Comme tous les ans, après des moments de vacances fort agréables pendant lesquels elle a paru très éloignée, la rentrée est bel et bien de retour.

Le budget de la rentrée

En 2014, le budget moyen pour un enfant entrant en classe de 6ème s’élevait à 189,09 €. Par conséquent, le budget moyen global de la rentrée pour une famille de trois enfants pouvait représenter jusqu’à 50 % d'un SMIC. Selon les associations de parents d’élèves, le coût global de la rentrée peut atteindre jusqu’à 500 € par élève, si l’on prend en compte l’ensemble des dépenses associées, comme l’habillement ou l’assurance scolaire par exemple. En ligne avec les années précédentes, les dépenses de la rentrée 2015 devraient être 2 % plus élevées qu’en 2014.

Allocation de Rentrée Scolaire et aides locales

Pour aider à couvrir ces frais, l'ARS (Allocation de Rentrée Scolaire) est versée à certaines familles dès la seconde partie du mois d’août. Elle varie selon l'âge des enfants : 362,63 € pour les enfants de 6 à 10 ans, 398,64 € pour les adolescents de 11 à 14 ans et 395,90 € pour les jeunes jusqu'à leurs 18 ans.

L’obtention de cette allocation est toutefois soumise à un plafond de ressources : 24 306 € pour les familles ayant un enfant, 29 915 € pour les familles de deux enfants et 35 524 € pour les familles de trois enfants. Ajoutez ensuite 5 609 € par enfant pour calculer le plafond qui s’applique aux familles les plus nombreuses.

Au niveau communal ou départemental, diverses aides sont également proposées selon votre localisation : bourses, primes à la scolarité, etc. Consultez donc le service social de votre mairie ou de votre Conseil départemental !

Anticipez vos dépenses

D’autres pistes, plus simples et prosaïques, peuvent vous permettre de ne pas grever votre budget au retour des vacances.

  • Faites un état des lieux du matériel de l'année précédente et convertissez ce qui est récupérable : cahiers de brouillon, crayons de couleur, matériel de géométrie, cartouches d’encre, etc.

  • Procurez-vous avec de l’avance la liste du matériel auprès de l'établissement scolaire et anticipez vos achats. Alors que le rayon de fournitures scolaires est fourni toute l’année, pourquoi attendre le rush de la fin août et se noyer dans les semblants de promotions ?

  • Pensez à habiller vos enfants pendant les soldes de Juillet. La rentrée ayant lieu quelques semaines plus tard, il y a peu de risques qu’ils prennent vingt centimètres et quatre pointures en si peu de temps.

Profitez également de la période estivale pour étudier vos contrats d'assurance : en effet, l'assurance scolaire est totalement facultative, excepté pour les voyages scolaires. Vérifiez donc si vos contrats actuels ne couvrent pas également ces événements, ce qui vous évitera une dépense supplémentaire.

Enfin, anticipez cette période de dépenses. Un virement permanent de votre compte courant vers un compte épargne tout au long de l'année (20 € chaque mois suffisent à constituer un placement de 240 € pour la rentrée) vous permettra de passer ce cap tout en douceur.

Source : YouLoveWords.com