Bourse : comment diversifier son portefeuille ?

Bourse : comment diversifier son portefeuille ?

La diversification reste une règle incontournable pour bien gérer votre portefeuille boursier. En effet, investir sur différents supports, qui auront chacun leurs temps forts et leurs périodes en baisse, est la meilleure façon de limiter les risques de pertes.

bourse portefeuille marche investissement diversification

Tensions commerciales sur la scène internationale, crises politiques, contexte sanitaire : les facteurs pouvant entraîner une instabilité en bourse sont nombreux. Cette instabilité engendre une volatilité des actifs, difficile à maîtriser. Par ailleurs, les placements sur les marchés financiers n’évoluent pas forcément tous dans le même sens au même moment. Pour ces raisons, il est essentiel de diversifier votre portefeuille boursier.

L’investissement en bourse comporte des risques de perte en capital.

La diversification, un atout pour limiter les risques de pertes

Diversifier votre portefeuille boursier revient à répartir vos investissements sur plusieurs supports, aux caractéristiques variées. Le but : lisser les risques et optimiser le rendement de vos placements. Imaginons que vous investissiez l’ensemble de votre argent sur le même produit financier. En cas d’effondrement de ce support, vous perdriez tous vos fonds. Alors que si vous engagez des sommes sur divers actifs, la défaillance d’un de vos investissements sera compensée par la performance des autres. Il est particulièrement important de contrebalancer le risque lié aux placements à haut rendement, généralement très volatils, en achetant des valeurs moins rémunératrices, mais faisant l’objet d’une plus grande stabilité.

Pour diversifier votre portefeuille boursier, vous pouvez suivre deux méthodes. Construire vous-même une allocation financière : choisissez et rassemblez des titres issus de classes d’actifs variées (actions, obligations, etc.), de pays et de secteurs d’activité différents, et ayant une échéance à plus ou moins long terme.

Investir dans des fonds diversifiés (fonds communs de placement ou SICAV) : l’organisme de gestion sélectionne lui-même des placements en mêlant actions et obligations, en s’exposant sur différentes zones géographiques et en regroupant divers domaines d’activité. Un choix de raison pour les investisseurs débutants, qui n’ont ni les connaissances ni le temps requis pour trier les actifs eux-mêmes.

5 règles d’or pour bien diversifier votre portefeuille boursier

Pour bien diversifier votre portefeuille boursier, cinq principes élémentaires peuvent être observés.

Définir une allocation standard. Pour structurer vos placements, il est préférable de fixer une répartition type pour votre portefeuille, qui soit compatible avec vos objectifs de rendement et votre appétence au risque. Une allocation composée à 60 % d’actions et 40 % d’obligations pourra convenir pour un investissement équilibré, qui permettra de tirer parti de la vitalité des marchés, tout en bénéficiant de la stabilité des actifs obligataires.

Déterminer un niveau de pertes. Il est essentiel d’établir le niveau maximal de pertes que vous pouvez accepter (de -10 à -30 % selon votre profil). Tant que celui-ci n’est pas atteint, vous n’aurez aucune raison de vous éloigner de votre allocation standard. Cette stratégie vous permettra d’éviter de réagir à chaud face aux turbulences sur les marchés boursiers, qui pourraient vous inciter à vous séparer précipitamment de vos titres.

Limiter le nombre de lignes sur votre portefeuille. S’il est nécessaire de diversifier vos actifs, un nombre trop important de placements peut être contre-productif. En effet, vous risquez de réduire le rendement total de vos investissements. De plus, vous multiplierez les ordres d’achat et de vente à passer, ainsi que les frais associés. En fonction de la somme en jeu, un portefeuille comprenant entre 5 et 15 lignes paraît suffisant

Miser sur la gestion indicielle. Investir dans des fonds indiciels (ou trackers) peut apporter du dynamisme à votre allocation. Ces instruments financiers, qui reproduisent les performances d’un indice boursier (CAC 40, Nasdaq, etc.), offrent souvent des gains intéressants. À noter que cette piste doit être utilisée avec parcimonie et seulement si vous avez les connaissances nécessaires, car elle comporte naturellement un décalage dans le temps entre les décisions d’investissement de l’indice de référence et celles du fonds.

Parier sur des supports moins conventionnels. Au côté des grandes classes d’actifs, une fraction de votre capital peut être dédiée à des valeurs moins classiques. Si les matières premières sont à manier avec précaution, car très volatiles, les fonds spécialisés peuvent se présenter comme une bonne alternative. Eau, sécurité, numérique, environnement : n’hésitez pas à privilégier les secteurs qui vous semblent les plus prometteurs, en veillant à ne pas investir plus de 5 à 10 % de votre portefeuille.

La diversification, une démarche d’ordre global

La diversification doit s’envisager sur votre portefeuille boursier, mais également à l’échelle de votre patrimoine tout entier. Ainsi, l’investissement d’une partie de votre épargne sur les marchés doit être accompagné de placements à capital garanti (sur des livrets réglementés, des fonds d’assurance-vie en euros, etc.). De manière générale, il est raisonnable de consacrer à la bourse un montant cohérent avec vos moyens, et d’investir uniquement de l’argent dont la perte ne risquerait pas de fragiliser votre situation financière.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Mai 2021

Crédit visuel : EyeEm, Gettyimages

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Que sont les fonds thématiques ?

Six choses à savoir sur l'investissement dans l'art

PEA, sur quelles actions pouvez-vous investir ?

Découvrez l'offre bourse Fortuneo


  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.
  • Des frais de courtage réduits *.
  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)