[Infographie] Comment se prémunir contre la fraude à la carte bancaire ?

La carte bancaire est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Mais il faut savoir bien l’utiliser pour éviter quelques risques. Des mesures de précautions simples et rapides permettent d’effectuer ses transactions en toute sécurité et de limiter le risque de fraude à la carte bancaire. En cas de problème, il est aussi important de savoir comment déclarer une fraude à la carte bancaire. Alors on vous dit tout !

00-Fortuneo-infog-bourse-foot-0712

Les fraudes à la carte bancaire, une source d’inquiétude pour tous les Français

Bonne nouvelle, en 2021, pour la première fois depuis trois ans, la fraude à la carte bancaire a connu une baisse. Selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement publié par la Banque de France, la part des opérations frauduleuses sur l’ensemble des transactions par carte s’est établie à 0,061% au premier semestre 2021 contre 0,068% l’année passée(1). En d’autres termes, pour 1 000 euros payés par carte, 61 centimes sont fraudés. Un chiffre encourageant mais qui ne vous protège pas à tous les coups.

Pour éviter les problèmes quand vous utilisez votre carte bancaire en magasin, masquez bien votre code confidentiel au moment du paiement, privilégiez les paiements sans contact et conservez bien vos justificatifs. Aussi, pensez à apprendre votre code confidentiel par cœur et évitez de le noter où que ce soit, même si vous avez peur de l’oublier.

Si vous vous demandez quelle méthode de paiement choisir pour échapper à la fraude à la carte bancaire, mieux vaut privilégier les achats en ligne également, à condition de bien éviter les pièges et de vérifier que la page web est sécurisée. Grâce aux mesures d’authentification forte, le taux de fraude en ligne a chuté à 0,149% en 2021 contre 0,174% l’année précédente. Il s’agit du niveau le plus bas jamais atteint.

Enfin, de manière générale, ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires sans avoir la garantie de connaître votre interlocuteur et surveillez attentivement vos relevés de comptes pour repérer rapidement d’éventuelles anomalies.

Comment déclarer une fraude à la carte bancaire ?

En cas d’anomalie sur vos relevés, il convient d’intervenir rapidement. Si vous vous demandez comment déclarer une fraude à la carte bancaire, la marche à suivre est la suivante : dans un premier temps, vous devez faire opposition sur votre carte bancaire, en contactant votre banque ou le serveur interbancaire. Cette procédure est définitive et il vous sera impossible de faire de nouvelles dépenses avec votre carte bancaire.

Ensuite, vient le temps de déclarer la fraude à la carte bancaire via le téléservice Perceval, qui va informer les forces de l’ordre du problème rencontré, à condition que vous soyez toujours en possession de votre carte bancaire. Vous pouvez aussi choisir de vous rendre dans un commissariat ou une gendarmerie pour porter plainte, notamment si votre carte bancaire est perdue ou volée.

Lorsque vous déclarez la fraude aux forces de l’ordre, vous obtenez un document attestant de l’enregistrement de votre déclaration. Ce document est un des éléments nécessaires dans le cadre du remboursement d’une fraude à la carte bancaire.

Le remboursement suite à une fraude à la carte bancaire

Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement en cas de fraude à la carte bancaire, celle-ci doit être signalée à votre banque au plus tard 13 mois après la date du débit.

Si votre code confidentiel n’a pas été utilisé, un remboursement intégral, quelles que soient les sommes dépensées, est prévu. Le principe est que la banque doit rembourser toute opération de paiement non autorisée. Attention, il existe toutefois une exception : le payeur supporte toutes les pertes occasionnées par des opérations de paiement non autorisées si ces pertes résultent d’un agissement frauduleux de sa part ou s’il n’a pas satisfait intentionnellement ou par négligence grave aux obligations mentionnées aux articles L. 133-16(2) et L. 133–17(3).

Il est important de noter que c’est à la banque d’apporter la preuve que le client est bien à l’origine de l’opération de paiement ou non.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source : Jellyfish, 2022

Les réflexes sécurité à adopter

Le paiement sécurisé internet par Fortuneo

Le compte sur livret est un produit propre à chaque établissement bancaire.

Banque

4 avantages du CSL dans une banque

Les droites de tendance, un outil incontournable pour tous les traders.

Bourse

Que sont les droites de tendance ?

Les risques de la cryptomonnaies

Bourse

Investir dans les cryptomonnaies : quels sont les risques ?

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

0

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.

  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.

  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.


*La délivrance de la carte est soumise à l'acceptation de la demande par Fortuneo et sous réserve de remplir les conditions d'octroi en vigueur.

Gratuité sous réserve de remplir les conditions d'usage précisées dans les conditions tarifaires. En l’absence d’une opération carte par mois (pour les cartes CB Mastercard et Gold CB Mastercard) ou de non respect de la condition de flux mensuel (pour la CB World Elite Mastercard), des frais seront appliqués (voir Tarifs).

Fortuneo se réserve le droit de ne pas renouveler la carte. Fortuneo se réserve également le droit de modifier les conditions tarifaires applicables à la carte.

L'accord de montée en gamme ou l'ajout de carte sur compte pré-existant est subordonné à l'issue favorable d'une étude du fonctionnement du compte, incluant notamment une analyse des flux créditeurs minimum confiés.

** Gratuit en ligne, soumis à tarification selon conditions tarifaires en vigueur.

(1) https://www.banque-france.fr/donnees-clefs-sur-la-fraude-au-1er-semestre-2021
(2) https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000035430501/
(3) https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000035430495

Sources :

https://www.economie.gouv.fr/cedef/fraude-carte-bancaire

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31324

https://www.capital.fr/votre-argent/fraude-a-la-carte-bancaire-plainte-et-remboursement-1339305

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R46526

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/la-fraude-a-la-carte-recule-pour-la-premiere-fois-en-trois-ans-1384459

https://www.francetransactions.com/actus/news-banques/banque-les-fraudes-a-la-carte-bancaire-en-baisse-en-2021-le-sans-contact.html