Changer de banque, combien ça coûte ?

Mobilité bancaire

La loi Macron, entrée en vigueur en février 2017, permet de changer gratuitement et automatiquement de banque principale. 1 Français sur 10 a sauté le pas au cours des 12 derniers mois 1, notamment en raison des frais élevés de leur banque actuelle. Près d’un an après, quel bilan peut-on dresser ?

Mobilité bancaire : une réalité pour 1 Français sur 10

La loi Macron a indéniablement encouragé la mobilité bancaire. L’institut de sondage Arcane Research a interrogé plus de 8 000 clients bancaires : 11 % des personnes interviewées ont changé de banque au cours des 12 derniers mois.

Les deux motifs invoqués pour justifier le changement de banque sont l’obtention d’un crédit immobilier dans un autre organisme bancaire et les frais trop élevés dans la banque actuelle.

Changer de banque, c’est gratuit et facile

Si vous rencontrez des difficultés dans votre changement de banque, sachez que la loi Macron vous garantit :

  • La gratuité du transfert. Votre nouvelle banque doit vous proposer d’engager gratuitement les démarches de changement de domiciliation bancaire. Avec Fortuneo, vous avez par exemple l’opportunité d’utiliser le service neoChange.

  • Le caractère automatique du transfert. Si le transfert n’est pas automatique auprès de votre ancienne banque, sachez qu’il est possible de recourir au processus de médiation.

  • L’exhaustivité (ou non) du transfert. Vous avez la possibilité de transférer l’ensemble des opérations sur votre ancien compte mais aussi de sélectionner vous-même les opérations que vous souhaitez transférer (salaires, impôts, loyers, etc.) Vous êtes également libre de clôturer et de rouvrir vos comptes et livrets d'épargne (livret A, PEL, contrat d’assurance-vie, etc.), à condition de tenir compte des conséquences fiscales.

Concernant le cas particulier du crédit immobilier, une précision s’impose : l’organisme prêteur peut imposer la domiciliation des revenus de l’emprunteur, mais dans la limite de 10 années maximum. Au-delà, vous avez l’entière liberté de changer de banque principale. De plus, vous êtes en droit d’exiger une contrepartie (taux avantageux, rabais sur la cotisation de carte bancaire…) à la domiciliation des salaires.

Ce qu’il faut retenir

  • Grâce à la loi Macron, il est possible de changer gratuitement et facilement de banque
  • Si votre banque refuse de vous accorder le transfert, n’hésitez pas à lui rappeler vos droits ou, en cas de nécessité, à recourir à un service de médiation.

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel : gpointstudio /iStock

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Loi Macron : changer de banque devient simple comme bonjour

Les 8 étapes pour passer à la banque en ligne

Changez de banque, même si vous avez un crédit immobilier !

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients de 300 000 utilisateurs de l'app Bankin'. (Bankin', juin 2017)