Des taux peu attractifs sur de nombreux placements, des risques en bourse… Nombreux sont les investisseurs à chercher de nouvelles opportunités pour diversifier leur patrimoine. Parmi elles, l'achat d'un bien à la montagne peut-être une opportunité intéressante, surtout dans le contexte actuel de faiblesse des taux de prêts bancaires.

Slalomer entre biens vieillissants et complexes hôteliers modernes

Avant d’acheter un bien immobilier à la montagne, il est important de prendre en compte la réalité actuelle du marché et les difficultés éventuelles qui pourraient limiter la rentabilité de votre investissement.

Premièrement, il faut savoir que le mode de consommation des vacances d’hiver des Français s’est largement reconfiguré ces dernières années : les séjours sont à la fois plus courts, mais plus fréquents et la durée moyenne de pratique du ski est tombée à deux heures par jour.

Deuxièmement, il faut bien avoir conscience que le parc immobilier de nombreuses stations de sports d’hiver est vieillissant, d’autant plus que les propriétaires ne se trouvent souvent pas sur place et ne sont donc pas disponibles pour un entretien régulier. De même, si vous avez décidé d’investir à la montagne tout en vivant en ville, vous allez devoir passer par un professionnel qui vous facturera une commission à l'occasion de chaque semaine louée. Il est important que vous calculiez l’incidence de ces frais sur votre rentabilité, en sus des charges d’entretien ou de copropriété.

Enfin, sachez que de nombreuses stations, notamment celles qui drainent le plus grand nombre de touristes, tentent de capter une nouvelle clientèle en permettant l'installation d'hôtels luxueux, ce qui entraîne l'arrivée d'étrangers fortunés en provenance notamment de Russie. Cette politique de développement a tendance à tirer les prix vers le haut, mais va contribuer à encore plus modifier le profil des vacanciers.

Trois pistes pour mieux investir à la montagne

  1. Calculez bien la période de location : en fonction du lieu où vous avez décidé d’acheter votre bien, la période de location ne se fait que sur une période extrêmement courte de l'année. Celle-ci peut osciller entre 4 semaines et une dizaine pour les plus chanceux. Étudiez donc attentivement la fréquentation de la station, le niveau et la durée d’enneigement, ainsi que le profil des vacanciers qui s’y rendent (familles, personnes plutôt jeunes ou âgées) afin d’acquérir le bien le plus en adéquation avec leurs besoins.

  2. Privilégiez les stations qui proposent des activités durant les périodes estivales. Cela vous permettra de palier la période hivernale, qui n'est pas toujours garantie en ces temps de réchauffement climatique. Vous pouvez également choisir de privilégier les stations qui permettent d’autres activités que les remonte-pentes, dans une optique plus axée sur une diversité de loisirs : piscine, patinoire, shopping, escalade, etc.

  3. Enfin, il est important de choisir une station dont le parc immobilier n'est pas trop ancien. En règle générale, il est intéressant d’investir dans des appartements de type F2 ou F3, surtout s’ils sont disponibles à des prix relativement abordables.

Source : YouLoveWords.com