En 2015, l’inflation a été nulle en France. Cela n’a toutefois pas toujours été le cas puisque l’augmentation annuelle des prix se situait autour de
2 % par an durant la décennie 2000-2010. Alors même si l’on a coutume de dire que les prix ne font qu’augmenter, voici cinq postes de dépense qui ont baissé ces dernières années. Et ça fait du bien !

La téléphonie mobile

L’arrivée en 2012 d’un quatrième opérateur sur le marché de la téléphonie mobile a entamé un cycle de baisse des prix qui se poursuit aujourd’hui. Jugez plutôt !

Selon l’INSEE (1), la chute des prix des services fixes et mobiles était de 26,6 % en 2013, puis 10,6 % en 2014 et encore 5,5 % en 2015. Les tarifs ont actuellement tendance à se stabiliser autour de 20 € mensuels pour un forfait illimité avec accès aux données mobiles.

Notons toutefois qu’un nombre croissant de Français achète désormais leur mobile à prix coûtant (et non à prix subventionné par un opérateur), ce qui relativise quelque peu l’ampleur de la baisse du poste de dépense « téléphonie » considéré dans sa globalité.

Le carburant

À la fin de l’année 2015, de nombreux Français ont eu l’impression de revenir de nombreuses années en arrière : le gazole s’affichait dans de nombreuses stations essence en deçà du seuil symbolique d’un euro par litre ! Conséquence de la forte baisse des prix du pétrole amorcée en 2014 : les prix à la pompe ont en effet chuté de 25 centimes par litre environ pour du SP95 et de près de 30 centimes par litre pour du Gazole.

Après avoir atteint le prix plancher de 30 $ le baril fin 2015, le cours du pétrole est remonté entre 40 et 50 $ au printemps puis à l’été 2016. Mais nul ne prévoit pour tout de suite le retour des prix historiques de l’été 2008, où le baril s’échangeait à plus de 145 $ !

Crédit immobilier

Ce n’est pas un secret si les ventes de logements neufs ont bondi de 22,7 % au 1er semestre 2016. Outre l’amélioration progressive de la conjoncture économique et de la confiance des ménages, les taux d’emprunt sont au plus bas et nombreux sont ceux qui souhaitent en profiter !

Au printemps 2012, le taux moyen hors assurance s’établissait en moyenne entre 3,55 % pour un emprunt à 7 ans et 4,95 % pour un emprunt à 30 ans. À l’automne 2016, il est quasiment… deux fois moins élevé ! Le taux d’emprunt moyen s’élève à 1,1 % pour un emprunt à 7 ans et 2,65 % pour un emprunt sur 30 ans (2). Alors qu’attendez-vous pour acheter ?

SIMULER VOTRE CREDIT AVEC FORTUNEO

Produits de santé

Selon les chiffres de l’INSEE, le coût des produits de santé n’a eu de cesse de diminuer ces dernières années. Mais que sont les produits de santé ? Ce mot recouvre une réalité vaste : médicaments, huiles essentielles, produits anti-moustiques ou réduisant l’accoutumance au tabac, contraceptifs, etc.

La baisse du prix de ces produits de santé et de bien-être au quotidien est constante depuis 5 ans : -1 % en 2011, - 2,5 % en 2012, - 3,4 % en 2013, - 2,8 % en 2014 et - 3,5 % en 2015. Une tendance durable qui va faire du bien à votre corps comme à votre porte-monnaie !

Biens électroniques, audio-visuels et informatiques

Téléviseurs, ordinateurs portables, appareils photo… N’avez-vous pas la sensation de pouvoir vous procurer, au fil des ans, des appareils toujours plus performants à des prix toujours plus raisonnables ? L’innovation constante ainsi que le caractère ultra-concurrentiel de ce secteur sont les deux facteurs qui font du bien au budget des technophiles.

Selon l’INSEE, les prix des équipements audiovisuels, photographiques et informatiques a diminué de 9,1 % en 2011, de 7,1 % en 2012, de 7,5 % en 2013, de 7,2 % en 2014 et de 4,2 % en 2015. Ce qui ne doit pas non plus constituer une raison d’en changer trop souvent. Il faut aussi penser à la planète!

--

Source : YouLoveWords.com

Crédit visuel: Redrockschool / iStock