Vous souhaitez vous constituer un patrimoine immobilier mais ne disposez pas d’un apport ou de revenus très importants ? Le dispositif Pinel élaboré par la Ministre du logement est peut-être la formule qu’il vous faut. Adopté en décembre 2014, il propose une réduction d’impôt sur le revenu en échange d’un investissement dans un bien immobilier neuf à vocation locative.

À travers lui, le Gouvernement souhaite, d’une part, relancer la construction de logements, notamment dans les zones où l’offre est insuffisante, et d’autre part, proposer des solutions pour les locataires à revenus modérés n’ayant pas obtenu de logement social. Présentation.

Comment profiter du dispositif Pinel ?

Le dispositif Pinel est applicable pour l’achat d’un bien immobilier neuf et éligible, entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016. Principale condition : ce logement doit être mis en location pendant une durée de 6 à 12 ans.

Les biens concernés doivent répondre à certains critères environnementaux, de performance énergétique ou de délais de construction. Le propriétaire doit pour sa part respecter une grille précisant les plafonds de loyer et les plafonds de ressources de ses locataires. Cette grille est établie en fonction de la zone où le bien est situé.

Les zones éligibles sont, en ordre croissant, au nombre de quatre (A, A bis, B1 et B2) : les zones A sont celles où le manque de logements locatifs est le plus criant (Paris et les villes centres des grandes agglomérations), les zones B2 celles où le marché est moins tendu. Une cinquième zone (C) inclut le reste du territoire, sur lequel le dispositif ne s'applique pas.

Une réduction d’impôts en contrepartie

Le principal avantage du dispositif est de permettre à ses bénéficiaires de profiter d’une réduction d’impôts ! Plus la durée de l’engagement de location est longue, plus cette réduction est importante. Vous avez à ce titre le choix entre 3 formules :

  • Pour 6 ans d’engagement locatif : vous aurez droit à 12 % de réduction d’impôts
  • Pour 9 ans : 18 %
  • Pour 12 ans : 21 %

Notez que l’investissement ne doit pas excéder 300 000 € annuels répartis sur deux biens au maximum. De même, pour avoir accès à la réduction d’impôts, le prix d’achat du logement ne doit pas excéder 5 500 € au m².

Des conditions d’éligibilité peu restrictives

Si vous souhaitez bénéficier du dispositif Pinel, les conditions d’éligibilité sont assez simples. Il vous suffit d’être un contribuable français résidant sur le territoire national et y payant vos impôts.

Autre bonne nouvelle : les conditions d’accession à un prêt sont plus souples que pour d’autres placements. En effet, s’agissant d’une mesure soutenue par le Gouvernement, cet investissement est considéré particulièrement sûr.

__

Le dispositif Pinel est donc un investissement intéressant qui pourrait bien vous permettre de vous constituer un patrimoine. Il constitue de surcroît un outil simple de défiscalisation respectant certains principes éthiques. Si vous souhaitez connaître les programmes éligibles en fonction des zones, il vous suffit de vous rendre sur le site internet officiel dédié ou de vous adresser directement à votre banque !

Source : YouLoveWords.com