Qu’est-ce qu’un ordre à la meilleure limite et comment le passer ?

À retenir : La totalité de l’ordre ne garantit pas le prix auquel vos titres sont achetés ou vendus et présente un risque de perte en capital. L’exécution partielle d’un ordre de bourse peut avoir pour conséquence l’augmentation des frais de courtage. Cela s’explique par le fait que plusieurs opérations, parfois réparties sur plusieurs séances boursières, sont nécessaires pour que la totalité des titres soient achetés ou vendus.

L’ordre à la meilleure limite est l’un des outils à votre disposition pour échanger des titres en bourse. Utile pour acheter ou vendre rapidement des actions, il n’apporte toutefois pas de garantie sur le prix auquel vos transactions sont opérées.

L’ordre à la meilleure limite permet d’acheter ou de vendre des actions au meilleur prix du marché.

Pour acquérir ou céder des actions ou d’autres titres cotés sur les marchés financiers, vous devez transmettre des ordres de bourse à la banque qui gère vos actifs. Ces requêtes contiennent toutes les informations et instructions nécessaires au déroulement de vos opérations boursières. Plusieurs types d’ordres sont à votre disposition, privilégiant tantôt le prix d’achat ou de vente des titres, tantôt la rapidité d’exécution de la transaction. Nous nous concentrons ici sur l’une de ces catégories d’ordres : celle des ‘ordres à la meilleure limite’.

Le principe de l’ordre à la meilleure limite

Un ordre à la meilleure limite est exécuté à hauteur de la meilleure offre ou de la meilleure demande disponible sur le marché au moment où il est confronté au carnet d’ordres. En d’autres termes : lorsque vous passez un ordre à la meilleure limite, vous demandez à votre intermédiaire financier d’acheter ou de vendre les actifs concernés immédiatement, au prix le plus bas ou le plus haut possible.

Si vous placez un tel ordre alors que la séance boursière n’a pas encore débuté, il s’exécutera au cours d’ouverture.

Par exemple : vous passez un ordre d’achat à la meilleure limite portant sur 100 titres en cours de séance. Le carnet d’ordres est le suivant. Les 100 titres sont achetés au meilleur prix proposé (le plus faible), soit 10,950 € l’unité.

Demande des acheteursOffres des vendeurs
QuantitéPrixPrixQuantité
65010,94510,950290
46510,94410,951342
40210,94310,952426
35010,94210,953578
53210,94110,954654

Bon à savoir : il ne faut pas confondre l’ordre à la meilleure limite avec l’ordre à cours limité. Ce dernier vous permet de fixer un prix maximum ou un prix minimum, qui vous assure de ne pas acheter vos actions trop cher ou de ne pas les vendre au-dessous d’un certain prix.

L’utilité de l’ordre à la meilleure limite

L’intérêt de l’ordre à la meilleure limite, c’est qu’il vous permet d’acheter ou de céder des titres rapidement, tout en profitant du meilleur prix accessible.

Vous pouvez envisager d’acheter sans délai une action parce que son cours suit une tendance à la hausse et que vous souhaitez l’acquérir avant que sa valeur augmente trop. À l’inverse, vous pouvez préférer vous séparer au plus vite d’un titre dont le cours chute afin de limiter vos pertes.

Les risques associés à l’ordre à la meilleure limite

L’inconvénient de l’ordre à la meilleure limite, c’est qu’il ne vous apporte pas de garantie sur le prix auquel vos titres sont achetés ou vendus.

Par ailleurs, si les échanges sont peu nourris et que la meilleure offre de vente ou demande d’achat est associée à un nombre insuffisant de titres, votre ordre ne sera exécuté que partiellement. Il se transformera alors en ordre à cours limité, avec pour limite le prix de la meilleure offre ou demande initiale (ou le cours d’ouverture si l’ordre a été émis avant le début de la séance boursière).

Par exemple : vous passez un ordre de vente à la meilleure limite portant sur 100 actions. Le carnet d’ordres est le suivant. La meilleure demande d’achat ne concerne que 25 actions, pour un prix unitaire de 10,945 €. Par conséquent, 25 de vos actions sont vendues à 10,945 € chacune. Puis l’ordre devient un ordre à cours limité assorti d’un prix minimal de 10,945 €. Les 75 actions restantes ne pourront être vendues que si une nouvelle demande d’achat à 10,945 € ou plus se présente.

Demande des acheteursOffres des vendeurs
QuantitéPrixPrixQuantité
2510,94510,95029
4610,94410,95134
4010,94310,95242
3510,94210,95357
5310,94110,95465

Les investisseurs ont tendance à réserver l’utilisation des ordres à la meilleure limite aux transactions impliquant des valeurs très liquides. En effet, ces valeurs faisant l’objet de nombreuses offres et demandes quotidiennes, le risque d’exécution partielle est réduit.

Bon à savoir : l’exécution partielle d’un ordre de bourse peut avoir pour conséquence l’augmentation des frais de courtage. Cela s’explique par le fait que plusieurs opérations, parfois réparties sur plusieurs séances boursières, sont nécessaires pour que la totalité des titres soient achetés ou vendus.

Passer votre ordre de bourse en pratique

Pour passer un ordre de bourse à la meilleure limite, vous devez communiquer cet ordre à votre établissement bancaire. Vous pouvez le faire très facilement via votre espace client en ligne. Il vous faudra indiquer, entre autres :

le type d’actif en jeu (action, etc.) ;

  • l’identifiant du titre (généralement, le code ISIN) ;

  • le sens de la transaction (achat ou vente) ;

  • le nombre d’unités à négocier ;

  • le fait qu’il s’agit d’un ordre à la meilleure limite.

Une fois votre ordre reçu, votre intermédiaire financier se chargera de le transmettre au marché, afin qu’il soit confronté aux offres ou aux demandes des autres investisseurs.

Bon à savoir : vous êtes prêt à vous lancer en bourse ? Pour pouvoir passer vos premiers ordres, vous devez détenir un support sur lequel loger vos titres comme un compte-titres ou un plan d’épargne en actions (PEA).

Note : les mécanismes expliqués dans cet article sont volontairement simplifiés. D’autres ordres sont prioritaires sur les ordres à la meilleure limite, dont les ordres au marché. Si des ordres prioritaires se présentent dans le carnet d’ordres au côté d’un ordre à la meilleure limite, ils sont exécutés d’abord, ce qui modifie les cours et les quantités de titres disponibles à l’achat et à la vente.

L’investissement en bourse présente des risques de perte en capital. Cet article est donné à titre purement informatif, il ne constitue en aucun cas un conseil d’ordre financier, d’investissement, juridique ou fiscal de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Source: Jellyfish, 2022

Crédit visuel : Gettyimages

Décès que devient le compte bancaire du défunt ?

Banque

Décès, que devient le compte bancaire du défunt ?

Les risques de la cryptomonnaies

Bourse

Investir dans les cryptomonnaies : quels sont les risques ?

Qu'est ce que le reste à vivre

Banque

Qu'est-ce que le reste à vivre ?

Découvrez l'offre bourse Fortuneo

0

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo

  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.

  • Des frais de courtage réduits *.

  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.