En France, les prix à la consommation ont bondi d'environ 18 % entre 2004 et 2014 (1). 5 postes de dépense sont plus concernés par cette hausse que les autres. Découvrez-les tout de suite.

Maintenance automobile, dépenses liées au logement, protection sociale, enseignement et alimentation, voici dans l'ordre les 5 postes budgétaires qui ont le plus augmenté en France entre 2004 et 2014. Les variations vont de + 42 % pour le premier d'entre eux à + 14,6 % pour le cinquième. En voici le détail ainsi que quelques conseils pour vous aider à en réduire la facture.

+ 42 % pour la maintenance automobile

Si les prix liés à la maintenance d'un véhicule (carburant, pièces détachées, réparations, etc.) ont augmenté depuis le début des années 1990, la part de ces dépenses dans le budget des ménages est toutefois restée quasi constante. En cause : la baisse de la consommation dans ce domaine (2).

On estime aujourd'hui que les frais de carburant et d'entretien d'un véhicule coûtent environ 137 € par mois (3) à un ménage français. Afin de réduire ces dépenses, le premier réflexe est évidemment de laisser au maximum sa voiture à la maison lorsque c'est possible, et privilégier le vélo ou les transports en commun. Il est également possible de rentabiliser sa voiture lorsque celle-ci est inutilisée en la louant à des particuliers via diverses plateformes collaboratives (Drivy, Ouicar, etc.)

En ce qui concerne les réparations, passer par un réseau de réparateurs agréés par votre assureur auto, vous rendre dans une école de mécaniciens ou dans des garages associatifs et solidaires sont autant d’initiatives qui vous permettront de réaliser des économies intéressantes.

+ 39% pour les dépenses liées au logement

Le logement représente en moyenne près de 56 % des dépenses contraintes des Français (3). Sans surprise,le loyer (587 € mensuels en moyenne) ou le remboursement du crédit immobilier pour les propriétaires (785 € mensuels en moyenne), représentent la majeure partie de ces dépenses. Suivent les factures d'électricité et de gaz (104 € mensuels),les charges sur les parties communes (93 € mensuels) ou encore les factures d'eau (59 € mensuels).

S'il est souvent difficile d’abaisser le coût du loyer, ce n'est pas le cas de celui du crédit immobilier. Pour cela, faites jouer la concurrence pour trouver la banque qui vous proposera les meilleures conditions. La même règle s'applique pour les fournisseurs de gaz et d'électricité, que vous pouvez également mettre en concurrence sur des sites tels que Jechange.fr ou Quechoisir.org. Ceci pourrait bien vous permettre de réaliser des économies conséquentes sur vos factures.

+ 36 % pour les frais liés à la protection sociale

Les assurances santé et autres complémentaires représentent le gros de la protection sociale privée des ménages. Très utiles, ils permettent de compléter les remboursements de frais et soins réalisés par l'Assurance Maladie.

Aujourd'hui, les Français dépensent en moyenne 95 € par mois pour leur contrat de complémentaire santé (3). Pas de panique ! Il est là encore possible de faire diminuer cette somme en mettant en concurrence les différentes compagnies via des comparateurs d'assurance en ligne tels que LesFurets.com ou LelynxLeLynx.fr.

+ 34 % pour les dépenses liées à l'enseignement

Aujourd'hui, on estime que les frais liés à la scolarité d'un enfant de moins de 16 ans (école, cantine, assurance scolaire) représentent environ 1029 € par an pour une famille (4). Mais ce sont les études supérieures qui coûtent le plus cher ! Selon l'université ou l'école choisie, les frais d'inscription peuvent varier de 184 € à 11 500 € par an . Autre dépense de taille pour les étudiants qui ne peuvent loger chez leur parent : le loyer. À titre d'exemple, le coût moyen d'un logement à Paris est de 9 540 € par an (5).

Ce dernier est d'ailleurs la principale variable d'ajustement pour les ménages. Trouver une colocation sur des sites spécialisés tels qu'Appartager.com ou Lacartedescolocs.com peut par exemple être une solution de choix pour les étudiants qui ne sont pas éligibles à une chambre en Cité Universitaire.

+ 15% pour l'alimentation

L'alimentation complète ce Top 5 des dépenses qui ont le plus augmenté ces 10 dernières années. Aujourd'hui, le budget alimentaire moyen d'un Français est estimé à environ 295 € par mois (6). Mais plus la famille est nombreuse, plus ces dépenses grimpent !

Parmi les solutions pour alléger ce coût : privilégiez les fruits et légumes et faites vos plats vous-mêmes. Vous pouvez opter pour des marques distributeurs ou encore profiter des nombreux codes promos mis à disposition des ménages sur une kyrielle de sites Internet.

–-

Tout n'est cependant pas si sombre dans le panorama des dépenses. En effet, ces 10 dernières années, le prix de certains biens, notamment électroniques, a fortement diminué. Sur le podium des réductions, on retrouve les télévisions (-72 %), les produits informatiques (-66 %) ou encore les téléphones (-28 %) (7).

Source : YouLoveWords

Crédit Visuel : Ijubaphoto/ iStock