Vous vous demandez comment placer votre argent ? La réponse est subjective et dépend de votre niveau de revenu ou d’épargne, de la somme que vous êtes prêt à investir ou de votre goût pour le risque. Voici quelques clés sur les cinq placements plébiscités par les Français et recommandés par les banques.

L'assurance-vie: un placement sûr et relativement rentable

C'est l’un des placements préférés des Français ! Généralement choisie pour la constitution d’une rente ou d’un capital en préparation de la retraite, elle est proposée par une compagnie d’assurance qui investit l’argent que vous lui versez afin de faire fructifier votre capital de départ.

Avec un taux de rendement de 2,5 % en moyenne en 2014, l’assurance-vie reste à l'heure actuelle l’un des produits les plus intéressants du marché. Ce taux dépend cependant de chaque assureur et peut être plus ou moins attractif selon la compagnie.

Le placement rassurant : l’acquisition d’un bien immobilier

Être propriétaire de sa résidence principale ou d’un logement locatif est un gage de sécurité. Si vous disposez d’un apport financier et que vous envisagez cette option, sachez que le moment est opportun !

Les prix d’achat sont en recul depuis quelques années et les professionnels du secteur anticipent une diminution de 2 % sur 2015 à l’échelle de l’Hexagone, ce qui ne tient pas compte des inévitables disparités régionales. À cela s’ajoute une conjoncture favorable où les taux d’intérêt se trouvent à un niveau historiquement bas.

Enfin, renseignez-vous sur certains dispositifs gouvernementaux tels que le Prêt à Taux zéro ou le dispositif Pinel qui ouvrent tous deux la porte à des réductions d’impôt.

SIMULER VOTRE CREDIT AVEC FORTUNEO

Les Fonds communs de placement (FCP) : des revenus intéressants et un risque modulable

Les FCP fonctionnent comme des paniers d’actifs dans lesquels est investi votre capital. Il existe 3 catégories en fonction du risque, qui donnent accès à des niveaux de gains différents :

  • Le FCP orienté actions : plus risqué, il comporte une probabilité de gain/perte plus importante.
  • Le FCP en 50/50 : le risque est moindre car le panier se répartit entre actions et obligations.
  • Le FCP 100 % d’obligations : peu risqué, mais les gains sont également moins importants.

Les investissements défiscalisés : un bon moyen de soutenir la production tout en réduisant le montant de vos impôts

Plusieurs investissements dits de défiscalisation ouvrent droit à des réductions d'impôts. C'est par exemple le cas des souscriptions au capital d'une PME, des investissements dans les bois et forêts ou dans l'industrie cinématographique (à travers les Sofica).

Parmi ceux-ci, les FIP et les FCPI peuvent être une option de choix. Considérés comme une catégorie de Fonds communs de placement, ils sont spécialisés dans l’achat de titres dans des start-up innovantes et donnent droit à des réductions d’impôts équivalentes à 18 % des sommes versées.

L’épargne comptable : rassurante et disponible

Même si elle est plus faiblement rémunérée que les produits cités précédemment, l’épargne comptable reste une option de sécurité. Placement garanti et disponible, vous pouvez disposer de cet argent à tout moment.

__

Parmi les produits d’épargne, le Plan d’Épargne Logement (PEL) reste l’un des plus attractifs. Il s’agit d’une épargne bloquée produisant des intérêts et donnant accès à des taux préférentiels en vue d’accéder à un prêt immobilier. D’une durée minimale de 4 ans, son taux de rémunération est de 2 % depuis février 2015. Il implique un versement initial minimum de 225 € et fixe un montant minimal de versements annuels.

Source : YouLoveWords.com