4 astuces pour bien gérer son budget à deux

4 astuces pour bien gérer son budget à deux

Les époux doivent contribuer à proportion de leurs revenus aux charges du mariage. Mais vous restez libres de vos dépenses. Que vous soyez mariés, pacsés ou en concubinage, voici 4 astuces pour bien gérer les dépenses du couple.

#1. Distinguer dépenses courantes et charges d'investissement


Premier réflexe, listez toutes vos dépenses.

  • Colonne n°1 : les dépenses courantes (alimentation, loisirs, transports…). À vous de dé-terminer l’organisation des dépenses du couple : au prorata des revenus de chacun (comme l’exige la loi pour les couples mariés), à parts égales ou selon une autre règle. Seule condition : que celles-ci soient définies à deux.

  • Colonne n°2 : les charges d’investissement. Que ranger derrière ce terme comptable ? Il s’agit tout simplement de votre maison ou de votre appartement… si vous en êtes propriétaire. Il s’agit en effet du seul bien qui prend de la valeur au fil du temps. Les autres possessions du couple (voitures, meubles…) se déprécient sur la durée. Seule exception : si vous achetez en commun des objets d’art ou de collection. Dans tous les cas, la contribution de chaque conjoint aux dépenses d’entretien d’un bien patrimonial (travaux de copropriété, restauration d’un tableau…) doit être proportionnelle à la quote-part qu’il détient.

#2. Mettre les 2 noms sur les factures importantes


Dans le même ordre d’idée et pour éviter que le budget du couple ne devienne une pomme de discorde, il est conseillé d’apposer le nom des deux conjoints sur les factures les plus importantes (véhicule commun, high-tech…).

Si cette précaution peut paraître superflue pour les couples mariés sous le régime de la communauté légale, elle peut avoir du sens pour d’autres. Rappelons qu’en cas de conflit, lors d’un divorce par exemple, il sera difficile pour un époux de revendiquer la propriété d’un bien meublé si un seul partage verbal a été effectué.

#3. Partager les archives sur un cloud sécurisé


Factures, mais aussi appels de charges du syndic de copropriété, quittances de loyers, contrats de fourniture d’énergie, avis d’imposition, échéanciers divers : beaucoup de ces documents administratifs sont aujourd’hui communiqués par email.

Il est de bon aloi de les mettre en commun, éventuellement sur un stockage en ligne auquel peuvent accéder les deux conjoints que ce soit pour se procurer rapidement un justificatif de domi-cile ou bien pour vérifier tel prélèvement sur le compte joint. D’autant que la transparence est le meilleur moyen d’éviter que les questions financières ne conduisent à des situations conflictuelles entre les deux partenaires.

#4. Prévoir une capacité d'épargne commune


Enfin, épargner en couple est un bon moyen de prévenir le dérapage de certaines dépenses et de préparer des projets. Une réparation à effectuer sur le véhicule ? Un week-end en amoureux qui s’improvise ? En vous constituant une épargne commune, vous anticipez tous ces imprévus.

Si les Livret A et Livret Développement durable et solidaire sont nominatifs, il est possible de souscrire un livret bancaire fiscalisé à deux. Couplé à un compte joint, il constitue la solution idéale pour épargner facilement en effectuant des versements programmés.

Le Livret + de Fortuneo accepte plusieurs co-titulaires et vous permet d’opter pour une épargne libre et sécurisée avec une gestion sans frais.

Ce qu’il faut retenir

  • Bien gérer son budget à deux, c’est d’abord contribuer proportionnellement aux biens qu’on détient.

  • Plus globalement, c’est aussi mettre en commun tout ce qui peut l’être (factures, épargne de précaution…)

  • Parce que finalement, les bons comptes font les bons...couples.

Source: You Love Words, Février 2019.

Crédit visuel : Peopleimages /iStock

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Héritage et mariage : comment ça marche ?

Famille recomposée : de la gestion d'un patrimoine à sa transmission

Saint Valentin : et si votre cadeau était soumis à l'impôt ?

DÉCOUVREZ L’OFFRE BANQUE EN LIGNE FORTUNEO

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients (Bankin’, n°1 ex aequo, septembre 2019).