Tout savoir sur le taux du LDDS et son évolution

Tout savoir sur le taux du LDDS et son évolution

Le livret de développement durable et solidaire est un produit d’épargne réglementé, tout comme le livret A. Quel est son taux d’intérêt ? Comment celui-ci est-il fixé ? Quelle est son évolution ? Voici ce qu’il faut savoir sur le taux du LDDS.

Le taux du LDDS et son évolution

Anciennement Codevi puis LDD, le livret de développement durable et solidaire (LDDS) est disponible dans toutes les banques. Plafonné à 12 000 €, ce produit d’épargne réglementé est défiscalisé et vous assure un accès à vos fonds à tout moment. Sa particularité ? Les sommes collectées grâce au LDDS servent en partie à financer les PME et les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur le taux d’intérêt du LDDS et son évolution.

Quel est le taux d’intérêt du LDDS ?

Le taux de rémunération du livret de développement durable et solidaire, identique au taux du livret A, s’élève actuellement à 0,50 %. Un niveau inchangé depuis le 1er février 2020, qui constitue un plus bas historique. Auparavant, le taux du LDDS était de 0,75 % depuis août 2015. Entre août 2014 et août 2015, il plafonnait à 1 %. Globalement, le taux d’intérêt du LDDS n’a cessé de diminuer au cours de la dernière décennie, après avoir connu un plateau à 2,25 % entre août 2011 et février 2013. (1)

Comment est déterminé le taux du LDDS ?

Le taux du LDDS est fixé par les pouvoirs publics. Depuis début 2020, il correspond à la moyenne sur les six derniers mois de deux indices de référence : le taux d’inflation et les taux interbancaires à court terme (avec un arrondi au dixième de point le plus proche). Il ne peut pas descendre en dessous de 0,5 %, cette valeur ayant été définie comme niveau plancher.

Traditionnellement réexaminé deux fois dans l’année, en même temps que le taux du livret A, le taux du LDDS est susceptible d’être modifié chaque 1er février et chaque 1er août. La loi permet deux dates de révision supplémentaires, le 1er mai et le 1er novembre, en cas de circonstances exceptionnelles (variation de l’inflation ou des marchés monétaires très importante).

Le rendement réel du LDDS

Le taux d’intérêt n’est pas la seule donnée à observer pour analyser la rentabilité du livret de développement durable et solidaire. Il faut aussi considérer son rendement réel, c’est-à-dire la différence entre son taux d’intérêt et le taux d’inflation

Entre début 2017 et la fin du premier trimestre 2020, le rendement réel du LDDS a été négatif. En effet, sur cette période, l’inflation est restée supérieure au taux de rémunération du livret. Par conséquent, au lieu d’accumuler des intérêts, les Français ont vu leur épargne perdre de la valeur. Par exemple, en 2019, le rendement réel du LDDS s’est chiffré à -0,35 % (avec un taux d’inflation sur l’année de 1,1 % et un taux d’intérêt du LDDS à 0,75 %)*.

Après la fin du premier trimestre 2020, le taux d’inflation a toutefois baissé, repassant en dessous du taux du LDDS. Ce qui a eu pour effet de faire remonter le rendement réel du livret d’épargne dans le positif (dans la limite de son taux d’intérêt de 0,50 %).

*chiffres rapportés par le site lafinancepourtous.com

Un livret d’épargne pourtant plébiscité

Le taux et le rendement réel limités du livret de développement durable et solidaire n’empêchent pas les épargnants de garnir leur compte. Entre janvier et octobre 2020, la collecte cumulée du LDDS s’est élevée à 6,91 milliards d’euros. Un chiffre qui a plus que doublé par rapport à la même période en 2019 (3,14 milliards d’euros). Fin octobre 2020, l’encours du LDDS était de 119,30 milliards d’euros, contre 110,8 milliards d’euros en octobre 2019.

Il faut tout de même rapporter les bons résultats du livret de développement durable et solidaire en 2020 au contexte sanitaire : les incertitudes générées par la pandémie de COVID-19 et la baisse des dépenses due au confinement ont manifestement poussé les Français à épargner.

Les perspectives d’évolution pour 2021

Le taux du LDDS est de 0,5 % au 1er juin 2021. Au vu de la situation économique actuelle, i__l est probable qu’il reste à ce faible niveau même après cette date__. Pour autant, comme le montre l’engouement des épargnants sur les derniers mois, le livret de développement durable et solidaire demeure un produit intéressant.

Entièrement défiscalisé, laissant vos fonds accessibles à tout moment, dénué de frais de retrait ou de versement, le LDDS s’avère particulièrement adapté pour vous constituer une épargne de précaution. En outre, il vous offre la possibilité de donner du sens à vos placements : notamment destiné à financer des travaux d’économie d’énergie, le LDDS peut également être utilisé pour faire un don aux acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) depuis le 1er octobre 2020.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Juin 2021

Crédit visuel : Yuri Arcurs peopleimages.com, Gettyimages

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Comment créer un portefeuille boursier et se lancer sur les marchés ?

Investir dans les cryptomonnaies : quels sont les risques ?

Qu'est-ce que le reste à vivre ?

Choisissez Fortuneo pour une gestion de l'épargne sans frais et libre.

Aucuns frais


0

  • 0 € frais d'ouverture.
  • 0 € frais sur versements.
  • 0 € frais de retraits.
  • 0 € frais de tenue de compte.
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)