boursefinance responsable

Quels secteurs devraient être les plus porteurs en 2023 ?

En Bourse, une des questions que les investisseurs se posent le plus est de savoir quels sont les secteurs qui peuvent rapporter le plus gros, à court comme à moyen terme. La réalité est que ces secteurs évoluent en permanence. Alors, que nous réserve 2023 à ce sujet ?

L'investissement en bourse comporte un risque de perte totale ou partielle du capital investi.

Publié le 24 mai 2023

 Plusieurs secteurs promettent d’être très en vogue en 2023.

De manière générale, pour les investisseurs, le choix d’investir dans un secteur plutôt qu’un autre dépend de plusieurs facteurs dont les objectifs financiers ou encore le profil de risque. Avant de prendre une décision d’investissement, il convient de toujours effectuer des recherches approfondies sur les secteurs porteurs mais aussi sur les entreprises, en cherchant à évaluer leur potentiel de croissance et leur performance à long terme grâce à divers outils et indicateurs financiers.

Les « valeurs sûres » en fonction du cycle économique

En Bourse, l’une des règles à connaître est que l’histoire se répète généralement. Dès lors, on peut compter sur le fait que certains secteurs font en moyenne mieux que d’autres lorsqu’ils traversent certaines périodes bien spécifiques du cycle économique, qui dure plusieurs années. Actuellement, nous nous trouvons soit à la fin d’un Bear Market, à savoir un marché marqué par une tendance des cours à la baisse, soit au début d’un Bull Market, un marché marqué par une période qui voit les prix des valeurs cotées tendre vers une hausse.

Dans les deux cas, les secteurs qui sont en général les plus porteurs sont ceux des biens de consommation cyclique (qui comprend notamment l’automobile, la technologie, la distribution, les médias ou encore les compagnies aériennes et le luxe) et de la finance.  Zoom sur les secteurs précis à suivre en 2023.

L’automobile

Selon l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA), le marché de l’automobile en Europe devrait connaître une progression de ventes d’environ 5% en 2023. (1)Dans le détail, ce sont les véhicules plus écologiques comme les voitures électriques et hybrides qui stimulent la croissance de ce secteur.(1)Les véhicules connectés et dits intelligents sont également toujours plus en essor sur le marché.

La santé

L’augmentation de l’espérance de vie, l’avancement de la science médicale et la croissance démographique font que la demande pour les produits et services de santé augmente constamment. À l’heure où des domaines comme les neurosciences, l’immunologie ou encore la génomique et les biotechnologies progressent à toute vitesse, ce secteur s’impose comme un domaine attrayant et plein de promesses, avec plusieurs révolutions médicales en vue. 

La technologie

L’innovation technologique est (presque) toujours un secteur porteur et cela se confirme en 2023. Pour les mois à venir, ce sont notamment les entreprises spécialisées dans la Regtech, à savoir l’utilisation des technologies de l’information pour améliorer les processus réglementaires et de conformité, qui promettent d’être à l’honneur. 5G, intelligence artificielle, blockchain et biométrie seront d’autres sujets très porteurs.

La cryptomonnaie

Même si l’année 2022 a été marquée par la faillite de la société FTX, poids lourd sur le marché de la cryptomonnaie, cela ne signifie pas pour autant que le secteur entier a coulé. Loin de là. Depuis son émergence, la cryptomonnaie connaît des fluctuations importantes, avec des hauts et des bas qui s’enchaînent. Actuellement, le cours des cryptomonnaies fait effectivement face à une chute mais il pourrait bien repartir à la hausse notamment grâce des investisseurs majeurs comme Google et Facebook qui ont promis de placer des sommes importantes dans ce secteur au cours des mois à venir.

La finance durable

Enfin, dernier secteur porteur en 2023 et pas des moindres, c’est celui de la finance durable, qui peut prendre plusieurs formes et qui connaît un tournant cette année avec la montée en charge du règlement SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) qui enjoint les acteurs financiers à être toujours plus transparents et à désormais classer leurs fonds en différentes catégories, selon qu’ils mettent en avant une ou plusieurs caractéristiques ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise) ou qu’ils affichent un objectif d’investissement durable.

En marge de cela, les produits et les services liés à l’énergie renouvelable (énergie solaire, hydraulique et éolienne) sont également en forte demande actuellement mais peine à percer le marché Français à l’heure d’une prise de conscience généralisée d’un besoin de durabilité et de transition vers des énergies plus propres.(1) Dès lors, il pourrait bien y avoir un boom des obligations vertes et des investissements durables. Attention, investir en Bourse comporte toujours des risques, quel que soit le secteur investi. 

Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue pas un conseil en investissement ou un conseil d’ordre financier, juridique ou fiscal de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Source : Jellyfish,  Mai 2023

Image :C Malambo/peopleimages.com


Logo Label excellence 2023

Fortuneo, le tarif Bourse 0 courtage récompensé

Fortuneo récompensée par le label d'Excellence pour le tarif "0 Courtage" de ses comptes-titres
(Les dossiers de l'Epargne, septembre 2022).

Détails

Consultez nos articles aux thématiques similaires