Les enfants représentent un poste budgétaire important pour les familles nombreuses ! De la nourriture au logement capable d'abriter tout le monde en passant par les vêtements ou les loisirs, le surplus de dépenses s'élève à plusieurs milliers d'euros chaque année. Familles nombreuses : comment faire pour limiter vos dépenses ?

La carte famille nombreuse pour bénéficier de tarifs réduits

Initialement créée par la SNCF en partenariat avec l'État, elle ouvre droit à des avantages financiers permettant de contenir le budget d'une famille d'au moins 3 enfants de moins de 18 ans. Valable trois ans, elle est renouvelable pour la modique somme de 19 € (1).

Les billets de train sont 30 % moins chers pour une famille de 3 enfants mineurs à charge et la réduction peut atteindre 75 % pour une famille de 6 enfants et plus. Ses avantages incluent également certains tarifs préférentiels pour les entrées dans les musées ou les achats effectués dans les réseaux de distribution de ses plus de 60 partenaires, parmi lesquels Auchan, Novotel ou encore La Redoute (2).

Pour l'obtenir, il vous suffit de télécharger le formulaire suivant en ligne et d'envoyer les documents demandés tels qu'une photo d'identité, une photocopie de votre livret de famille ou une photocopie de pièce d'identité.

Alimentation : faire ses courses différemment

Économiser sur ses achats alimentaires suppose par une plus grande attention aux promotions proposées, à la gamme du produit mais également la taille du supermarché. En effet, ces paramètres peuvent avoir une influence sur le prix du panier moyen.

Dans les zones rurales par exemple, ce sont contre toute attente les produits premiers prix des hypermarchés qui sont les moins coûteux avec un panier moyen de 90,31 €. Selon le 10ème Observatoire des Prix de Familles Rurales, ils devancent ceux des supermarchés (92,34 €) et même du hard discount (102,29 €) (3) !

Autre solution : la tendance à l'autoconsommation. Près de 43 % des Français (4) produisent une partie des produits alimentaires qu'ils consomment. Dans le jardin, sur la terrasse ou même parfois sur un simple rebord de fenêtres, les familles qui font pousser fruits et légumes peuvent ainsi réduire une partie de leurs dépenses alimentaires.

Adopter une consommation d'énergie plus responsable

Adopter des comportements moins énergivores vous permettra de réduire vos factures de gaz ou d'électricité. En effet, ces dernières coûtent cher. En 2014, un ménage français dépensait en moyenne 2 980 € par an pour ses factures d'énergie (5), ce montant étant souvent bien plus important pour une famille nombreuse.

Le chauffage qui représente près de 65 % des dépenses en énergie d'un ménage (6) en est le principal responsable. Néanmoins, baisser d'un seul degré votre thermostat peut vous faire économiser 10 % sur votre facture (7). De même, les ampoules basse consommation sont cinq fois moins énergivores qu’un produit classique et durent plus longtemps (8).

Pour l'eau, même attitude à adopter. Outre les « petits gestes », installer un mousseur sur vos robinets peut réduire votre consommation d'eau de 30 % à 50 % (9) .

Enfin, n'oubliez pas que le marché de l'énergie est désormais ouvert ! Des comparateurs d'énergie en ligne tels que Energie-Info ou Selectra vous permettent d’entrer vos besoins et les caractéristiques de votre logement pour accéder à des offres plus avantageuses financièrement.

--

A tout ceci s'ajoute évidemment certaines aides et allocations versées par l'État. Parmi les plus connues : les allocations familiales. Leur montant varie en fonction des ressources du foyer mais aussi du nombre et de l'âge des enfants et leur soutien financier mensuel peut être conséquent. Aussi, le complément familial qui s'adresse uniquement aux familles qui ont au moins trois enfants à charge âgés de 3 à 21 ans peut être une bouffée d'oxygène supplémentaire !

Source : YouLoveWords.com
Crédit visuel : Skynesher / iStock