Boosté par les turbulences économiques et financières, le cours de l'or a augmenté de 600 % entre 2001 et 2011 (1). Néanmoins, il semblerait que ce placement anti-crise soit moins attractif depuis quelques années.

L'or a la réputation d'être un formidable investissement refuge en temps de crise et d'inflation. À la différence des actifs financiers plus volatiles, cette valeur tangible rassure les particuliers et restaure la confiance des États. Toutefois, si la valeur de l’or a connu un pic en 2011 (au plus fort de la crise de l’euro), sa valeur est nettement retombée depuis. Jusqu’à nouvel ordre ?

L'or, valeur refuge en période d'inflation

Il existe une corrélation entre forte inflation et hausse des cours de l'or. En effet, durant ces périodes, l'augmentation des salaires ou des rendements des placements d'épargne n'est généralement pas aussi rapide que celle des prix à la consommation. Dans ce cas, si investir dans l'or ne rapporte pas forcément d'argent, sa valeur refuge fait cependant office de protection contre cette perte de pouvoir d'achat.

La corrélation entre ces deux variables est tellement forte, qu'un indicateur a été créé pour l'illustrer : le « golden constant ». Il stipule que le prix de l'or pourrait se déduire en multipliant son prix réel moyen par l'indice des prix à la consommation aux États-Unis (2).

Un placement rassurant en période de turbulences financières

Inoxydable, rattaché à une valeur tangible... Même s'il ne crée aucun revenu, ni ne génère aucun intérêt, l'or entraîne moins de méfiance que d'autres produits financiers et possède également un effet psychologique rassurant pour les investisseurs en période de crise financière.

Pour prendre un exemple récent de cette corrélation, lors de la crise de l'euro en 2011, alors que les actions en bourse perdaient jusqu'à 24 % de leur valeur, le cours de l'or s'appréciait de 20 % (3). En revanche, la reprise actuelle de l’économie européenne rend l’or moins attractif et le cours des actions des sociétés minières et aurifères a chuté de 25 % à l’été 2016 (4).

Comment peut-on investir dans l'or ?

Il existe différents moyens d'investir dans l'or quand on est un particulier :

  • Investir dans de l'or physique avec différents supports que l'on soit un épargnant fortuné ou plus modestes (lingots, once, demi once...). Si l'investissement est inférieur à 10 000 €, vous pourrez le stocker chez vous. Si vous choisissez cette option, vous devrez néanmoins gérer le stockage et souscrire une assurance contre le vol. Pour tout montant supérieur, vous devrez en revanche faire appel à une société privée.

  • Demander à sa banque des ETFs (pour Exchange Trading Funds), autrement appelés « or papier ». Petite limite : en cas de crise significative, il n'est pas toujours sûr que les banques aient suffisamment d'or physique à vous échanger contre vos ETFs.

  • Il est enfin possible de souscrire des parts dans une société minière aurifère. Problème : si le prix des actions augmente moins vite que le cours de l'or en période haussière, il descend cependant plus rapidement en période de chute des cours.

Sachez enfin que les plus-values résultant de la vente d'or sont soumises à l'impôt.

--

Si la période 2016-2017 ne semble pas la plus propice pour investir dans ce minerai, il est toujours intéressant pour un particulier d’avoir d'une composante d'or dans son portefeuille. Enfin, si les cours continuent de chuter, il peut également être opportun pour les particuliers de rester attentif aux frémissements du marché qui pourraient annoncer un nouveau cycle haussier.

Source : YouLoveWords.com

Crédit visuel : gmutlu / iStock