Pourquoi et comment les ménages épargnent-ils en France ?

Économiser pour une retraite plus sereine, pour s’offrir un beau voyage ou le mariage de ses rêves, pour financer des études ou encore pour faire face à des imprévus, il existe plein de bonnes raisons d’épargner et autant de manières de le faire. Mais justement, quelles sont les pratiques des Français en la matière ? Pourquoi les ménages épargnent et comment le font-ils ?

Les Français misent sur diverses stratégies d’épargne !

Des Français très familiers avec la notion d’épargne

Année après année, le taux d’épargne des ménages français figure parmi les plus élevés d’Europe. Actuellement, quelle que soit la raison qui les pousse à le faire, 7 Français sur 10 déclarent épargner(1). Si l’on s’intéresse au profil de ceux et celles qui mettent de l’argent de côté chaque année, on constate que les cadres et les professions libérales sont sur-représentées (87%). Mais la proportion d’épargnants est aussi plutôt élevée chez les ouvriers (63%) et chez les retraités (68%). Aussi, les jeunes sont particulièrement fourmis : plus de 70% des 18-24 ans et près de 80% des 25-34 ans déclarent mettre de l’argent de côté. En bref, tous les ménages français ou presque accordent de l’importance à l’épargne.

Et c’est particulièrement vrai en période de crise. Ainsi, depuis le début de la crise sanitaire au printemps 2020, les ménages français, comme les ménages dans la plupart des pays du globe, tendent à épargner plus qu’en temps normal. Le fait de moins consommer, à cause des diverses restrictions mises en place pour lutter contre la propagation de la Covid-19, et les incertitudes au sujet de l’avenir à moyen terme ont incité de nombreux Français à mettre plus d’argent de côté ces derniers mois quand cela leur était possible.

Une épargne qui nourrit de nombreux projets divers

Si vous vous demandez pourquoi les ménages épargnent en France, vous devez comprendre que chacun d’entre eux a sa, voire ses bonnes raisons de le faire. La première, celle citée par le plus de Français (42%)(1), c’est une envie de se constituer une épargne de précaution qui pourra servir pour faire face à des imprévus en tout genre. Une épargne qui a indéniablement trouvé du sens auprès de toujours plus de Français ces dernières années, au cœur d’un contexte sanitaire et économique très imprévisible.

Suivent l’épargne visant à préparer la retraite (30%) ou un achat important comme une voiture, un voyage et bien plus encore (23%). Par ailleurs, 13% des Français déclarent épargner pour l’achat d’un logement. En marge de cela, plus d’un ménage français sur dix révèle aussi épargner en vue d’aider leur famille ou pour préparer la transmission d’un patrimoine.

Mais, ces raisons changent en fonction de l’âge et du statut de l’épargnant. Concrètement, les 18-34 ans épargnent avant tout pour acheter un logement tandis que les 50-64 ans et les cadres pensent plutôt à leur retraite. De leur côté, les artisans et commerçants accordent une plus grande importance à l’épargne de précaution. Enfin, les plus de 65 ans déclarent épargner en premier lieu pour aider leur famille.

Des supports d’épargne tout aussi variés

On entend souvent dire que le Livret A est le placement préféré des Français. C’est effectivement toujours une réalité aujourd’hui, même si la tendance ralentit quelque peu. Par exemple, en 2021, les Français ont déposé 15,17 milliards d’euros de plus qu’ils n’en ont retiré sur ce type de livret(2). Il s’agit d’un chiffre moins élevé qu’en 2020 mais qui reste historiquement élevé. Dans le même temps, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) profite également d’une popularité grandissante. Pourquoi les ménages français épargnent-ils essentiellement via ce type de placement ? Sans doute car ils permettent de sécuriser l’épargne tout en profitant d’un avantage fiscal grâce au volet solidaire qui permet de reverser les intérêts ou le capital du LDDS à des associations et d’une grande souplesse sur le plan des versements comme des retraits.

Découvrez les associations partenaires de Fortuneo

Derrière le Livret A, l’assurance-vie est le placement qui collecte le plus d’épargne chaque année(3). En octobre 2021, ce support, qui implique plutôt un investissement de long terme, a même réalisé le meilleur mois d’octobre de son histoire, selon la Fédération française de l’assurance (FFA). Et ce sont notamment les supports en unités de compte (UC) qui intéressent de plus en plus les Français.(4) Présentant un risque de perte en capital plus important que les supports en euros, ils peuvent aussi être associés à des bénéfices potentiels plus importants.

Enfin, pour épargner, les ménages français s’intéressent aussi à l’immobilier locatif, actuellement perçu comme plus rentable (76%) que les actions (74%), l’assurance-vie (45%) ou encore les livrets (23%)(1).

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Juin 2022

Crédit visuel : Gettyimages

On vous conseille aussi...

Le compte-titres vous permet d’acheter et de gérer vos titres financiers.

Bourse

Qu’est-ce qu’un compte-titres ?

Le taux d’usure est fixé par la Banque de France

Tendances Banque digitale

Qu’est-ce que le taux d’usure de la Banque de France ?

Le document est généralement accessible depuis son espace personnel en ligne.

Banque

Tout savoir sur les attestations de virement bancaire