60,1 % des Français sont partis en vacances en 2015, soit 700 000 personnes de moins qu'en 2014 (1). Si la question financière en était la principale raison, il est pourtant possible de partir à moindre frais. On vous explique !

En 2015, les Français ont consacré 1 747 €à leur séjour principal, contre 2 014 € en 2014 (2). Au chapitre des dépenses, c'est le logement qui arrive en tête des frais, suivi de l'alimentation et des transports. Alors si vous envisagez de partir cette année, mais hésitez encore pour des raisons de coût, voici un rappel de quelques conseils pour profiter de vos vacances sans vous ruiner.

Logement : hôtel ou hébergement collaboratif ?

L'hébergement est le premier poste de dépense des Français qui partent en vacances. Il représente à lui seul près de 29 % de leur budget (3). Pour ceux qui n'ont pas la chance d'être hébergés par de la famille ou des amis, la recherche d'un logement peut devenir un véritable casse-tête.

Si vous pouvez vous rendre sur certains sites Internet spécialisés, tels que le géant Booking, n’oubliez pas que vous pouvez également trouver des tarifs intéressants chez les hôteliers indépendants, via la Fédération Internationale des Logis par exemple. Enfin, si vous êtes du genre à vous y prendre au dernier moment, certains sites tels que Lastminute, Expedia ou Partir Pas Cher proposent des offres dégriffées de dernière minute.

L'économie collaborative est une autre alternative de choix. Des sites tels qu’Airbnb ou Homelidays permettent à des particuliers de mettre en ligne des solutions d'hébergement. Principal avantage : les logements sont en général plus personnalisés et abordables qu'un hôtel. Inconvénient : vous n’aurez pas forcément accès au même niveau de prestations.

Restez toutefois vigilant puisque, comme nous vous l’expliquions récemment, certaines villes ont sévèrement durci leur réglementation concernant les locations de logements entre particuliers.

Enfin, l'échange d'appartements connaît un succès croissant, via des sites qui permettent à des particuliers de troquer leurs lieux de résidence. C'est la proposition de GuestToGuest. Ce site vous propose également un système de points que vous accumulez lorsque vous hébergez quelqu’un. Vous pouvez ensuite les réutiliser pour financer votre hébergement lorsque vous souhaitez partir.

Nourriture : les bons plans d'internet

Derrière le logement, c'est la nourriture qui représente le deuxième poste de dépenses (4) des vacances et accapare près de 27 % du budget des Français.

Si vous ne voulez pas passer votre séjour à manger des sandwichs achetés dans le supermarché du coin, adoptez le réflexe La Fourchette. Ce site propose des réductions pouvant atteindre 50 % du prix du menu dans les restaurants partenaires (5). Pour en bénéficier, il suffit simplement de s'inscrire et de réserver une offre.

Autre tendance qui a le vent en poupe : les repas chez l'habitant. Ces derniers sont l'occasion de partager un moment avec des locaux, et de dîner à des prix abordables. Sur VizEat ou Voulezvousdiner, vous pourrez trouver plus de 3 000 offres de menus complets rien qu'en France, avec des tarifs moyens compris allant de 20 à 25 €par personne (6).

Transports : une palette d'options

Les transports referment ce podium. Ils représentent 24 % du budget vacances des ménages Français (7).

Parmi les solutions pour économiser, vous pouvez opter pour le covoiturage, une solution qui s'adresse à des particuliers disposant de places disponibles dans leur voiture et souhaitant partager frais de péage et d'essence avec d'autres voyageurs. Les tarifs y sont très intéressants. Vous pourrez y trouver des Paris-Marseille pour environ 50€, des Paris-Bordeaux pour 35 € ou encore des Paris-Barcelone pour 60 à 70 €.

D'autre part, si vous n'avez pas de carte de réduction SNCF, pensez au car ! En 2015, la Loi Macron a libéralisé le trafic de bus et permis l'ouverture massive de ligne. Ouibus, le réseau de cars de la SNCF, propose plus de 100 000 billets disponibles à partir de 5€ (8), et d'autres compagnies telles que Eurolines, Flixbus ou Megabus, proposent des tarifs souvent extrêmement bas (9) si vous réservez à l’avance.

Enfin, si vous devez prendre l'avion, rendez vous sur les comparateurs de vols. En vous y prenant à l'avance vous pourrez trouver des trajets pour une trentaine d'euros pour certains pays européens.

Voyager sans se ruiner, c'est désormais possible grâce à une bonne connaissance des sites Internet vous permettant de réaliser des économies, ainsi que d'une petite dose d'anticipation. Enfin, pensez à partir hors saison ! C’est souvent l'occasion de trouver des solutions de transports et d'hébergements moins onéreuses que pendant l'été… pour des vacances tout aussi reposantes !

Source : YouLoveWords.com
Crédit visuel : AleksandarNakic / iStock