63 % des Français sont partis en vacances en 2016, contre 60,1 % en 2015 (1). Une hausse bienvenue que l’on espère voir se poursuivre cette année. On vous explique comment profiter de vos congés… à moindre frais !

Avec 1,8 millions de vacanciers de plus en 2016, le taux de départ en vacances des Français a retrouvé ses niveaux d’avant-crise. Et même mieux puisque cela faisait depuis 2004 qu’une aussi forte proportion de Français ne s’était pas offerte de vrais congés.

Parmi ces personnes ayant retrouvé le chemin des vacances, 1,4 millions de personnes ont choisi de voyager dans l’Hexagone. Ce qui contribue à compenser la baisse du nombre de touristes étrangers s’étant rendus en France en 2016 (- 8,5 %).

Comment allez-vous planifier vos vacances et quels sont vos bons plans pour maîtriser votre budget tout en vous faisant plaisir ?

Logement : les Français font majoritairement confiance à Internet

Comme l’indique le dernier baromètre Opodo-Raffour, les Français n’ont jamais autant compté sur Internet pour préparer leur séjour. Jugez plutôt…

  • 77% des Français partis en vacances en 2016 avaient planifié leur voyage en ligne
  • 53% des Français sont accros à la mobilité : ils ont en effet préparé ou réservé leur voyage depuis leur tablette ou leur smartphone ! Soit 15 % de plus qu’en 2015.

En moyenne, 64 % des Français réservent leur logement de vacances en ligne, contre seulement 14% en personne ! Parmi les sites les plus utilisés par les Français en 2016 pour réserver leurs vacances, le géant Booking.com (23 %) devançait tout juste Voyages-sncf.com (21 %). La plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb se fraye, elle, un chemin jusqu’à la 6ème place, avec 10 %.

L'hébergement est en effet le premier poste de dépense des Français qui partent en vacances. Il représente à lui seul près de 29 % de leur budget (2). Pour ceux qui n'ont pas la chance d'être hébergé par de la famille ou des amis, la recherche d'un logement peut devenir un véritable casse-tête. Autant comparer les offres en ligne et faire le meilleur choix… ou alors faire confiance au bon vieux bouche à oreille !

Nourriture : réductions au restau ou repas chez l’habitant ?

Derrière le logement, c'est la nourriture qui représente le deuxième poste de dépenses (3) des vacances et accapare près de 27 % du budget des Français.

Si vous ne voulez pas passer votre séjour à manger des sandwichs achetés dans le supermarché du coin, adoptez le réflexe La Fourchette. Ce site propose des réductions pouvant atteindre 50 % du prix du menu dans les restaurants partenaires (4). Pour en bénéficier, il suffit simplement de s'inscrire et de réserver une offre.

Autre tendance qui a le vent en poupe : les repas chez l'habitant. Ces derniers sont l'occasion de partager un moment avec des locaux, et de dîner à des prix abordables. VizEat comptait ainsi en 2016 plus de 3 000 hôtes cuisiniers en France, pour un prix moyen par repas de 25 €.

Transports : voyager seul ou bien accompagné ?

Les transports referment ce podium. Ils représentent 24 % du budget vacances des ménages Français (5).

Parmi les solutions pour économiser, vous pouvez opter pour le covoiturage. À l’été 2016, près de 10 millions de places pour des trajets longue distance avaient ainsi été proposés par des particuliers sur la plateforme Blablacar. Et pourquoi pas vous ?

Si vous n'avez pas de carte de réduction SNCF, pensez au car ! En 2015, la Loi Macron a libéralisé le trafic de bus et permis l'ouverture massive de lignes intérieures. Ouibus, le réseau de cars de la SNCF, propose plus de 100 000 billets disponibles à partir de 5 € (6), et d'autres compagnies telles que Eurolines ou encore Flixbus, proposent des tarifs souvent extrêmement bas si vous réservez à l’avance.

Enfin, si vous devez prendre l'avion, rendez vous bien évidemment sur les comparateurs de vols. En vous y prenant à l'avance, vous pourrez trouver des trajets pour une trentaine d'euros pour certains pays européens.

--

Voyager sans se ruiner, c'est désormais possible grâce à une bonne connaissance des sites Internet vous permettant de réaliser des économies, ainsi que d'une petite dose d'anticipation. Enfin, pensez à partir hors saison ! C’est souvent l'occasion de trouver des solutions de transports et d'hébergements moins onéreuses que pendant l'été… pour des vacances tout aussi reposantes !

Source : YouLoveWords.com
Crédit visuel : AleksandarNakic / iStock