Paiement mobile : le smartphone va-t-il remplacer votre carte bancaire ?

Un nouveau moyen de paiement dans la poche ?

Payer avec un bracelet, une bague ou une porte-clé de paiement ne vous fait pas peur ? Le paiement mobile perce dans l’Hexagone malgré un usage qui se développe moins vite que chez ses voisins européens.

La France en retard sur ses voisins

Plus d’1 Européen sur 3 (68 %) déclare avoir déjà réglé un achat via un service de paiement mobile (ApplePay, Android Pay…), un portefeuille digital ou un site avec carte de paiement enregistrée selon une étude Visa (1). Cette part grimpe même à 74 % chez les 18-34 ans, la fameuse génération des millenials.

Le fossé n’est pas seulement générationnel mais aussi géographique, alors que 62 % des Français disent avoir déjà eu recours à une de ces trois solutions.

Ce taux de pénétration en retrait par rapport aux autres pays européens s’explique avant tout par un déficit de confiance : seuls 35 % des Français ont confiance dans les appareils mobiles permettant de régler un achat, contre 48 % chez leurs voisins européens !

Le paiement mobile attire de plus en plus

Pourtant, l’usage du paiement mobile progresse en France. D’après un sondage récent (2), 49 % des Français estiment que le smartphone constitue une bonne alternative à la carte bancaire. Ils n’étaient que 19 % à le penser il y a encore 2 ans.

Cependant, la généralisation du paiement mobile passera par un nécessaire travail de fond pour faire accepter le changement et pour gagner la confiance des utilisateurs. Plus d’un tiers (36 %) des personnes interrogées (3)redoutent cet aléa psychologique lié au caractère « indolore » de la dépense.

Les bonnes raisons de faire confiance au paiement mobile

À en juger par la tendance récente et par les investissements des différents acteurs du secteur dans la sécurisation des données, il y a fort à parier que le paiement mobile sera la norme d’ici peu.

Parmi les raisons qui laissent présager une percée de ce moyen de paiement en France :

  • Des méthodes d’authentification de plus en plus sophistiquées(empreinte digitale, iris…), augmentant ainsi la sécurité du paiement mobile.
  • Des commerçants de plus en plus nombreux à proposer le paiement mobile à leurs clients, notamment en raison de ses aspects pratiques. Selon une étude Ipsos, 44 % d’entre eux estiment que c’est un bon moyen d’améliorer la relation client et 66 % apprécient la rapidité d’encaissement (4). - Le développement du commerce mobile. « Le marché français va observer un envol du commerce mobile, et les achats sur mobile représenteront plus d'un tiers de toutes les ventes de détail en ligne d'ici 2020, et cela grâce à l'adoption de modes de paiement plus adaptés aux appareils mobiles. », commente ainsi Rogier De Boer, vice-président Développement commercial en zone EMEA chez Worldpay. Le commerce mobile pourrait progresser de 10 % en France l’an d’ici 2021 (5).

Ce qu’il faut retenir

  • Même si elle accuse un léger retard en la matière par rapport à ses voisins européens, la France voit l’usage du paiement mobile progresser
  • La confiance des utilisateurs et le changement des habitudes seront au cœur du développement du paiement mobile ces prochaines années.

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel : pixdeluxe /iStock

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Le paiement sans contact séduit les Français

Quelles nouveautés pour les moyens de paiements ?

Nouveaux moyens de paiement et sécurité des données : les Français ont-ils confiance ?

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients de 300 000 utilisateurs de l'app Bankin'. (Bankin', juin 2017)