Les principaux frais liés à votre compte bancaire

Vous ne le savez peut-être pas encore mais en fonction de votre banque, votre compte bancaire peut avoir un coût. C’est ce que l’on appelle les “frais bancaires.” Que regroupent-ils ? Combien coûtent-ils ? Et surtout, comment les limiter ?

Frais liés à votre compte bancaire : à quoi correspondent-ils ?

Les frais bancaires : de quoi s’agit-il ?

De manière générale, les frais correspondent au coût d'utilisation de votre compte bancaire et de votre carte bancaire. Parmi les frais bancaires, il convient de distinguer deux types de frais différents :

  • Les frais liés aux services rendus par votre banque, dont : les frais de tenue de compte, l’abonnement à des services de banque à distance, les frais d’émission d’un chèque de banque, les frais de gestion d’une succession, les frais de recherche de document, la délivrance d’attestations diverses ou encore les frais de dossier dans le cadre de la souscription d’un crédit par exemple ;

  • Les frais liés à des incidents de paiement ou à des irrégularités de fonctionnement du compte bancaire, dont : les frais pour dépassement de découvert, les frais pour un rejet de chèque ou de prélèvement pour défaut de provision, les commissions d’intervention ou encore des frais liés à un virement occasionnel incomplet ou à une opposition de la carte par la banque par exemple.

Il faut savoir que certains frais bancaires font l’objet d’un plafonnement et d’une réglementation précise. C’est notamment le cas pour certains frais liés aux incidents de paiement, comme les commissions d’intervention , le rejet de chèque ou de prélèvement, et pour les frais pour tenue de compte inactif. Cela signifie que le montant que vous aurez à régler en cas de problème sera limité.

En revanche, d’autres frais, notamment ceux qui concernent la gestion du compte bancaire, sont fixés librement par chaque établissement bancaire. Quoi qu’il en soit, vous devez avoir facilement accès aux tarifs appliqués. Ils doivent notamment être fournis dans le détail à l’occasion de l’ouverture d’un compte de dépôt. Et dans le cas où votre banque modifierait ses conditions tarifaires,elle doit vous en informer à l'avance, en respectant les délais réglementaires.

On le voit donc, quel que soit le type de frais que vous ayez à régler, le fait de détenir un compte et une carte bancaire dans une banque peut potentiellement entraîner des frais supplémentaires différents selon votre situation. . En moyenne, on estime que les Français dépenseront 145,39 € en 2021 en termes de frais bancaires. (1) Un chiffre qui tend à baisser depuis plusieurs années (en 2018, les frais bancaires s’élevaient en moyenne à plus de 217 euros par Français (2)), en grande partie grâce à l’arrivée des banques en ligne, comme Fortuneo notamment, qui misent sur des frais de tenue de compte et de carte bancaires moindres, voire inexistants.

Les frais de gestion de compte : de quoi s’agit-il ?

Les frais de gestion de compte, ou dits de “tenue de compte”, sont très habituels dans les banques traditionnelles. Ils sont directement prélevés à intervalles réguliers par les banques sur votre compte courant et ils correspondent à des frais de gestion informatique ou humaine.

Selon les banques, ces frais peuvent être gratuits ou, à l’inverse, coûter jusqu’à plus de 50 euros par an.

Bon à savoir : chez Fortuneo, les frais de tenue de compte sont gratuits. (Voir Conditions tarifaires en vigueur, susceptibles d'être modifiées.)

Les frais de carte bancaire : de quoi s’agit-il ?

Parmi les frais qui peuvent vous être facturés, ceux de frais de cotisation la carte font partie des plus fréquents et des plus lourds. Mais, attention, pour une carte haut de gamme, les frais peuvent dépasser plusieurs centaines d’euros chaque année.
Le coût dépend en effet directement du type de carte choisie, puisqu’il en existe différentes sortes selon vos besoins :

  • La carte de retrait simple ;

  • La carte destinée aux jeunes ;

  • La carte nationale, pour paiement et retrait uniquement en France ;

  • La carte internationale haut-de-gamme à débit différé.

Toutes ces prestations ont un prix.À noter que le fait de détenir une carte bancaire n’est pas le seul élément qui génère des frais bancaires : des frais supplémentaires peuvent également être constatés. Par exemple, les frais de retrait, lorsque vous retirez dans une banque concurrente, sont de plus en plus fréquents tandis que les frais hors zone euros sont également à tenir en compte pour les personnes voyageant régulièrement.

Les frais de découvert bancaire : de quoi s’agit-il ?

Autre frais régulièrement constaté par les Français : les frais de découvert bancaire. Lorsque vous avez trop dépensé, et que vous êtes malheureusement à découvert, votre banque vous demandera des agios, c’est-à-dire des intérêts débiteurs. Les taux des agios varient : en moyenne, le taux oscille entre 7 et 8% si votre découvert est autorisé, et il peut doubler s’il ne l’est pas. (3)

En cas de découvert non autorisé, vous devrez également régler des commissions d’intervention. Cela correspond aux sommes perçues par la banque en raison d’une opération entrainant une irrégularité de fonctionnement du compte nécessitant un traitement particulier Pour chaque opération, les commissions sont plafonnées à 8 euros l’opération, et ne peuvent dépasser les 80 euros par mois.

À noter que, depuis le 1er février 2019, les banques plafonnent les frais d’incidents bancaires de toutes natures à 25 euros par mois pour tous leurs clients qui sont identifiés comme étant en situation de fragilité financière. La limite atteint même 20 euros par mois et 200 euros par an pour les clients qui ont souscrit une offre spécifique pour les personnes en situation de fragilité financière. (4)

Bon à savoir : de son côté, Fortuneo ne facture pas de commissions d’intervention. (Voir Conditions tarifaires en vigueur, susceptibles d'être modifiées.)

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Octobre 2021

Crédit visuel : Gettyimages

On vous conseille aussi...

comment choisir sa banque

Banque

Comment choisir sa banque ?

Fonctionnement du PEA

Bourse

Quel est le fonctionnement du PEA ?

règle d'endettement

Banque

D'où vient la règle des 33% d'endettement exigée par les banques ?

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

0

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.

  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.

  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.


(1) https://investir.lesechos.fr/placements/vie-pratique/actualites/les-frais-bancaires-augmentent-encore-en-2021-dans-un-etablissement-sur-deux-1942247.php

(2) https://www.capital.fr/votre-argent/les-frais-bancaire-ont-enfin-baisse-en-2019-1332617

(3) https://www.moneyvox.fr/tarif-bancaire/comparatif/taux-decouvert.php#:~:text=Au%201er%20mars%202021%2C%20ce,pour%20le%20d%C3%A9passement%20de%20d%C3%A9couvert.

(4) https://www.abe-infoservice.fr/banque/compte/offre-specifique-et-clientele-fragile#:~:text=Les%20pouvoirs%20publics%20ont%20demand%C3%A9,en%20situation%20de%20fragilit%C3%A9%20financi%C3%A8re.

*La délivrance de la carte est soumise à l'acceptation de la demande par Fortuneo et sous réserve de remplir les conditions d'octroi en vigueur.

Gratuité sous réserve de remplir les conditions d'usage précisées dans les conditions tarifaires. En l’absence d’une opération carte par mois (pour les cartes CB Mastercard et Gold CB Mastercard) ou de non respect de la condition de flux mensuel (pour la CB World Elite Mastercard), des frais seront appliqués (voir Tarifs).

Fortuneo se réserve le droit de ne pas renouveler la carte. Fortuneo se réserve également le droit de modifier les conditions tarifaires applicables à la carte.

L'accord de montée en gamme ou l'ajout de carte sur compte pré-existant est subordonné à l'issue favorable d'une étude du fonctionnement du compte, incluant notamment une analyse des flux créditeurs minimum confiés.

** Gratuit en ligne, soumis à tarification selon conditions tarifaires en vigueur.

Document publicitaire dépourvu de valeur contractuelle