L'AMF attire votre attention sur le fait que la nature du Fonds et la stratégie d'investissement mise en œuvre peuvent exposer les investisseurs aux principaux risques suivants :

Risque de perte en capital : le Fonds ne bénéficie d'aucune garantie ni protection. Il se peut donc que le capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué.

Risque de liquidité des parts du Fonds : les avoirs investis par les porteurs sont bloqués pendant une durée minimale de 6 ans à compter de la date de constitution du Fonds (15 juin 2016), prorogeable deux fois un an, soit une durée maximale de blocage de 8 ans à compter de la fin de la date de constitution du Fonds (15 juin 2018). L'argent investi n'est donc pas disponible durant ces périodes.

Risque lié à la liquidité des investissements en titres non cotés : ce risque est lié à l'obligation d'investir au capital de Petites et Moyennes Entreprises (PME) non admis sur un marché réglementé. Ces titres peuvent affecter le Fonds par un manque de liquidité entraînant un impact sur les conditions de prix auxquelles le Fonds peut être amené à liquider ces positions et sur la valorisation de ces titres avec pour conséquence possible la baisse de la valeur liquidative du Fonds.

L'ensemble des risques inhérents à l'investissement dans les parts du Fonds sont exposés dans la notice d'information. Avant de souscrire, veuillez prendre connaissance de la notice d'information visée par l'AMF

Enfin, l'agrément de l'AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la société de gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d'investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.