bourseETF

Quel ETF pour débutant ?

Investir dans les trackers ou les ETF quand on est débutant, c’est possible. Il faut simplement bien se renseigner sur ce type de placement et savoir quels types d’ETF sont les plus adaptés à votre profil d’investisseur.

Publié le 17 juillet 2023

Investir dans les ETF quand on est débutant

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Apparus sur les marchés boursiers au début des années 1990 et faisant partie de la famille des fonds indiciels, les ETF sont des fonds d’investissement agréés et émis par des sociétés de gestion. Aussi connus sous le nom de trackers, les ETF (pour Exchange Traded Funds) désignent concrètement un type de placement qui cherche à suivre et à répliquer (ou « traquer ») le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier quel qu’il soit, à la hausse comme à la baisse. Dit autrement, l’ETF a pour objectif de capter la performance d’un marché financier dans sa globalité et permet d’offrir en un seul investissement une large diversification des placements sur des valeurs phares, des secteurs ou encore des zones géographiques. Ainsi, par exemple, l’ETF CAC 40 investit dans l’ensemble des 40 entreprises de l’indice français. 

L’autre particularité des ETF est que, contrairement aux autres fonds, ils sont cotés en continu. Autrement dit, ils peuvent être vendus ou achetés tout au long des heures d’ouverture de la bourse en passant des ordres de bourse auprès d’un intermédiaire financier. 

Il existe plusieurs types d’ETF, dont les suivants :

  • Les ETF sur indices de marché, qui tracent la performance des indices actions, des indices d’obligations, des indices sectoriels (énergie, banque, matières premières…) ou encore des indices de devises ou de zones géographiques particulières ;

  • Les ETF à « bêta stratégique » ou sur indices de stratégie, qui répliquent la performance des indices intégrant des stratégies d’investissement plus sophistiquées (comme l’utilisation de critères de performance ou de taille des sociétés, entre autres) ;

  • Les ETF avec possibilité d’effet de levier, qui vont au-delà du simple suivi d’un indice puisqu’ils multiplient, à la hausse comme à la baisse, les tendances de l’indice suivi. A noter toutefois qu’avec l’effet de levier, les pertes peuvent être multipliées. L'investisseur peut donc perdre plus que le montant investi. 

Les points forts et faibles des ETF à connaître

Pour un débutant, les ETF disposent de plusieurs atouts indéniables. D’une part, ils sont faciles d’accès et très diversifiés, ce qui permet d’investir simplement dans plusieurs dizaines voire des centaines ou même des milliers d’actions d’un seul coup. Or, on le sait, la diversification est un élément clé dans une stratégie d’investissement. Aussi, les ETF ont des frais réduits par rapport aux fonds actions classiques et profitent d’une grande transparence(1) ce qui limite les mauvaises surprises en matière de performance.

Mais attention, les ETF possèdent aussi des inconvénients, dont un à ne pas négliger : le risque de perdre la totalité ou une partie du capital est bien réel. 

Gardez bien en tête que les ETF ne peuvent pas toujours être évalués à leur valeur liquidative, ce qui signifie que le prix auquel vous les achetez ou les vendez peut différer de leur valeur réelle et de celle de l'indice auquel ils sont liés. Cette différence peut être un inconvénient quand, par exemple, si l'indice sous-jacent à un ETF baisse, votre investissement risque également d’être impacté.

De plus, les ETF libellés dans une devise étrangère présentent un risque supplémentaire lié au taux de change. Par exemple, si vous choisissez un ETF en euro qui suit le Nasdaq (dont les valeurs sont cotées en dollars), vous devez prendre en considération cette fluctuation avant de prendre une décision d'investissement. 

Les investissements boursiers ne garantissent pas le capital versé et sont soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Comment investir dans les ETF quand on est débutant en bourse ?

La marche à suivre pour investir dans les ETF, débutant ou non, est simple : il faut passer un ordre  soit directement en bourse (marché secondaire) ou, sous certaines conditions, via un intermédiaire financier agréé lors de  leur création (marché primaire). Dans les faits, il est possible d’acheter un ETF depuis un compte-titres ordinaire, un PEA ou certains contrats d’assurance-vie sous forme d’unités de compte.

Ensuite, il faut que l’investisseur identifie l’indice de référence d’un tracker qu’il juge intéressant et étudie son comportement et sa composition, de façon à pouvoir éventuellement anticiper certains mouvements et prendre des décisions réfléchies. Il est, de manière générale, préférable de se concentrer sur les trackers qui suivent et répliquent les plus grands indices de façon à éviter une trop grande volatilité. À l’inverse, d’autres trackers sont plutôt à éviter, dans un premier temps en tout cas. 

Typiquement, les ETF à « bêta stratégique » sont plus complexes que d’autres types de ETF. En cela, ils s’adressent plutôt à des investisseurs expérimentés disposant de bonnes connaissances des marchés financiers. De même, les ETF avec possibilité d’effet de levier, qui permettent de multiplier les gains mais qui multiplient aussi grandement les risques de perte, ne sont pas forcément adaptés quand on est débutant avec les ETF. La même réflexion s’impose concernant les ETF cotés en devise étrangère, avec un risque de change qui peut impacter les gains et les pertes à prendre en compte.

Enfin, comme pour n’importe quel autre investissement en bourse, il faut que les décisions prises correspondent à vos objectifs d’investissement. Il faut prendre le soin d’estimer le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre et définir un horizon de placement. Ces deux éléments vous guideront dans votre stratégie d’investissement et donc dans le choix des ETF.

L’investissement en bourse comporte des risques de perte en capital. Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue pas un conseil en investissement ou un conseil d’ordre financier, juridique ou fiscal de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Source : Jellyfish, Juillet 2023

Image : leonidkos


Logo Label excellence 2023

Fortuneo, le tarif Bourse 0 courtage récompensé

Fortuneo récompensée par le label d'Excellence pour le tarif "0 Courtage" de ses comptes-titres
(Les dossiers de l'Epargne, septembre 2022).

Détails

Consultez nos articles aux thématiques similaires