Tout savoir sur le fonctionnement des ordres à cours limité

Tout savoir sur le fonctionnement des ordres à cours limité

Les ordres limites ou à cours limités permettent aux investisseurs en bourse d’acheter ou de vendre des instruments financiers de manière plus sécurisée en fixant des prix limites. Si ces valeurs ne sont pas atteintes, l’ordre est annulé.

out sur les ordres à cours limité

Investisseur en bourse, vous êtes amené à acheter et à vendre des titres sur le marché. Cela suppose de passer des ordres en bourse, par l’intermédiaire de votre courtier. Ce dernier se chargera de les transmettre, par exemple à Euronext pour un ordre passé sur la Bourse de Paris. Il faut bien au préalable être détenteur d’un compte-titres ou d’un plan d’épargne en actions.

Lors du passage d’un ordre, plusieurs informations doivent être précisées : le sens de l’opération (achat ou vente), la valeur (nom et/ou code Isin ou Mnémonique), la nature du titre (action, obligation…), la quantité souhaitée, le mode de règlement (au comptant ou différé), la durée de validité et le type d’ordre. L’ordre au marché est le plus simple : il permet d’acheter ou de vendre une quantité de titres sans condition de prix. Si ce type d’ordre est prioritaire sur le marché, il présente un aléa sur le prix auquel sera réalisée la transaction. Pour une meilleure maîtrise de ce dernier, il est possible de recourir à un ordre limite ou ordre à cours limité.

Qu'est-ce que l’ordre limite ?

Avec un ordre limite, vous précisez un prix maximum à ne pas dépasser dans le cas d’un achat ou un prix minimum dans le cas d’une vente. Par exemple, vous souhaitez acquérir 30 actions de la société Z au prix maximum de 12 euros le titre. Dans ce cas, l’ordre pourra être exécuté uniquement lorsque le cours de la société est inférieur ou égal à ce montant, que ce soit au prix de 10, 11 ou 11,90 euros. Une durée de validité de l’ordre doit être précisée. Il peut être valable seulement pour la journée de bourse (“day order”), jusqu’à une date fixe définie par vous (“good-till-date”) ou jusqu’à exécution de l’ordre ou son annulation par vous (“good-till-canceled”). Si l’ordre ne peut pas être exécuté avant la fin de la durée de validité, il est automatiquement annulé.

Avant de passer son ordre, il est donc utile de bien se renseigner sur le titre visé en Bourse : la tendance actuelle sur son cours, le consensus… Il peut aussi être pertinent d’étudier le carnet d’ordres, qui répertorie les propositions d’achats et de vente en cours, leurs prix et les quantités concernées.

Les avantages des ordres à cours limités

L'ordre à cours limité peut être plus sécurisant pour l’investisseur car il permet d’avoir une maîtrise du prix auquel sera effectuée la transaction. Vous êtes ainsi assuré de ne pas vendre en-deçà d’un certain prix ni d’acheter plus cher que désiré. Ces ordres sont donc particulièrement adaptés dans un marché très volatil où les variations de prix en séance peuvent être importantes. Ils sont aussi pertinents sur des valeurs peu liquides où quelques ordres peuvent suffire à faire évoluer significativement le cours

Toutefois, gardez à l'esprit que l’investissement en bourse comporte des risques de perte en capital.

Les précautions à prendre

En utilisant ces ordres de bourse, vous prenez cependant le risque que votre ordre ne soit pas exécuté ou alors partiellement. Si le cours de la société ciblée n’atteint jamais le prix limite pendant la durée de validité de l’ordre, ce dernier est en effet annulé. Autre possibilité : vous souhaitez acquérir 30 titres de la société Y au prix maximum 45 euros. Mais seuls 20 titres sont disponibles dans le carnet d’ordres à ce montant. Dans ce cas, l’ordre est partiellement exécuté. Vous avez donc une garantie sur le prix mais pas sur la quantité, ni sur le délai d'exécution.

Il n’est pas non plus assuré d’obtenir le meilleur prix. Votre ordre est en effet passé dès que le cours fixé est atteint ; Or ce dernier peut continuer de baisser (pour un achat) ou de monter (pour une vente). En bourse, il est toujours compliqué d’arriver à acheter au plus bas et à vendre au plus haut.

Une variante : l’ordre à meilleure limite

L’ordre limite ne doit pas être confondu avec l’ordre à meilleure limite, qui consiste à demander à son courtier de vendre ou d’acheter au meilleur prix accessible au moment du passage de l’ordre. L’ordre est donc exécuté au cours le moins élevé disponible dans le carnet d’ordres dans le cas d’un ordre d’achat ou bien au prix le plus élevé en cas d’un ordre de vente. Contrairement à un ordre à cours limité, celui-ci est exécuté immédiatement, en fonction des contreparties présentes à l’instant du passage de l’ordre.

L’investissement en bourse comporte des risques de perte en capital. Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue pas un conseil (en investissement, fiscal, juridique ou autre) et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Source: Jellyfish, Août 2021

Crédit visuel : Anna Nekrashevich, Pexels

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Investir dans les cryptomonnaies : quels sont les risques ?

Décès, que devient le compte bancaire du défunt ?

Quel est le fonctionnement du PEA ?

Découvrez l'offre bourse Fortuneo


  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.
  • Des frais de courtage réduits *.
  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)