Comment lire les différents graphiques boursiers ?

Pour réussir un investissement en bourse, il est recommandé de maîtriser certains éléments techniques qui permettent de comprendre les diverses tendances pouvant avoir un impact sur votre placement. Concrètement, vous avez donc intérêt à vous intéresser aux graphiques boursiers et à savoir les interpréter !

Comprendre les graphiques boursiers est essentiel pour bien investir.

Les graphiques boursiers, un élément clé dans votre stratégie de placement

C’est un fait, quand on pense au monde de la bourse, on visualise la plupart du temps des graphiques boursiers avec des lignes qui montent et qui descendent de façon plus ou moins nette et des investisseurs qui s’agitent pour suivre le rythme en vendant ou en achetant des actions ou des indices au bon moment.

Justement, l’analyse des graphiques boursiers permet de connaître précisément l’évolution et l’état du cours d’une action, d’un indice, ou de tout autre titre financier, contrairement à la cote boursière qui donne une image instantanée de ce titre financier. En d’autres termes, le graphique boursier raconte l’histoire du rendement d’un titre sur une période donnée alors que la cote boursière s’intéresse à sa cote au moment présent.

Dès lors, savoir lire les graphiques boursiers est essentiel pour pouvoir déceler les tendances. En effet, l’analyse d’un graphique boursier peut vous donner des informations pour savoir si c’est le bon moment ou non pour acheter ou vendre un titre.

Attention : les chiffres de tels graphiques ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs. Par ailleurs, la présentation des performances passées ou la simulation des performances futures doivent répondre à certaines exigences de l’Autorité des marchés financiers. Il convient donc de vérifier la pertinence et la fiabilité de l’éditeur du graphique que l’on consulte.

Les types de graphiques boursiers à connaître

Il existe de nombreux types de graphiques boursiers différents, possédant chacun leurs spécificités. Pour bien comprendre le monde de la bourse, il est important d’être capable de lire quatre d’entre eux :

  • Le bar chart, ou graphique boursier à barre : graphique boursier de loin le plus utilisé en analyse technique, il permet d’afficher sur un même graphique tous les détails importants à propos du cours d’un titre sur une période donnée, à savoir le cours d’ouverture, le cours de clôture ainsi que le cours le plus haut et le plus bas de la séance. Son nom vient du fait qu’il est composé de plusieurs barres, avec le haut de chaque barre représentant le cours le plus haut atteint pendant la séance et le bas de chaque barre représentant le cours le plus bas. Le cours de clôture est de son côté représenté par un petit trait horizontal figurant sur la droite de la barre. Le cours d’ouverture, lui, est représenté par un petit trait horizontal se situant sur le côté gauche de chaque barre.

  • La courbe continue, ou graphique linéaire : graphique boursier le plus simple à lire, il s’agit d’une courbe unique qui représente l’évolution du cours de clôture du titre concerné pour chaque jour de la période étudiée. Chaque donnée est reliée aux autres par une courbe continue de façon à voir rapidement l’état du cours de l’action dans un certain laps de temps.

  • Le graphique des chandeliers : venu du Japon où il était initialement utilisé au XVIIIe siècle pour noter les prix du riz, ce type de graphique boursier permet de représenter, comme le bar chart, quatre informations principales à savoir les cours d’ouverture, de clôture, ainsi que le cours le plus haut et le plus bas de la séance. Et il le fait de la même manière, avec de multiples barres figurant sur le même graphique. Mais à cela s’ajoute une notion supplémentaire, qui peut être lue en un coup d’œil : si le cours a baissé pendant la période, le chandelier est noir (ou parfois rouge). On parle alors de bougie baissière. À l’inverse, si le cours a monté, le chandelier est blanc (ou vert) et on parle de bougie haussière.

  • Le graphique des volumes : ce type de graphique boursier représente le rapport entre l’achat et la vente de la valeur étudiée par des petits bâtonnets situés en bas de la courbe continue. La taille du volume symbolise la différence entre les montants d’achat et ceux des ventes. Plus une barre est haute, plus les volumes de la séance ont été élevés. De cette façon, il est possible de repérer rapidement et efficacement les pics de volume sur une période donnée. Des pics qui sont généralement associés à un événement particulier sur un titre ou une action, qu’il s’agisse de la publication de résultats, de la publication d’un communiqué ou encore des recommandations d’un analyste par exemple. En somme, ce graphique peut être utilisé pour repérer d’éventuels signaux majeurs.

À noter que, pour chacun de ces graphiques boursiers, l’axe horizontal représente le temps étudié (année, mois, jour ou même heures) tandis que l’axe vertical représente les cours. En revanche, il convient de signaler que l’échelle pour le graphique des volumes est différente de celle des cours.

Les clés pour bien interpréter un graphique boursier

Bien lire les différents graphiques boursiers pour détecter des tendances passées revient à se poser les questions suivantes : d’après le graphique que j’analyse, peut-on dégager des signaux d’achat ou, à l’inverse, des signaux de vente ? Quand est-il potentiellement bon de vendre ou d’acheter un titre si l’on se fie à l’évolution du graphique ?

De manière générale, ce qu’il faut retenir est que le type de graphique boursier que vous avez intérêt à analyser dépend de vos envies et de vos besoins : le graphique linéaire permet d’appréhender une situation de façon générale tandis que le bar chart ou le graphique des chandeliers permettent d’accorder plus d’attention aux détails, en suivant précisément tous les mouvements du marché.

Globalement, gardez toutefois en tête qu’il est capital d’étudier plusieurs graphiques avant de prendre une décision quelle qu’elle soit : tout investisseur a tout intérêt à s’appuyer sur un ensemble de données et de signaux plutôt que sur un seul élément.

L’investissement en bourse comporte un risque de perte totale ou partielle du capital investi.

Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue pas un conseil en investissement et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base. Les performances passées d’un instrument financier ne préjugent pas de ses performances futures.

Source: Jellyfish, Février 2022

Crédit visuel : Pexels

Banque

Tout savoir sur le transfert de banque

Assurance-vie

Frais d’arbitrage en assurance-vie : à quoi correspondent-ils ?

Bourse

Qu’est-ce qu’une OPR et quel est son impact en bourse ?

Découvrez l'offre bourse Fortuneo

0

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo

  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.

  • Des frais de courtage réduits *.

  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.