livretépargne

Livrets et produits d’épargne : quels sont-ils?

Vous vous intéressez aux livrets d’épargne ? Ceux-ci se répartissent en 2 catégories : les livrets d’épargne réglementés par l’État et les livrets d’épargne non réglementés (autrement dénommés “comptes sur livret”). Ils constituent le complément idéal de votre compte de dépôt pour vous aider à épargner. Les offres sont nombreuses et peuvent à première vue sembler vertigineuses. Mais rassurez-vous, le secret d’un bon choix réside dans la maîtrise des caractéristiques essentielles de chaque livret d’épargne. Faisons le point sur celles-ci dans cet article.

Publié le 1 juillet 2024

Comparez les meilleurs Livrets d'Épargne (livret A, LDDS, LEP…) pour
faire fructifier votre argent.

C’est quoi un livret d’épargne ?

C’est un produit de placement qui vous permet, en tant que particulier, de faire fructifier votre argent, sans le bloquer. Le montant confié est disponible à tout moment et sans pénalité.

À savoir : pour tout livret, le solde minimum légal est de 10 euros.

Nota-bene : pour tout livret, le solde minimum légal est de 10 euros.

Les sommes qui y sont déposées génèrent des intérêts dits composés. Ceux-ci s’ajoutent à votre capital de départ puis sont eux-mêmes porteurs d’intérêts.

  • Ils sont calculés par quinzaine, le 1 er et le 16 de chaque mois.

  • Les dépôts ne sont rémunérés que lorsqu’ils ont été sur le compte par quinzaine entière.

Quels sont les différents livrets d’épargne ?

Il existe 2 grandes familles.

1 - Les livrets réglementés

L’État fixe les modalités d’ouverture, de détention et de rendement de ces livrets. Ce sont des livrets défiscalisés, c’est-à-dire qu’ils bénéficient d’une exonération d’impôt. Les banques en ligne, comme les banques traditionnelles, peuvent vous en proposer l’ouverture.

Livret A

Il vous permet de valoriser une réserve d’argent, sans prendre aucun risque. Dans la limite des 10 euros minimum à laisser sur le compte, le capital est totalement disponible sans aucun frais et sans impôt. Vous pouvez aussitôt le débloquer en cas de coup dur ou pour réaliser un projet.

L’argent déposé sur le livret A, au maximum 22 950 euros pour les personnes physiques, produit des intérêts chaque quinzaine. Depuis le 1 er février 2023, son taux (susceptible d’évolution) est de 3 % net l’an. Vous pouvez en ouvrir un, et un seul seulement, peu importe votre âge.

À avoir à l’esprit : le plafond maximum peut être dépassé lorsque les intérêts s’ajoutent à l’épargne déposée. Mais après, plus aucun dépôt n’est autorisé sur le compte.

LDDS (ou Livret de Développement Durable et Solidaire)

Il présente des similitudes avec le livret A :

  • Son rendement annuel est de 3 % net (susceptible d’évolution).

  • Vous ne pouvez en posséder qu’un.

  • Les retraits d’argent sont libres dans la limite du montant minimum de 10 euros qui doit rester sur le compte.

En revanche, il s’en différencie à plusieurs égards :

  • Les sommes collectées sont destinées à financer la transition énergétique et l’économie sociale et solidaire.

  • Le montant maximum de dépôt est de 12 000 €.

  • Seules les personnes majeures qui ont leur domicile fiscal en France peuvent en détenir un (les mineurs, fiscalement domiciliés en France, uniquement s'ils disposent de revenus personnels et qu'ils ne sont plus rattachés au foyer fiscal de leurs parents).

À avoir à l’esprit : le LDDS a plusieurs fois changé de nom. Auparavant, il s’appelait Codevi et LDD.

LEP (ou Livret d’Épargne Populaire)

S’il présente la même exonération d’impôt et la même disponibilité des fonds que le livret A et le livret de développement durable et solidaire, le LEP s’en distingue par :

  • Des conditions d’ouverture plus strictes : Etre majeur ; avoir son domicile fiscal en France ; avoir des revenus limités à 22 419 € pour un célibataire sans enfant et 34 393 € pour un couple marié ou pacsé

  • Un rendement supérieur (5 % net depuis le 1 er février 2024 - ce taux est susceptible d’évolution).

  • Un plafond de versement fixé à 10 000 €.

Livret jeune

  • Placement réglementé, il s’adresse aux 12/25 ans.

  • Cependant, pour les moins de 16 ans, l'autorisation du représentant légal est requise.

  • Il est clôturé au 31 décembre de l’année des 25 ans de son titulaire.

Il leur permet de faire fructifier leurs économies à des conditions intéressantes, avec un plafond maximum de 1 600 €. Ce montant ne peut être dépassé que par la capitalisation des intérêts. À la différence des autres livrets réglementés, son taux d'intérêt annuel est fixé par la banque qui le propose. Il doit au moins être égal à celui du livret A.

2 - Les livrets bancaires non réglementés

Leurs contours sont laissés à la libre appréciation des banques qui les proposent. Les offres sont nombreuses et doivent être lues avec attention.

Appelé aussi compte sur livret (ou encore "super livret" ou "livret à taux boosté"1), le livret bancaire est un compte d’épargne qui génère des intérêts calculés sur les sommes déposées.

Il est soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % (12,8 % d’impôt sur le revenu + 17,2 % de prélèvements sociaux). Mais vous pouvez aussi opter pour l'imposition au taux progressif de l'impôt sur le revenu (IR), c’est-à-dire un taux d’imposition par tranche.

Ses modalités d’ouverture, de fonctionnement et son taux de rémunération dépendent exclusivement de chaque établissement bancaire.

Fixé à l’ouverture du compte, le taux d’intérêt non réglementé figure dans le contrat signé avec la banque qui précise également les modalités de dépôt et de retrait.

💡 Fortuneo propose le livret + et le livret + enfant.

Fortuneo réserve le livret + Enfant aux moins de 18 ans. Il est un excellent moyen d’épargne :

  • Vous pouvez l’ouvrir pour votre enfant mineur, directement en ligne depuis votre Accès Client, rubrique Ouverture de compte.

  • Sans aucun frais d’ouverture.

  • Le montant minimum du dépôt initial est de 10 euros conformément à la loi qui prévoit que le solde créditeur minimum est de 10 euros et que tout mouvement doit être de 10 euros minimum.

  • Le rendement annuel est fixé à 2 % brut (soit 1,40 % net après imposition).

  • Le plafond maximal est fixé à 10 000 €.

Tableau comparatif des principaux livrets d’épargne réglementés

Dénomi nation

Public concerné

Versement initial minimum

Plafond

Disponbilité

Taux d’intérêts

Fiscalité

Proposé par Fortuneo ?

Livret A

Tout public

10 €

Particuli er : 22 950 € Associa tion : 76 500 €

Fonds disponibles

3%

Exonérati on d'impôt sur le revenu et de prélève ments sociaux

Livret de dévelop pement durable et solidair e (LDDS)

Personne majeure

10 €

12 000 €

Fonds disponibles

3 %

Exonérati on d'impôt sur le revenu et de prélèvem ents sociaux

Livret d'éparg ne populair e (LEP)

Personne à revenus modestes

30 €

10 000 €

Fonds disponibles

5 %

Exonération d'impot sur le revenu et de prélèvements sociaux

Livret jeunes

12-25

10 €

1 600 €

Fonds dispon ibles et Retraits soumis à autoris ation avant 16 ans

3 % minimum

Exonération d'impot sur le revenu et de prélèvements sociaux

Quels livrets d’épargne peut-on cumuler ?

  • Il est possible de cumuler plusieurs livrets réglementés, dès lors qu’ils sont différents. Par exemple, 1 livret A et 1 LDDS.

  • Il est impossible de cumuler 2 livrets réglementés identiques : Par exemple, 2 livrets A ou 2 LDDS.

  • Il est possible de cumuler plusieurs livrets non réglementés, même similaires.

  • Si vous êtes mineur, vous ne pourrez cumuler qu’un livret A avec un livret jeune.

Les produits d’épargne

1 - CEL (ou Compte Épargne Logement)

Le CEL est le placement idéal si vous souhaitez épargner simplement pour acheter un bien immobilier. Un droit à prêt immobilier est ouvert au titulaire du compte à un taux :

  • Équivalent au taux de rémunération des dépôts sur le compte plus une commission de 1,5 % pour un CEL ouvert après 2018 et avant le 1er janvier 2023 ;

  • De 3,5 % pour les CEL ouverts à partir du 1er janvier 2023.

Ses principales caractéristiques sont les suivantes :

  • Il est accessible à toute personne physique adulte ou mineure.

  • Son plafond est limité à 15 300 €, avec un versement initial minimum à l’ouverture de 300 €.

  • Les versements suivants sont fixés à 75 € minimum.

  • Les retraits sont possibles à tout moment, avec un solde minimum de 300 € sur le compte pour éviter sa clôture.

Sa fiscalité dépend de sa date d’ouverture :

  • Pour les CEL ouverts avant le 1 er janvier 2018 : les intérêts sont exonérés d’impôts sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux.

  • Pour les CEL ouverts à partir du 1 er janvier 2018 : ils sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 %, sauf si vous optez pour l’imposition sur le revenu.

Depuis le 1 er janvier 2023, son taux de rémunération brut est fixé à 2 % l’an. Comme pour tous les livrets réglementés, on ne peut ouvrir qu’un seul CEL par détenteur.

2 - PEL (ou Plan d’Épargne Logement)

  • Il vous permet d’épargner tout en vous ouvrant un droit à prêt pour financer un projet immobilier.

  • Il peut être ouvert par toute personne physique, majeure ou mineure.

  • Un seul PEL par souscripteur. Le minimum de dépôt est de 225 €.

  • Il est suivi de versements mensuels qui ne peuvent être inférieurs à 45 €.

Son plafond ne peut excéder 61 200 €.

Ses avantages sont nombreux :

  • Son capital est garanti par l’État.

  • Les fonds sont disponibles à tout moment. Mais le retrait anticipé avant 4 ans d’ancienneté clôture le compte.

Sa rémunération est fonction de sa date de souscription :

  • S’il est souscrit depuis le 1 er janvier 2024, il vous rapporte 2,25 % l’an.

  • Contre 2 % pour celui ouvert en 2023 et 1 % entre 2016 et fin 2022.

Les intérêts sont soumis au PFU. Sauf option pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu

À avoir à l’esprit : pour ceux ouverts avant le 1 er janvier 2018, les 12 premières années sont exonérées d’impôt. Mais elles restent soumises aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

3 - PERP (ou Plan d’Épargne Retraite Populaire)

Le PERP ne peut plus être souscrit depuis le 1 er octobre 2020.

Ceux ouverts antérieurement peuvent encore être alimentés. Il est adossé à un contrat d’assurance-vie comportant un fonds en euros couplé avec un fonds actions.

Les souscripteurs voient leur épargne transformée en rente viagère une fois à la retraite.

À avoir à l’esprit : le PERP peut aujourd’hui être transformé en plan d’épargne retraite individuel (Perin), placement assez proche qui s’en différencie notamment par la possibilité de sortie en capital.


livretépargne

Photo de HARDY Mathilde

Mathilde HARDY

Rédactrice Web indépendante et avocate de formation.

Voir tous ses articles

Questions courantes sur les livrets d'épargne

C’est actuellement le LEP, rémunéré 5 % (taux susceptible d’évolution) net l’an en 2024, et ce jusqu’en 2025.

Conformément à la loi en vigueur qui est susceptible d’évolution, il est cependant réservé aux personnes aux revenus modestes n’excédant pas 22 419 € pour un célibataire sans enfant et 34 393 € pour un couple marié ou pacsé.

Les principaux livrets d’épargne sont les suivants :

  • Le livret A.

  • Le LDDS.

  • Le LEP.

  • Le livret jeune.

  • Les livrets bancaires.

Le livret A est réglementé et le taux est fixé par les pouvoirs publics. A contrario, le livret B est un livret non réglementé, fiscalisé, dont le taux est fixé par la banque qui le propose.).

C’est un compte d’épargne permettant à chacun de placer ses économies sans risque, moyennant intérêt, tout en conservant la possibilité de récupérer son argent sans délai en cas de besoin, dans la limite du solde minimum de 10 euros qui doit demeurer sur le compte.

Le cumul de livrets, réglementés et non réglementés, est possible.

Par contre, il n’est pas possible de détenir 2 livrets d’épargne réglementés identiques ( ex : deux Livret A), même dans 2 banques différentes.

Oui c’est possible, sous réserve d'éligibilité selon le livret choisi.

Le cumul de ces 3 livrets est autorisé par la loi.

Sont exonérés d’impôt sur le revenu :

  • Le livret A.

  • Le LDDS.

  • Le LEP.

  • Le livret jeune.

recompense

Fortuneo, des produits d'investissement pour tous

Fortuneo accompagne tous vos projets grâce à :

  • une large gamme de produits d'épargnes (livrets A, LDDS, livret +, livrets + enfants)

  • des solutions d'investissement chaque année récompensées par des jurys professionnels (assurance-vie, bourse).

Consultez nos articles aux thématiques similaires