Où placer ses premiers salaires ?

Souvent très attendus, les premiers salaires servent à financer des envies mais aussi à commencer d’épargner. Quels sont les placements qui permettent de combiner rendement et capacité d’épargner réduite ?

Objectif n°1 : rembourser ses dettes pour réduire son passif

Le taux d’endettement des jeunes actifs atteint des sommets dans les pays anglo-saxons. Il est fréquent de devoir y contracter un prêt étudiant pour financer des études dont le coût atteint plusieurs dizaines de milliers de dollars. En France, le montant moyen du prêt étudiant s’établit à 10 000€ 3. Les premiers salaires peuvent opportunément être utilisés pour rembourser ce passif, voire s’affranchir d’autres dettes lorsqu’elles existent telles qu’un crédit auto .

Objectif n°2 : prendre date en ouvrant les principaux investissements

Une fois le passif effacé, il est temps de se concentrer sur l’actif. Et pour ce faire, rien de tel que de prendre date avec les principaux investissements (assurance-vie, PEA…) qui offrent un avantage fiscal après une certaine durée. Inutile d’avoir des sommes importantes à placer pour faire tourner l’horloge fiscale. Le moment venu, il sera possible d’effectuer des retraits tout en maximisant le rendement de l’épargne.

Avec Fortuneo, l’épargne accessible à partir de 100 € Il est possible de souscrire au contrat Fortuneo Vie ou d’ouvrir un PEA ou un PEA-PME à partir de 100 €.

Cette stratégie de long terme doit être complétée par une approche de court terme, visant à tirer pleinement profit des livrets. Idéaux pour recevoir une épargne de précaution, les livrets défiscalisés (livret A, livret développement durable et solidaire) ou les livrets bancaires garantissent la disponibilité du capital. Une bonne option pour ceux qui ont du mal à se projeter et veulent pouvoir accéder à leur épargne en toute circonstance. Attention, il n’est plus possible d’ouvrir un livret jeune passé 25 ans.

Objectif n°3 : acheter sa résidence principale

L’effet de levier du crédit, qui permet d’investir un montant supérieur à son apport personnel en ayant recours à l’emprunt, est un allié précieux.

Se pose ensuite un dilemme : investir dans l’immobilier locatif ou acheter sa résidence principale ? Si les SCPI permettent de diminuer le ticket d’entrée, l’investissement locatif nécessite d’avoir des ressources suffisantes pour combler le différentiel entre la mensualité de crédit et le loyer perçu – une opération blanche étant rarement possible – ou encore financer d’éventuels travaux de copropriété et faire face à la fiscalité sur les revenus fonciers.

La situation est différente lorsque la mensualité de remboursement vient en remplacement du loyer qu’on aurait normalement dû verser. Il est important de se renseigner sur sa capacité d’emprunt et d’envisager l’achat de sa résidence principale dès le premier emploi.

Objectif n°4 : ne pas oublier de profiter de la vie

Enfin, il ne faut pas oublier de dépenser pour ses envies. Un voyage au bout du monde, une nouvelle voiture, un cadeau pour son conjoint : certaines dépenses doivent être anticipées. Une raison de plus pour épargner !

Ce qu'il faut retenir

  • Les premiers salaires peuvent être utilisés pour rembourser les premières dettes (dons familiaux, crédit auto, prêts étudiants...).

  • Prendre date avec les principaux placements (assurance-vie, PEA…) permet de faire tourner l’horloge fiscale et de maximiser le rendement de l’épargne.

  • L’effet de levier du crédit permet d’investir un montant supérieur à son apport personnel en ayant recours à l’emprunt. Il est important d’envisager l’achat de sa résidence principale dès le premier emploi.

On vous conseille aussi...

CHOISISSEZ FORTUNEO POUR UNE GESTION DE L’ÉPARGNE SANS FRAIS ET LIBRE

Aucuns frais


0

  • 0 € frais d'ouverture.
  • 0 € frais sur versements.
  • 0 € frais de retraits.
  • 0 € frais de tenue de compte.
Désignée Banque la moins chère en 2018
Pour les profils « employé », « commerçant » et « chef d’entreprise » (Capital/Panorabanques.com, mars 2018)