L’épargne : votre famille lui dit merci !

L’entraide familiale, une valeur fondamentale pour les Français

Une récente étude OpinionWay pour Carac montre à quel point l’entraide financière familiale est importante aux yeux des Français (1). Les parents répondent très souvent présent pour aider leurs enfants. Décryptage de ce phénomène de société.

Près d’1 jeune sur 2 aidé financièrement par ses parents

Pour 80 % des Français, il faut savoir s’entraider en famille. Ce soutien bénéficie surtout aux jeunes, qui sont près d’1 sur 2 (46 %) à recevoir une aide financière de leurs parents. Entre fratrie aussi, l’aide est primordiale puisque 76 % des sondés disent aider ponctuellement leurs frères et sœurs.

Le montant donné varie en fonction des profils. S’il peut atteindre environ 2 000 €/an pour l’aide parents-enfants, il plafonne à 130 €/an pour l’aide entre fratrie. Entre les deux, l’éventail est large. Par exemple, les enfants donnent plus de 1 000 €/an à leurs parents lorsque ces derniers nécessitent un accompagnement financier ou psychologique, mais à peine plus de 150 €/an lorsqu’ils ne présentent aucun signe de dépendance.

Bien démarrer dans la vie

Plus généralement, les transferts d’argent les plus importants sont ceux des parents vers leurs enfants. Ainsi, parmi le tiers de Français (34 %) qui disent épargner pour un membre de leur famille, les trois quarts mettent de côté pour leurs enfants.

Les projets financés sont tournés vers l’avenir. On veut aider son enfant à « bien démarrer dans la vie ». Dans 63 % des cas, il s’agit de financer les études supérieures des enfants. Dans 53 % des cas, l’entraide a pour finalité de couvrir les dépenses liées au permis de conduire. Et dans 49 % des cas, l’apport financier concourt au premier achat immobilier des enfants.

Fait marquant, les chiffres sont en hausse sur la période 2015-2017 pour ces 3 catégories. D’ailleurs, pour plus de la moitié des parents (53 %), il n’y a pas de limite pour aider financièrement son enfant.

Épargner pour aider les siens

Si cette entraide financière familiale se fait au coup par coup, en fonction des besoins, épargner pour faire face aux besoins ponctuels de proches est devenu une habitude pour les Français.

Les produits privilégiés sont les livrets d’épargne et l’assurance-vie :

  • 69 % préfèrent les livrets d’épargne (livret A, livret développement durable, livret d’épargne populaire…)
  • 54 % misent aussi sur l’assurance-vie

Des choix qui s’expliquent par la volonté de « sécuriser » une épargne destinée aux proches, alors que les supports les plus risqués (actions, Sicav, FCP…), mais potentiellement plus rémunérateurs, ne tentent que 10 % des épargnants.

Ce qu’il faut retenir

  • Pour 80 % des Français, il faut savoir s’entraider en famille. Cette aide bénéficie surtout aux jeunes
  • Pour les enfants : les projets financés sont destinés à les aider à « bien démarrer dans la vie » : études supérieures des enfants, permis de conduire et premier achat immobilier des enfants
  • Les produits privilégiés pour épargner pour les proches sont les livrets d’épargne et l’assurance-vie

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel : Geber86 /iStock

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Financer les études de ses enfants, cela s'anticipe !

Étudiants : 3 conseils pour commencer à épargner !

Quel placement pour quelle étape de votre vie ?

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients de 300 000 utilisateurs de l'app Bankin'. (Bankin', juin 2017)