Cryptomonnaies : devez-vous investir dans les monnaies virtuelles ?

Cryptomonnaies : devez-vous investir dans les monnaies virtuelles ?

Entre janvier et décembre 2017, le bitcoin est passé de 1 000 $ à près de 14 000 $ l’unité(1). Une ascension fulgurante qui montre l’intérêt grandissant des investisseurs pour les cryptomonnaies. Pour autant, faut-il investir son argent dans les monnaies virtuelles ? Comment s’en sert-on et peut-on anticiper leur valeur ?

Faut-il investir dans les crypto-devises ?

Vous connaissez forcément le bitcoin (BTC), mais avez-vous entendu parler du ripple (XRP), du lite coin (LTC), ou encore de l’ether (ETH) ? Depuis quelques années, le secteur « crypto » est en plein boom. Découvrez comment fonctionnent ces nouvelles devises.

Qu’est-ce que la crypto-monnaie ?


Commençons par les bases : la cryptomonnaie (ou monnaie cryptographie) est une devise 100 % électronique. Elle utilise le même principe d’échelle de valeur que la monnaie que vous utilisez pour faire vos courses, à une différence près : elle est uniquement virtuelle. Impossible donc de payer cash en bitcoin lorsque vous allez boire un verre en terrasse. En revanche, à l’instar de la Bourse, vous pouvez réaliser des investissements parfois lucratifs en contrepartie d’une prise de risque de perte en capital.

Pour effectuer des transactions, il vous faudra passer par une base de données partagée et décentralisée, appelée « blockchain »(2). «Blockchain», vous demandez ? Ce système fonctionne comme un registre numérique des comptes : ultra sécurisé et consultable par tous, il garde une trace de toutes les transactions effectuées en cryptomonnaies.

Une devise (presque) comme les autres


En ce qui concerne leur utilisation, pas de grosse surprise à ce niveau-là. Les crypto-devises permettent l’achat de biens et de services. Selon votre profil, elles peuvent être intéressantes pour vous si :

  • Vous êtes branché trading et souhaitez investir : les crypto-monnaies s'échangent sur Internet contre d'autres monnaies comme l'euro ou le dollar. Pour vous en procurer, il suffit de vous connecter sur une des nombreuses plateformes de change en ligne. Vous pouvez alors trader avec des internautes sur des sites spécialisés ou encore les acheter directement contre des euros ou des dollars.
  • Vous êtes préoccupé par la protection de vos données : les cryptomonnaies sont des monnaies alternatives, qui ne sont contrôlées ni par les banques ni par les Etats. Cela signifie que les transactions se font en dehors des réseaux bancaires classiques. Avantage : cela garantit davantage d’anonymat, d’où leur popularité. Revers de la médaille : cela veut aussi dire que vous n’êtes pas protégé contre d’éventuelles fraudes ou de pertes en capital dans le cas où la plateforme en ligne que vous utilisez cesse ses activités.
  • Vous êtes adepte du shopping en ligne : il est possible de se servir d’une monnaie virtuelle comme de votre carte bancaire ou de votre compte Paypal pour payer en ligne (vous pouvez par exemple vous faire livrer un repas sur pizza.fr). Il n’existe toutefois aucune réglementation homogène et les commerçants sont libres de l’utiliser ou non. En France, Monoprix avait envisagé un temps d’accepter le bitcoin en caisse avant de faire machine arrière. Inconvénient : elles ne garantissent aucun remboursement en cas de litige.

Est-il possible d’anticiper la valeur des cryptomonnaies ?


Forcément, c’est la question à 100 000 €… Pour l’heure, aucune autorité institutionnelle (ou banque centrale) ne gère les cryptomonnaies. Résultat : leur valeur n'est régie que par l'unique loi de l'offre et de la demande sur des places de marchés spécialisées.

Pour illustrer ça, prenons encore une fois l’exemple du bitcoin : début 2017, le bitcoin a passé la barre symbolique des 1 000 $ l'unité, avant de voir sa cotation exploser pour atteindre 13 800 $ au 1er janvier 2018(1). Depuis, il a très nettement chuté (perte d’environ 80 % de sa valeur par rapport au sommet atteint) pour se stabiliser autour de 4 100 $ l’unité en mars 2019(1).

Bien que de nombreuses grosses sociétés aient montré leur intérêt pour le bitcoin, les experts restent divisés quant à l’évolution de sa valeur. Certains prévoient une nouvelle flambée de la monnaie. D’autres, plus frileux, redoutent une chute définitive de sa valeur et la raréfaction de son utilisation(3).

De même, il ne semble pas véritablement exister de modèle ou de constantes permettant de prévoir la valeur du bitcoin, même si un lien a parfois été identifié entre la valeur du bitcoin et la couverture médiatique dont il bénéficie. Pour faire simple : la demande augmenterait lorsque les médias se mettent à parler du bitcoin.

Investir dans les cryptos est donc avant tout un véritable pari. D’un côté, elles peuvent être un placement potentiellement rémunérateur. De l’autre, leur valeur reste très volatile et totalement virtuelle. Dès lors, comme pour tout actif risqué, gardez en tête la règle d’or : ne pas investir plus que ce qu’on peut se permettre de perdre car l’investissement en crypto-monnaies implique un risque de perte en capital.

Vers la régulation des cryptomonnaies


Du côté de la régulation, ça reste encore un peu flou. Les bitcoins et autres crytomonnaies sont restées longtemps sous le radar. Mais de nombreux pays et institutions commencent à se pencher sur des mécanismes de régulation concernant l’essor de ce nouveau marché. À commencer par le G20 qui a signé un accord en 2018 pour la mise en place d’une réglementation et d’une taxation internationales pour les crypto-actifs.

Les pays se sont penchés à nouveau le sujet lors du sommet à Osaka en juin 2019 entérinant la réglementation internationale du GAFI (Groupe d’Action Financière) avec pour objectif notamment la mise en place de dispositifs pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme découlant des monnaies crypto. Affaire à suivre.

Source: Webedia, avril 2019.

Crédit visuel : LUIS ALVAREZ, Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Qu'est-ce que la capitalisation boursière ?

Petit lexique pour tout savoir de la Bourse

Vers un retour à la hausse des marchés financiers ?

DÉCOUVREZ L’OFFRE BOURSE FORTUNEO


  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.
  • Des frais de courtage réduits *.
  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.
N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients (Bankin’, n°1 ex aequo, septembre 2019).