étudiant

Aider votre enfant à trouver son logement étudiant

À l’heure où le logement constitue le premier poste de dépenses pour les parents d’un jeune réalisant ses études supérieures dans une autre ville que celle du domicile familial, il est essentiel de savoir comment rechercher (et trouver) le logement étudiant parfait pour votre enfant.

Publié le 19 août 2016

fortuneo-aider-votre-enfant-a-trouver-son-logement-etudiant

Un logement étudiant, c’est quoi ?

Un logement étudiant peut prendre plusieurs formes, et c’est particulièrement vrai à l’heure actuelle. Il peut essentiellement s’agir :

  • D’un logement individuel, qui peut être un studio ou un appartement plus spacieux ;

  • D’une chambre étudiante dans une résidence dédiée aux jeunes, de type résidence universitaire, foyer de jeunes travailleurs ou encore résidence sociale ;

  • D’une colocation, avec d’autres étudiants ou des jeunes actifs ;

  • En marge de cela, un autre type de logement étudiant se fait remarquer depuis quelques années : l’hébergement étudiant chez l’habitant, particulièrement présent dans les grandes villes, notamment à Paris.

Ce type d’hébergement est de plus en plus associé aux personnes âgées. On parle alors de cohabitation intergénérationnelle, avec un étudiant qui partage un logement avec une personne âgée, en échange d’un loyer réduit et/ou de services rendus.

D’autres types de logements pour les étudiants existent aussi sous des formes plus originales : l’échange d’appartement, l’échange linguistique en colocation ou encore l’appartdating sont des notions à creuser. Ces types d’hébergement permettent de faire baisser significativement le prix des loyers (en particulier sur Paris et dans les autres grandes villes), un argument non négligeable pour bien des étudiants et leurs parents, qui doivent parfois passer par un prêt étudiant pour pouvoir assurer tous les frais de leur scolarité.

Comment trouver un logement quand on est étudiant ?

La première chose à faire pour trouver un logement étudiant est de fixer des critères de recherche précis : budget (en tenant compte des aides financières disponibles), type de logement souhaité (chambre étudiante, studio, hébergement étudiant chez l’habitant…), localisation, tous ces éléments doivent être étudiés avec soin pour pouvoir permettre à l’étudiant de se loger dans les meilleures conditions possibles. Ensuite, la recherche peut se faire via un réseau physique d’agence et/ou via des sites de location entre particuliers.

Vient ensuite le temps de préparer le dossier de candidature à la location. Vérifiez donc que vous disposez de tous les documents potentiellement réclamés par le bailleur : pièce justificative d’identité, pièce justificative de domicile, document attestant des activités professionnelles et des ressources.

C’est aussi lors de cette étape que vous devez vous renseigner sur les garanties que vous pouvez apporter au bailleur concernant le règlement des loyers. En tant que parent, vous pouvez vous porter caution et vous engager alors à payer le loyer à la place de l’étudiant s’il ne peut pas le faire pour une raison ou une autre. À noter que l’étudiant peut aussi éventuellement bénéficier de la garantie Visale et d’une aide au logement, qui peuvent l’aider à mieux gérer son petit budget.

Enfin, lors des visites de logements, soyez actif : observez attentivement le bien immobilier sous toutes ses formes, pour vous assurer qu’il rassemble les critères de logement décent notamment. Et n’hésitez pas à poser des questions au bailleur pour rassembler toutes les informations nécessaires et montrer votre intérêt. Parce que, dans les grandes villes et notamment à Paris, où la demande est souvent bien supérieure à l’offre, les étudiants ne sont pas forcément en situation de force. À chacun de séduire les bailleurs, donc !

Le dernier élément, et pas des moindres, pour aider votre enfant à trouver son logement étudiant est de bien s’y prendre à l’avance. On l’a dit, dans les grandes villes comme Paris, Rennes, Lille, Toulouse, Strasbourg ou encore Lyon et Marseille, le marché locatif est très tendu. Anticiper est donc le meilleur moyen de trouver le logement idéal pour votre enfant !

Que se passe-t-il si l’étudiant rentre à la maison ?

Dans le cas où votre enfant rentrerait à la maison pour continuer ses études après avoir passé quelques mois dans un logement étudiant, vous vous demandez peut-être comment il convient de déclarer un étudiant hébergé à la maison. Bonne nouvelle, la législation française autorise un enfant majeur à profiter d’un hébergement à titre gratuit de la part de ses parents, sans durée limitée. Même sans loyer perçu, l’étudiant forme dans la majorité des cas un foyer fiscal distinct de ses parents, avec un impôt sur le revenu qui lui est donc propre en cas de rémunération.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, 2022


Consultez nos articles aux thématiques similaires