Alimenter son épargne retraite est-il une bonne idée en 2018 ?

2018 est une année fiscale neutre : vos revenus habituels (c’est-à-dire comparables à ceux de 2017) seront effacés par un crédit d’impôt exceptionnel. Dès lors, est-il intéressant d’alimenter son épargne retraite cette année ?

epargne retraite fiscalite assurance

Déductions fiscales : toujours aussi intéressantes ?

Lorsque vous versez de l’argent sur un Plan épargne retraite populaire/Perp (pour les salariés) ou un contrat Madelin (pour les indépendants), vous bénéficiez d’une déduction fiscale. Celle-ci vient en déduction du montant des revenus soumis à l’impôt.

En raison de l’année blanche, vous ne bénéficierez pas de vos déductions cette année, contrairement aux crédits et réductions d’impôt qui seront restitués en 2019.

Trois raisons peuvent néanmoins vous pousser à conserver le même rythme de versement sur vos produits d’épargne retraite en 2018 :

  • Vous cumulerez des intérêts supplémentaires ;

  • Vous pourrez diminuer voire neutraliser l’impôt sur les éventuels revenus exceptionnels perçus en 2018 (intéressement, participation…) ;

  • Vous ne serez pas impactés par le mécanisme anti-optimisation prévu par Bercy.

Un traitement particulier pour l’assurance retraite

La direction générale des finances publiques a mis en place un traitement particulier pour l’année 2018 :

  • Afin de bénéficier à plein de la déduction fiscale au titre de l’année 2019, le montant des versements effectués en 2018 ne devra pas être inférieur aux sommes versées en 2017 et 2019. Si vos versements baissent en 2018, par rapport à 2017, pour augmenter à nouveau en 2019, le fisc calculera la moyenne de vos versements en 2018 et 2019.

  • Autrement dit, vous n’avez pas intérêt à interrompre vos versements si votre objectif est de bénéficier de l’avantage fiscal l’an prochain. La logique est différente si vous envisagez de faire des versements complémentaires.

Pour des versements complémentaires, l’assurance-vie en première ligne

Si vous envisagez d’épargner davantage en vue de votre retraite cette année, misez plutôt sur d’autres enveloppes comme l’assurance-vie.

Plus généraliste, l’assurance-vie vous accompagne à chacune des étapes de votre vie. Contrairement aux contrats d’assurance retraite, l’épargne n’est pas bloquée et il est possible de retirer ses fonds à tout moment. Vous n’êtes pas contraint de débloquer le capital dans son intégralité ; des rachats partiels sont autorisés en fonction de vos besoins.

Enfin, l’assurance-vie est adaptée aux durées de détention longues : sa fiscalité est plus attractive après 8 ans et les ayants-droits peuvent bénéficier d’abattements au moment de la succession. L’assurance-vie est donc le complément idéal à un support de type Perp ou Madelin.

Découvrir le contrat d’assurance-vie Fortuneo Vie

Ce qu'il faut retenir

  • Les revenus habituels de 2018 n’étant pas imposés, les contrats de type Perp ou Madelin n’ouvriront pas droit à déductions fiscales.

  • Vous pouvez cependant avoir intérêt à maintenir vos versements en 2018, notamment si vous souhaitez bénéficier de vos déductions en 2019.

  • Pour vos versements supplémentaires, pensez à l’assurance-vie qui est le complément idéal de vos contrats d’assurance-retraite.

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel: Yuri_Arcus /iStock

On vous conseille aussi...

Désignée Banque la moins chère en 2018
Pour les profils « employé », « commerçant » et « chef d’entreprise » (Capital/Panorabanques.com, mars 2018)