PEA, sur quelles actions pouvez-vous investir ?

PEA, sur quelles actions pouvez-vous investir ?

Le plan d’épargne en actions (PEA) séduit de plus en plus de Français grâce à sa fiscalité actuellement avantageuse. Mais pour profiter de cette solution de placement financier, encore faut-il avoir une idée précise des actions à privilégier et des risques encourus.

PEA

Le PEA, un produit d’investissement destiné à être investi en bourse

Le plan d’épargne en actions, communément appelé PEA, est un produit d’investissement qui permet de faire l’acquisition d’actions d’entreprises françaises ou européennes tout en vous faisant bénéficier, sous conditions, d’une potentielle exonération d’impôt sur le revenu. Il peut être ouvert auprès d’un établissement bancaire ou de tout intermédiaire financier proposant des services d’investissement par toute personne majeure domiciliée fiscalement en France. À noter que chaque contribuable ne peut ouvrir qu’un seul PEA.

L’investissement sur les marchés financiers et notamment sur les actions comporte un risque de perte en capital et doit s’envisager à moyen ou long terme.

On distingue deux types de PEA :

  • Le PEA classique, dont le plafond de versement est fixé à 150 000 € ;
  • Le PEA-PME, dont le plafond est fixé à 225 000 € (1) et qui est dédié, comme son nom l’indique, aux investissements dans les petites et moyennes entreprises (moins de 5 000 salariés et chiffre d’affaires de moins d’1,5 milliard d’euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d'euros.).(2)

Ouvert auprès d’une banque, le PEA fonctionne grâce à un système simple, qui repose sur un compte espèces et un compte-titres associé : chaque versement (totalement libre) venant alimenter le compte espèces permet d’acheter des titres, qui sont alors inscrits sur le compte-titres. Les éventuels gains sont ensuite versés sur le compte espèces. Ouvert auprès d’une compagnie d’assurance (PEA Assurance), le PEA prend la forme d’un contrat de capitalisation, en unités de comptes qui présentent un risque de perte en capital.

Les titres dans lesquels investir via un PEA

De manière générale, le PEA vous permet d’investir dans des titres très divers : dans des actions, le plus souvent, mais aussi dans des parts de SARL, des certificats d’investissement ou encore des parts d’organismes de placements collectifs (Sicav, OPCVM, etc.). Avec le PEA-PME, vous pouvez également investir dans des titres émis dans le cadre du financement participatif. C’est en multipliant les investissements que vous vous constituez un portefeuille d’actions.

Les actions dans lesquelles vous pouvez investir dans le cadre de votre PEA sont toutes les actions des sociétés cotées ou non cotées dont le siège social est situé dans un pays de l’Union Européenne. Concrètement, vous pouvez donc investir votre argent à la fois dans :

  • des actions de sociétés cotées qui font parties des plus grandes capitalisations du CAC 40 ;
  • des fonds comportant 75% minimum d’actions européennes et des ETF (pour Exchange Traded Fund), à savoir des fonds particuliers qui tentent de répliquer la performance d’un indice ou d’une matière première à la hausse comme à la baisse ;
  • des actions de start-up et PME non cotées.

L’investissement sur les marchés financiers (et notamment sur des actions ou des ETF) comporte un risque de perte en capital.

À l’inverse, les parts de sociétés civiles immobilières (SCI), les actions des sociétés foncières (SIIC), les obligations, les titres détenus dans le cadre de l’épargne salariale ou encore les titres ou droits démembrés sont exclus des titres disponibles via le PEA.

Les bonnes pratiques à connaître

L’une des règles d’or en Bourse, c’est de diversifier votre investissement. Concrètement, avec un PEA, cela signifie que vous pouvez combiner plusieurs profils d’actions. Pensez aussi à des secteurs d’activités différents ou encore diverses zones géographiques pour tenter de lisser les risques encourus. Et évitez de tout acheter d’un coup : privilégiez plutôt l’achat d’actions pas à pas.

Sachez aussi qu’il existe différentes manières de gérer vos investissements au sein d’un PEA. La plupart du temps, les investisseurs optent pour la gestion libre, qui vous donne l’entière responsabilité de vos investissements. Vous décidez dans quelles actions investir et vous décidez aussi quand les acheter et quand les revendre. Mais la gestion sous mandat et la gestion conseillée existent également. La première consiste à déléguer la gestion de votre PEA à un gérant spécialisé tandis que la seconde repose sur le fait de se voir recommander par des conseillers en investissement financier une allocation d’actifs que vous êtes libre d’acheter ou non.

Enfin, gardez en tête que, comme tout investissement, l’investissement via un PEA ou PEA-PME comporte des risques. Ce type d’investissements n’offre aucune garantie de capital. Il vous faut donc accepter les risques liés aux fluctuations des marchés boursiers et être conscient que vous pouvez perdre une partie ou l’intégralité de l’épargne investie. D’où l’importance de conserver une épargne de précaution.

Source: Webedia, Décembre 2020.

Crédit visuel : d3sign; Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Qu'est-ce que la valeur intrinsèque en bourse ?

Comprendre l'endettement d'un pays

Quelles imposition sur les dividendes ?

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo.


  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.
  • Des frais de courtage réduits *.
  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)