boursetrading

Comment interpréter le ratio PER ?

Le ratio PER est sûrement le plus connu des ratios boursiers. Fréquemment utilisé pour avoir une idée de la valeur d’une entreprise et la comparer à d’autres, il peut être un très bon outil pour les investisseurs en bourse, à condition évidemment de savoir comment bien l’interpréter et l’exploiter.

Publié le 2 mai 2023

 Le ratio PER est un outil utilisé par tous les traders ou presque.

Le ratio PER, qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

En quelques mots, le PER est un ratio boursier qui correspond au rapport entre la valeur en bourse d’une entreprise (le cours d’une action) et ses profits (le bénéfice net par action dégagé par l’entreprise). En d’autres termes, le PER, acronyme de Price Earning Ratio et aussi connu sous le nom de « multiple de capitalisation des bénéfices » ou encore de « ratio cours sur bénéfices », est le ratio de valorisation des entreprises le plus répandu.

Le rôle du ratio PER est d’anticiper la croissance future des résultats d’une entreprise. Il permet aussi et surtout de comparer rapidement et efficacement le prix de diverses actions et la valeur des entreprises concernées à un moment précis, surtout quand il s’agit de valeurs de taille similaire et évoluant dans un même secteur d’activité. En cela, il peut être utile pour les actionnaires débutants comme pour les investisseurs beaucoup plus expérimentés lorsqu’ils veulent passer un ordre de bourse quel qu’il soit, qu’il s’agisse de vendre ou d’acheter une action.

Le PER est un ratio qui peut être calculé sur la base de l’exercice annuel d’une entreprise (on parle alors de PER classique), mais aussi sur ses données trimestrielles (PER glissant) ou encore sur ses données prévisionnelles (PER projeté). Dans le cadre du PE Shiller, il peut aussi se calculer à partir de la moyenne des bénéfices par action réalisés sur les 10 dernières années écoulées. Il s’obtient de deux manières différentes :

  • Soit en divisant le cours de l’action par le bénéfice net par action. (BPA) 

  • Soit en divisant la capitalisation boursière par le bénéfice net. 

 Grâce à ce calcul, on obtient habituellement un chiffre compris entre 5 et 40.

Qu’est-ce qu’un bon ratio PER ?

De manière générale, on considère qu’un score compris entre 10 et 17 est un bon ratio PER. Pour les traders, il s’agit donc du ratio PER à rechercher en priorité. En dessous de 10, le PER met en lumière une sous-évaluation du titre ou prédit des déficits à venir pour la société concernée. À l’inverse, au-dessus de 17, le PER est associé à une surévaluation du titre ou annonce de futurs bénéfices. Mais, attention, pour les investisseurs, d’autres scores sont à surveiller. Par exemple, un PER supérieur à 25 est souvent synonyme de bulle spéculative. Au contraire, un chiffre inférieur à 8 met en lumière des entreprises en crise ou appartenant à un secteur en mal d’activité. 

Globalement, pour bien interpréter un ratio PER, il faut surtout le comparer à la moyenne du secteur. Encore une fois, si le PER est inférieur à la moyenne sectorielle, on peut parler de titre sous-évalué, ce qui rend l’achat de titres potentiellement intéressant mais ce qui peut aussi signifier qu’il existe de grosses incertitudes sur l’entreprise en question. À l’inverse, si le PER est supérieur à la moyenne sectorielle, on peut estimer que le titre est surévalué et/ou qu’il y a un risque de baisse du cours.

Les limites du ratio PER

Gardez en tête le fait que le PER vous communique une information à un moment donné qui peut rapidement évoluer et dont la fiabilité n’est pas totale. Ce type de ratio d’évaluation de valeur peut en effet varier en fonction d’évènements extérieurs parfois imprévisibles comme l’état du marché mais aussi les actualités du secteur de l’entreprise en question, les fluctuations de l’activité ou encore l’image de l’entreprise dans l’opinion. Par ailleurs, certains événements propres à l’entreprise (vente d’un bien immobilier, règlement d’un litige…) peuvent aussi embellir ou à l’inverse ternir le résultat net de l’entreprise de façon très provisoire. Alors, le PER calculé à partir de ce résultat sera trompeur.

Enfin, le PER ne tient pas non plus compte des dettes ni de la trésorerie. Or, c’est un fait, le niveau d’endettement et le cash disponible sont deux éléments importants pour évaluer la valeur réelle d’une entreprise.

Dans ce contexte, ce qu’il faut retenir du ratio PER c’est donc qu’il permet d’étudier des tendances, de réaliser des comparaisons et éventuellement d’établir des prévisions mais qu’il n’est pas destiné à chiffrer une croissance (ou décroissance) future de façon précise. Le résultat du ratio PER n’est jamais fiable à 100% : en cela, cet élément ne suffit donc pas pour orienter votre stratégie d’investissement. D’autres ratios et outils d’analyse doivent être pris en compte également.

L’investissement en bourse comporte des risques de perte en capital. Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue pas un conseil en investissement ou un conseil d’ordre financier, juridique ou fiscal de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Source : Jellyfish, Janvier 2023

Image : Artem Podrez


Logo Label excellence 2023

Fortuneo, le tarif Bourse 0 courtage récompensé

Fortuneo récompensée par le label d'Excellence pour le tarif "0 Courtage" de ses comptes-titres
(Les dossiers de l'Epargne, septembre 2022).

Détails

Consultez nos articles aux thématiques similaires