Investir en SCPI est-il toujours intéressant ?

Investir en SCPI ou comment constituer un patrimoine immobilier sans avoir à supporter les contraintes de la gestion locative tout en profitant d’une performance potentiellement attractive. La pierre papier peut-elle être un investissement intéressant, malgré le ralentissement de ses performances ?

Investir dans les SCPI est-il toujours un investissement intéressant ? Fortuneo 2019

L’investissement en supports immobiliers ne comporte pas de garantie, ni de performance, ni de capital. L’investisseur prend des risques liés notamment à l’activité économique et aux variations des marchés immobiliers. Les SCPI ont enregistré une collecte record en 2017. L’année suivante, l’engouement pour la pierre papier est un peu retombé.

SCPI : des performances attractives

2017 a été une année record pour les SCPI. Difficile pour 2018 de rivaliser. Malgré une collecte nette de 5,11 milliards d’euros, un repli annuel de 19,4 % est à constater selon les chiffres annoncés par l’Association française des sociétés de placement immobilier (ASPIM). Les SCPI bureaux comptent pour un peu plus de la moitié des capitaux récoltés. Suivent les SCPI diversifiées (21 %), les SCPI spécialisées (16 %), les SCPI commerces (7,5 %) et les SCPI immobiliers résidentiels (2,6 %).

"En 2018, les SCPI ont réussi à maintenir un taux de distribution sur valeur de marché (DVM) attractif de +4,35 %", rassure l’ASPIM. Une quantité de revenus distribués qui a permis aux SCPI "de dégager une prime de risque qui demeure confortable (+3,64 points par rapport aux emprunts d’État à 10 ans)". Finalement, "En maîtrisant les volumes de collecte et d’investissement, les gérants de SCPI ont réussi à maintenir des taux de distribution attractifs, proches du niveau de distribution proposé en 2017".

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Pourquoi investir en SCPI ? Petite piqûre de rappel...

L’immobilier est souvent considéré comme une valeur sûre. Mais l’immobilier a aussi une part de risque, les phénomènes de bulle immobilière sont une monnaie courante et un retournement de marché n’est pas à exclure. De même pour l’investissement locatif, votre projet doit être longuement mûri pour éviter les éventuels déboires en optant pour une zone où le marché locatif est porteur, en choisissant un emplacement situé à proximité des commerces et des écoles et bien sûr trouver un locataire avec un dossier solide.Mais pourquoi perdre votre temps à étudier des dossiers de locataires, à rédiger des contrats de bail ou à comparer des devis d’artisans parce que vous devez assurer la réparation d’un chauffe-eau HS ? Pour vous éviter tous les tracas d’un bailleur et profiter de la potentielle performance d’un bien locatif, la solution qui peut s’offrir à vous est un investissement dans des SCPI. En plus, vous pourrez investir dans l’immobilier tertiaire qui est généralement la chasse gardée des institutionnels.

  • Investissement dans des SCPI = investissement immobilier indirect. Aucun stress, donc : ce n’est pas vous qui gérez les problématiques liées aux locataires, quelles qu’elles soient.
  • Pierre papier rime avec diversification du patrimoine. À vous les immeubles résidentiels, mais aussi les ensembles de bureaux, les bâtiments médico-sanitaires, les entrepôts logistiques, les murs d’hôtels, les centres commerciaux, les locaux de loisir, en France, en Europe, partout dans le monde.

  • Accessibles, les parts de SCPI peuvent être achetées pour des montants variés, à partir de quelques centaines d’euros.

  • La pierre papier peut être utile pour constituer un capital facilement transmissible : pas de tension entre des héritiers qui doivent se partager une maison ou un appartement physique, mais des titres aisément divisibles.

Des inconvénients à ne pas ignorer

Tout n’est pas rose cependant, et les SCPI ont aussi des inconvénients. Gardez en tête les points suivants :

  • La valeur de vos SCPI dépendra de l’évolution du marché immobilier. Ce qui signifie que les perspectives de plus-values éventuelles seront, tout comme celles liées à un investissement immobilier classique non garanties et à apprécier sur le long terme.
  • Et que vous ne pourrez pas vous baser sur les performances passées pour prévoir les résultats à venir.
  • Le capital placé ne sera pas garanti et des pertes ou des performances nulles seront possibles.
  • Non cotées, vos parts de SCPI présenteront une liquidité moindre.

Alors acheter ou ne pas acheter des parts de SCPI en 2019 ? Les experts sont formels, le niveau de distribution restera correct. Mais cette donnée ne doit pas être l’alpha et l’omega dans votre choix d’investissement, toutes les SCPI n’affichent pas le même niveau de performances et les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Bien que fastidieux, nous vous conseillons d’éplucher les rapports annuels. Vous pourrez vérifier la qualité du patrimoine détenu par la SCPI en vérifiant si des travaux d’entretien sont à prévoir dans les prochaines années et en regardant le taux d’occupation des immeubles. Enfin, demandez-vous si cet investissement est adapté à votre situation financière et à vos objectifs patrimoniaux.

Source: Webedia, mars 2019.

Crédit visuel : iStock.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

10 astuces pour optimiser la gestion de votre contrat

Immobilier : quel avenir pour les aides fiscales ?

Sélectionner les supports de son contrat d’assurance-vie

DÉCOUVREZ L’ASSURANCE-VIE FORTUNEO VIE **

Des frais réduits


0

  • 0 € de frais d'entrée et de sortie.
  • 0 € de frais sur versements.
  • 0 € de frais pour les arbitrages en ligne. 28 € pour les autres types d'arbitrage y compris options de gestion **.

Hors frais spécifiques aux SCPI, SCI, OPCI et ETF.

Pour les autres frais, consulter la notice du contrat Fortuneo Vie

Fortuneo désignée Banque la moins chère en 2019
Pour le profil cadre supérieur avec une carte World Elite (Challenges/Meilleurebanque.com, janvier 2019).