Qu’est-ce que l’inflation ? La définition simple et rapide !

Qu’est-ce que l’inflation ? La définition simple et rapide !

La notion d’inflation, vous en avez sûrement entendu parler. Mais sauriez-vous la définir avec précision ? Cet indicateur, qui reflète une situation de perte de pouvoir d’achat et de hausse des prix, est un témoin de la santé économique d’un pays.

L’inflation, est un terme courant. Vous l’avez forcément entendu sur un plateau télé ou lu dans les colonnes d’un journal. Mais savez-vous exactement ce qu’est cet indicateur économique ? Que représente-t-il ? Comment est-il mesuré ? Faut-il le prendre en considération au moment d’investir en bourse ?

Inflation : la définition simple et rapide

L’inflation correspond à la perte de pouvoir d’achat de la monnaie européenne : euro, ou de toute autre monnaie. Énoncé différemment, lorsque inflation il y a, la valeur de l’euro baisse, et vous pouvez acheter moins que précédemment avec une somme d’argent identique. L’inflation peut être plus ou moins forte. Elle est exprimée en pourcentage.

L’inflation se matérialise par une augmentation constante et durable des prix à la consommation, concernant les biens comme les services. Elle touche l’économie du pays dans sa globalité : la perte de valeur des unités de monnaie n’affecte pas de zone géographique ou de secteur en particulier.

Si une inflation annuelle de 2,5 % est observée, alors vos euros perdent 2,5 % de leur valeur chaque année. Par conséquent, avec votre argent, vous pouvez acheter 2,5 % de produits et de services en moins. En compensation de cette baisse de valeur, les prix subissent une augmentation de 2,5 %. Mise en situation : un croissant se vend 1 euro. Deux ans plus tard, l’inflation a atteint 5 %. Face à la hausse généralisée des prix, le boulanger fait maintenant payer cette même viennoiserie 1,05 euro.

L’Insee et son "panier des ménages"

En France, c’est à l’Insee qu’incombe la tâche de déterminer l’inflation. Pour évaluer le taux d’inflation, l’institut se base sur un outil reflétant l’évolution des prix : l’indice des prix à la consommation (IPC). En effet, mesurer directement la baisse de la valeur d’une pièce ou d’un billet en euro n’est matériellement pas possible.

L’IPC est publié mensuellement. Il indique la variation du prix par rapport au mois précédent d’une sélection de produits et de services représentatifs de ce que consomment les ménages. Le contenu précis de ce panier de biens et de services est confidentiel et révisé de manière annuelle. Sur les dernières décennies, le taux d’inflation dans l’Hexagone a vu des hauts et des bas. Par exemple, il a connu un pic à 2,8 % en 2008, avant de plonger à 0,1 % en 2009. En 2015, l’inflation était à 0 %. Elle a atteint 1,8 % en 2018, puis est retombée à 1,1 % en 2019. données Insee

L’inflation, des causes diverses

Mais pourquoi les prix augmentent-ils ? Et pourquoi donc la monnaie se dévalorise-t-elle ? On peut identifier plusieurs causes à l’inflation.

  • Trop de demande, pas assez d’offre : la demande croît très vite, la disponibilité des biens et des services ne suit pas, les prix s’envolent. C’est ce qu’on appelle l’inflation par la demande.
  • Des matières premières devenues trop chères : les entreprises ont plus de frais, qu’elles répercutent sur le prix de leur production. C’est un exemple d’inflation par les coûts.
  • Des billets et des pièces en trop grand nombre : pour certains économistes, l’émission d’une masse monétaire trop importante peut entraîner une baisse de la valeur de la monnaie et une hausse des prix. On parle d’inflation par excès de création monétaire.

Inflation, économie et marchés boursiers

L’augmentation des prix, c’est plutôt une chose négative… Détrompez-vous. L’inflation, quand elle demeure modérée, est un signe de bonne santé économique. Cela allège notamment le poids de la dette et encourage les emprunts, ce qui favorise la consommation. Pour la Banque centrale européenne (BCE), un taux d’inflation annuel de plus ou moins 2 % est l’objectif à atteindre.

Par ailleurs, l’inflation peut être positive pour les marchés financiers, car elle a tendance à les stimuler. Notez, cependant, que face à une forte inflation la bourse peut devenir instable. En bref, c’est un facteur à considérer, mais ce n’est pas le seul élément qui doit déterminer votre stratégie d’investissement.

L’investissement en bourse comporte un risque de perte en capital.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish, Mai 2021

Crédit visuel : Image Source; Gettyimages

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Tout savoir sur le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) ?

Décès, que devient le compte bancaire du défunt ?

PEA, une fiscalité attractive

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)