Les temps changent, les mentalités aussi. Le temps où nos parents ou grands-parents ne voulaient surtout pas s'endetter et avoir recours aux prêts bancaires est bel et bien révolu. L'évolution des modes de vie ayant modifié les comportements, les portes des différents types d'établissements bancaires sont poussées plus facilement.

Un crédit plus accessible, des emprunts plus longs

Depuis une trentaine d'années, les taux des prêts bancaires ont baissé de plus de 10 % sur le long terme, le long terme ayant longtemps fait référence à des prêts sur dix ans. La faiblesse des taux rend plus intéressant pour un acheteur potentiel d’emprunter que de devoir se constituer un apport important.

Parallèlement, la durée des emprunts a augmenté de manière significative. En effet, en moins d'une décennie, la majorité de la durée des prêts est passée de 15 ans à 25 ans et il n'est pas rare de voir des durées d'emprunt atteindre 25 ou 30 ans, ce qui était rarissime il y a encore peu.

En d’autres termes, la baisse du coût du crédit a ainsi ouvert la voie à un allongement massif des durées de remboursement. La faiblesse des taux permet l'allongement de la durée des prêts, ce qui permet la réduction des mensualités de remboursement de manière significative. Ces mécanismes ont contribué à donner accès au crédit au plus grand nombre.

Santé, politiques publiques, organismes spécialisés : les autres causes du boom du crédit

Depuis les Trente Glorieuses, la santé évolue à tous les niveaux, l'âge moyen et la durée de vie des Français a augmenté de manière constante et spectaculaire. L’allongement de la durée de vie rassure les organismes financiers et une personne de 58 ans par exemple y a un accès beaucoup plus facile qu'auparavant.

On constate également que l'arrivée des jeunes sur le marché du travail se fait également bien plus tard, ce qui a repoussé l'âge moyen de la première acquisition de logement aux alentours de 34 ans. Mais les différents gouvernements ont régulièrement tenté de soutenir la branche du bâtiment, fortement créatrice d'emploi, par l'octroi d'aides ou de prêts à taux zéro, qui deviennent cumulables avec d'autres incitations pour les primo-accédants.

La montée en force des organismes spécialisés dans les prêts, ainsi que les banques en ligne, sont aussi une raison de la facilité d'accès aux prêts et à leur démocratisation.

--

Plutôt que de casser un placement et devoir subir les frais et impôts qui en découlent, il est donc préférable d'étudier ces différentes possibilités, afin de rentrer dans son appartement ou sa maison pour le prix d'un loyer, tout en constituant son propre patrimoine !

Source : YouLoveWords.com