Le secteur des entreprises françaises des services numériques devrait croître de 3 % en 2017 contre 2,8 % en 2016 (1). Ce dynamisme important maintient l'appétit des investisseurs pour les nouvelles technologies.

Dans le classement annuel 2016 Deloitte des 500 entreprises technologiques ayant connu la plus forte croissance entre 2012 et 2015, la France arrive en première position avec 94 sociétés classées (2). Biotechnologies, services numériques, cleantech, Fintech... la France s'illustre depuis quelques années sur la scène technologique internationale comme un acteur de premier plan. Ces entreprises souvent jeunes ont besoin de financements pour mener à bien leur projet. Les opportunités d'investissement sont donc nombreuses.

Quels sont les secteurs à surveiller de près en 2017 ?

Le secteur des Biotech, porté par des entreprises innovant dans le domaine de la médecine et de la pharmaceutique, regorge d'opportunités. En France, 54 de ces sociétés à forte croissance sont cotées à la Bourse de Paris, pour une valorisation boursière équivalente à 8 milliards d'euros (3).

Autre secteur à surveiller : les services numériques ! 38 % des entreprises françaises ont entamé la digitalisation de tout ou partie de leurs services(1). Éditeurs de logiciels et sociétés de conseils en technologie apparaissent donc logiquement comme les principaux bénéficiaires de cette tendance et leurs actions devraient proposer des rendements intéressants dans les trois prochaines années.

Enfin, le secteur des Fintech, ces start-up qui révolutionnent les services financiers digitaux, sont en plein essor. L’investissement dans ces compagnies aurait progressé de 750 % en 2015, pour un montant total estimé à 167 millions d’euros (4).

Quid des entreprises à suivre ?

Si Meetic, Blablacar ou Drivy sont devenus des emblèmes de la fameuse FrenchTech, d'autres entreprises connaissent une croissance soutenue et pourraient proposer des perspectives d'investissement intéressantes en 2017 à l'instar par exemple de (5) :

  • Criteo, spécialisé dans le ciblage publicitaire et qui est devenu un partenaire incontournable des sites de commerce en ligne.

  • Ou encore Talend, une start-up qui propose un logiciel gratuit de traitement et stockage des données à destination des entreprises.

Le FCPI, votre meilleur canal d'investissement

S'il est possible d'investir directement dans certaines de ces entreprises lorsqu'elles sont cotées, opter pour un FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'innovation) peut être une solution de choix. Ces derniers ont en effet été créés pour inciter les épargnants à investir dans des sociétés non cotées et innovantes.

Sont concernées des entreprises labellisées « entreprise innovante » et qui présentent plusieurs caractéristiques : disposer de moins de 2 000 salariés, posséder leur siège social dans l'espace économique européen ou encore être soumises à l'impôt sur les sociétés. Elles ouvrent droit à une réduction d'impôt tant que les parts sont conservées pendant au moins 5 ans.

--

Investir dans le secteur technologique offre donc des perspectives de rentabilité intéressantes. Gardez toutefois en tête que ces entreprises étant majoritairement jeunes, de tels investissements comportent une part de risque.

Cliquez ici pour consulter l’ensemble de notre dossier "Bien se lancer en Bourse"

Source : YouLoveWords.com

Crédit Visuel : Popartic / iStock