Dans le lot habituel des augmentations de début d’année, je veux… les augmentations des tarifs bancaires ! L’immense majorité des enseignes se place en 2016 dans cette démarche. En effet, confrontées à des taux au plus bas, les banques "physiques" entendent réduire leurs coûts et maîtriser leur trésorerie… Revue de détails.

La généralisation des frais de tenue de compte

De nombreuses banques sont passées à la facturation des frais de tenue de compte en 2015, puis à partir du 1er janvier 2016. Cette année, près de 80 % des réseaux bancaires les appliqueront.

Chez BNP Paribas, il en coûtera au client 30 € par an et par compte courant. À la Société Générale, il en coûtera environ 24 € par an, même si ce montant reste encore à confirmer.

Le groupe LCL, lui, n’a pas encore donné de date d’entrée en vigueur, ni de tarification, mais a bien confirmé que l’introduction de frais de tenue de compte aura lieu au cours de l’année 2016.

Dans les réseaux mutualistes comme la Caisse d’Épargne ou le Crédit Mutuel, les dernières caisses régionales qui rechignaient à facturer des frais de tenue de compte vont elles aussi rentrer dans le rang.

La Banque Postale reste bien évidemment bien moins chère que ses concurrents, mais les frais de tenue compte y passeront tout de même de 4,20 à 6,20 € par an. Idem pour un compte inactif, qui vous coûtera 8 € en 2016, contre 6 € en 2015.

Cartes bancaires, retraits, frais de découvert : ce qui augmente… et ce qui est limité !

Les cartes bancaires à débit immédiat vont également subir une augmentation. Leur coût atteindra 44,50 € par an pour BNP Paribas et la Société Générale, 40 € pour la Banque Postale, 39,50 € pour la Caisse d’Épargne de la région Île-de-France et 39 € pour le CIC.

En parallèle, la Banque Postale fait bondir la cotisation de sa carte à débit différé à 44,50 € annuels.

Les alertes par SMS ou par e-mail de situation de compte ne devraient pas être concernées, mais les réseaux qui les facturent déjà maintiendront au minimum leur tarification actuelle.

Les retraits aux distributeurs automatiques d’autres enseignes que votre banque sont facturés entre 0,65 et 1 € environ, à partir d’un certain nombre de retraits dans une autre enseigne : entre quatre et cinq en règle générale. Renseignez-vous avec attention sur ce point et soyez attentif aux nouvelles tarifications bancaires qui seront jointes aux vœux de votre réseau bancaire !

La seule bonne nouvelle de cette liste concerne le plafonnement des frais que peut prélever votre banque pour vos découverts : le maximum est fixé à 8 € par commission et à 80 € par mois.

--

La situation concurrentielle du secteur et les taux extrêmement bas limitant les gains pour les réseaux peuvent laisser à croire que cette tendance est durable. Dans un tel contexte, les banques en ligne ont un bel avenir devant elles pour conquérir de nouveaux clients.

Source : YouLoveWords.com