Soft ou Hard Brexit, élection de Donald Trump à la tête des États-Unis... Plusieurs sources d'incertitudes pourraient peser sur l'évolution des cours boursiers en 2017. Néanmoins, certains secteurs devraient tirer leur épingle du jeu.

Croissance stable, baisse du déficit public, ralentissement de la progression de la dette, diminution du nombre des défaillances d'entreprises... Toute une série d'indicateurs économiques majeurs seront au beau fixe en France en 2017. Néanmoins, les incertitudes venues du Royaume-Uni et des États-Unis, de même que la possible remontée des prix du pétrole ou le comportement des économies émergentes, pourraient partiellement affecter la consolidation de la reprise.

Si vous comptez investir en bourse l'an prochain, découvrez 5 domaines qui devraient continuer d'afficher de belles performances quoiqu'il arrive.

1- Le numérique, l'informatique et les entreprises du net

Le secteur du numérique devrait être porté en 2017 par les bons résultats des éditeurs de logiciels, qui ont vu leurs revenus croître de 3,5 % cette année. Concernant le choix des valeurs, si elles sont moins rentables qu'il y a quelques années, vous pouvez encore espérer des gains satisfaisants. Gardez en tête qu'en France une vingtaine des 250 premières entreprises du secteur réalisent à elles seules 70 % du chiffre d'affaires (1).

Petit conseil : jetez un œil du côté des sociétés positionnées sur le secteur des services, à l'image de Gemalto, leader des puces numériques et des cartes SIM, ou de Rentabiliweb dont l'activité est centrée sur les solutions de paiement dans l'e-commerce.

2- La robotique

La robotique est un marché plein d'avenir, qui pourrait peser près de 20 milliards de dollars dans le monde en 2020 (2). Preuve de son dynamisme, son taux de croissance annuel moyen s'est établi à 29,4 %(3) entre 2008 et 2014. Côté valeurs, les titres sont tirés par une baisse des coûts qui améliore les marges, le tout dans un contexte de demande en hausse. Cisco Systems (cyber sécurité) ou Legrand (équipements et appareils électriques), devraient ainsi constituer des valeurs à surveiller en 2017. De même, penchez-vous sur les entreprises spécialisées dans les robots industriels et intelligents destinés aux services à la personne, ainsi que celles centrées sur la robotique chirurgicale, deux domaines qui ont le vent en poupe et sur lesquels la France est bien positionnée.

3- L'énergie

Le secteur de l'énergie continue de croître, notamment sur le segment des énergies renouvelables. La preuve : les investissements dans ces dernières pourraient dépasser les 367 milliards de dollars en 2017 (4). Rien qu'entre 2005 et 2015, le secteur a déjà attiré quelques 2 300 milliards de dollars d'investissements. L'abaissement des coûts des installations de panneaux photovoltaïques et le coup de pouce donné en leur faveur dans plusieurs pays tirent plusieurs valeurs à la hausse. Si vous regardez à l'international, les Américains Solar City et Sun Edison seront sans doute des titres à suivre l'an prochain.

4- Les biotechnologies

Les biotechnologies représentent un secteur d'avenir qui connaît une croissance soutenue. Son chiffre d'affaires a atteint les 123 milliards de dollars dans le monde en 2014 (5). Notre pays n'échappe pas à la tendance, et les quelques 457 entreprises que comptait la France dans ce secteur en 2013, se portent bien. Certaines sont d'ailleurs mondialement reconnues telles que Metex, Onxeo, Genfit, ou encore Erytech, des valeurs qui vous devriez garder à l’œil.

5 – La construction

Porté par des taux d'intérêt bas, le marché immobilier continue de se développer en France et près de 840 000 logements pourraient être vendus l'an prochain (6). Ceci tire sans surprise la croissance du secteur du BTP. Ainsi, sur le seul mois de septembre, le nombre des mises en chantier affichait une croissance de 8 % sur un an (7) . Une raison significative de s'y intéresser.

–-

Si les incertitudes continueront de peser sur le choix des investisseurs, ces secteurs ont de bonnes chances d’offrir de belles perspectives l'an prochain. Néanmoins, afin d'éviter tout mauvais choix, pensez à bénéficier d’une gestion conseillée auprès de votre banque.

Source : YouLoveWords.com

Crédit visuel : PeopleImages / iStock