Le Plan Épargne en Actions (PEA) est un compte-titres créé en 1992. Réservé aux personnes physiques qui résident sur le sol français, il porte sur l'achat et la vente d'actions et de fonds.

Il est toutefois limité aux actions d'entreprises françaises ou européennes, de même que les fonds ayant au moins 75 % d'actions ''Europe'' ainsi que certains certificats et Trackers. L'objectif de sa mise en place était d'encourager le plus grand nombre de personnes à avoir accès au marché boursier.

Fonctionnement, contraintes et fiscalité du PEA

Chaque personne ne peut détenir qu’un seul PEA, qu’elle peut alimenter à sa guise. L'argent que vous déposez est par définition bloqué et le plafond des versements est de 150 000€. À partir de ce PEA, vous êtes libre d'acheter et vendre les valeurs que vous souhaitez comme bon vous semble, sans subir l'imposition.

Vous devez toutefois connaître certaines règles essentielles de son fonctionnement :

  • Ce compte doit rester bloqué et vous ne pouvez pas le solder avant son terme, c'est-à-dire 5 ans.

  • Un retrait avant 5 ans d'existence provoque automatiquement la ponction des prélèvements sociaux et l'imposition au taux en vigueur sur toutes les sommes gagnées sur ce compte.

  • Entre 5 et 8 ans, tout retrait provoque la clôture du PEA et vous serez soumis aux prélèvements sociaux à hauteur de 15,5 % sur vos bénéfices.

  • Au-delà des 8 ans, vous pouvez effectuer des retraits mais vous ne pourrez plus faire de versements.

Conserver le PEA plus de huit ans pour se constituer une rente viagère

Conserver le PEA après sa date limite présente un avantage non négligeable : vous pouvez choisir de retirer directement la totalité du montant et ainsi récupérer un capital, mais pouvez également opter pour le versement d'une rente viagère. Les montants de la rente que vous toucherez resteront soumis aux prélèvements sociaux, mais seront totalement exonérés d'impôts sur le revenu !

--

Le PEA présente donc de nombreux avantages. Il vous exonère de l'impôt sur les plus-values si vous le maintenez pour un minimum de 5ans et il vous laisse ensuite l'opportunité d'opter au bout de 8 ans de détention pour le versement d'une rente viagère non imposable. Voilà donc beaucoup d'atouts pour ce type de compte et probablement une idée intéressante pour envisager un complément de retraite pour les années à venir.

Source : YouLoveWords.com