D’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la hausse a cédé la place à une stabilisation des taux immobiliers au 2e trimestre. Faut-il en profiter pour acquérir sa résidence principale ou investir ? Au lieu de se hâter, mieux vaut prendre un peu de recul.

Le taux d’intérêt n’est qu’un critère parmi tant d’autres lors du choix d’un crédit immobilier.

Savoir regarder au-delà du taux d’intérêt

Le choix de son organisme prêteur est souvent cornélien. Faut-il privilégier la relation de confiance qui vous unit à votre banque principale ou bien aller au plus offrant ? Faut-il préférer les banques traditionnelles ou bien saisir les opportunités que proposent les banques en ligne ?

Pour remettre les choses au clair dans votre esprit, vous pouvez dresser une liste des critères les plus importants pour vous. Voici une liste non exhaustive :

  • Le coût du crédit. Celui-ci se décompose entre, d’une part, les intérêts bancaires (autrement dit, le taux d’emprunt) et, d’autre part, l’assurance emprunteur. Exprimé en pourcentage du montant du crédit accordé, le TAEG (taux annuel effectif global) prend en compte ces deux composantes et permet de comparer entre elles les différentes offres que vous recevez.
  • Les frais annexes. Frais de dossier, frais de garantie : ils peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros . Le taux ne doit donc pas être le seul axe de négociation, au risque de voir une offre attractive compensée, à votre désavantage, par des frais annexes prohibitifs ! Chez Fortuneo, aucuns frais de dossier et aucune indemnité de remboursement anticipé !
  • Les clauses spécifiques. Votre prêt est-il transférable sur un autre bien en cas de revente ? Si vous souhaitez rembourser votre prêt avant son terme, devez-vous vous acquitter de pénalités de remboursement anticipé ? Posez ces questions à votre conseiller afin d’évaluer les coûts futurs (et, parfois, dissimulés) de votre crédit pendant toute la vie du prêt.

Faire jouer les différents paramètres

N’hésitez pas à multiplier les simulations pour « calibrer » votre prêt de façon optimale :

  • Parmi les différents paramètres pouvant faire l’objet d’ajustements successifs : la durée d’emprunt, le taux ou encore les différents types de prêt (prêt classique, prêt in fine, prêts aidés comme le prêt à taux zéro,etc.).
  • N’oubliez pas de prendre en compte le coût des travaux s’il y en a. Il est indispensable de faire réaliser un estimatif par un entrepreneur en amont de la recherche de votre financement. On évalue généralement le coût d’une rénovation basique à 500 €/m² et celui d’une rénovation lourde à 1 000 €/m². De quoi renchérir substantiellement le coût de votre acquisition !

Vous pouvez choisir de réaliser ces simulations vous-même, en utilisant par exemple un simulateur de prêt en ligne, ou bien en faisant appel à un conseiller. Les résultats des simulations peuvent différer entre les outils grand public et ceux utilisés par les professionnels, qui intègrent toute une série d’autres critères (capacité d’endettement, fiscalité…). Il est donc recommandé de multiplier les simulations et ainsi faire jouer la concurrence !

SIMULEZ VOTRE CREDIT IMMOBILIER EN LIGNE AVEC FORTUNEO EN CLIQUANT ICI.

Enfin, ce n’est pas parce que les conditions de marché sont attractives qu’il faut vous précipiter pour réaliser une acquisition immobilière. Un projet immobilier se mûrit sur le long terme, surtout lorsqu’il s’agit de votre résidence principale. Le choix de votre bien immobilier peut avoir des conséquences sur votre lieu de travail, la scolarité de vos enfants… et ce choix est intimement lié à la construction de votre plan de financement.

Si vous avez des questions ou souhaitez être accompagné(e) dans votre demande de prêt, vous pouvez prendre contact avec un conseiller Fortuneo pour profiter de notre nouvelle offre crédit immobilier dès la rentrée 2017.

Source : YouLoveWords Crédit Visuel : oneinchpunch/ iStock