Des conséquences de la crise chinoise sur le prix des matières premières à la vigueur du secteur touristique français en passant par l'annonce de réductions d'impôts en 2016, voici un tour d'horizon de l'actualité de la semaine.

La baisse du prix des matières premières se poursuit

Les craintes sur le ralentissement de l'économie chinoise et ses possibles conséquences sur le reste de l'économie mondiale continuent de déstabiliser les marchés et font plonger le prix des matières premières.

La diminution des perspectives de croissance de l'industrie chinoise, grosse consommatrice de ce type de produits, a fait plonger lundi le Bloomberg Commodity Index – l’indice qui recense les cours de 22 matières premières, du pétrole au gaz en passant par le blé, le maïs ou le coton – à son plus bas niveau depuis 1999 ! Autre symbole de cette instabilité, le cours du pétrole est pour sa part redescendu à son niveau de mars 2009, au plus fort de la tempête financière mondiale. De même, certaines valeurs refuges telles que l'or voient à nouveau leur cours s'apprécier.

Néanmoins, plusieurs analystes considèrent cette chute excessive et finalement assez peu corrélée aux fondamentaux de l'économie chinoise, loin d'être aussi catastrophiques que ce qui est parfois décrit. La baisse des cours des matières premières serait principalement due à la spéculation alimentée par la peur des investisseurs.

Si les pays exportateurs de matières premières voient leurs revenus diminuer drastiquement, il est difficile d'évaluer l'impact de ces turbulences sur l'économie française et européenne. La baisse des cours actuelle pourrait même donner une bouffée d'oxygène à notre économie, gourmande en matières premières. En réduisant les coûts de production, elle rendrait les exportations plus compétitives et contribuerait au rééquilibrage d’une balance commerciale aujourd'hui déficitaire.

Tourisme: nouveau record de fréquentation en France en 2015

La France consolide en 2015 sa place de numéro 1 mondial du tourisme, loin devant les États-Unis et l'Espagne qui complètent ce podium. Notre pays devrait accueillir plus de 85 millions de touristes étrangers cette année, dépassant les 83,7 millions de 2014 qui constituaient déjà un record.

Entre autres raisons invoquées, l'instabilité politique dans certains pays du pourtour méditerranéen aurait poussé certains touristes du Nord de l’Europe à privilégier l'Hexagone. De plus, l'assouplissement des règles d'obtention d'un visa pour les touristes chinois devrait faire grimper leur nombre à plus de deux millions cette année !

Le chiffre d'affaires du secteur enregistre par conséquent une hausse de 4% à 4,5% depuis le début de l'année. Une nouvelle d'autant plus réjouissante que le tourisme constitue l’un des piliers de l'économie française (7% du PIB de notre pays) et génère près de deux millions d'emplois.

Vers une baisse de l'impôt sur le revenu en 2016 ?

Bonne nouvelle pour le contribuable français : le Gouvernement vient de confirmer sa volonté de baisser les impôts en 2016. Si les détails de ce projet ne sont pas encore connus, le Ministre des Finances Michel Sapin, a laissé entendre que la diminution se centrerait sur l'impôt sur le revenu.

La mesure, qui devrait concerner les ménages les plus modestes, pourrait être étendue aux classes moyennes. Le Gouvernement entend compenser cet allègement par une diminution des dépenses de l’État de l’ordre de 50 milliards d'euros sur les trois prochaines années.

Les contours du projet seront connus courant septembre, lors de la présentation du projet de loi de finances 2016.

Source : YouLoveWords.com