Aides pour financer un véhicule hybride ou électrique

Aides pour financer un véhicule hybride ou électrique

De plus en plus de Français cherchent aujourd’hui à s’engager pour la protection de l’environnement. Un engagement qui peut notamment passer par le choix d’un moyen de transport plus écologique. Si vous envisagez d’investir dans un véhicule hybride ou électrique, souvent plus coûteux qu’un véhicule classique, sachez que plusieurs aides existent pour faciliter votre achat.

L’achat d’une voiture électrique peut être facilité grâce à différentes aides.

Qu’appelle-t-on « véhicules hybrides » ou « véhicules électriques » ?


Voiture, camionnette ou deux roues (voire un 3 roues ou quadricycle), ces différents véhicules se déclinent en version hybride ou électrique. Par définition, un véhicule hydride ou électrique aura un impact environnemental plus limité lors de son utilisation.

En effet, un véhicule électrique aura tendance à moins polluer lors de son utilisation car il est uniquement propulsé grâce à un moteur électrique et permet ainsi de faire de fortes économies tant sur la consommation (pas de carburant fossile mais de l’électricité) que sur l’entretien du véhicule.

Un véhicule hybride quant à lui, consomme moins de carburant que les véhicules traditionnels et rejette moins de CO2 et de gaz à effet de serre.

Le bonus écologique, une aide désormais 100% électrique


En 2020, le barème du bonus écologique pour les particuliers évolue. Pour l’acquisition d’une voiture exclusivement électrique neuve de moins de 45 000 euros, l’aide financière peut atteindre jusqu’à 6 000 euros, dans la limite de 27% du prix d’achat TTC. Pour un véhicule entre 45 000 euros ET 60 000 euros TTC, le bonus diminue de moitié pour atteindre les 3 000 euros. Enfin, les modèles vendus plus de 60 000 euros ne sont plus éligibles à ce dispositif (hors véhicule utilitaires et véhicules hydrogènes.)

Pour l’achat d’un véhicule motorisé électrique à 2, 3 ou 4 roues, le montant du bonus écologique varie de 20% à 27% du prix TTC en fonction de la puissance du moteur. Pour un vélo électrique, l’aide de l’Etat vient en complément d’une aide locale, avec un total qui ne peut être supérieur à 200€ (1).

Attention, il faut savoir que les critères qui vous permettent d’en bénéficier sont très stricts. Jusqu’en 2018, les véhicules électriques et les véhicules hybrides donnaient droit au bonus écologique. Désormais, seuls les véhicules électriques neufs (avec un taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 20 g/km) sont concernés. Ils doivent être immatriculés en France dans une série définitive. Par ailleurs, le véhicule en question ne doit pas être vendu dans les 6 mois qui suivent son achat ou encore être vendu avant d’avoir parcouru 6 000 kilomètres sous peine de perdre le droit de bénéficier du bonus écologique.

Le concessionnaire peut vous avancer le montant du bonus écologique en le déduisant du prix d’achat. Si ce n’est pas le cas, il suffit de faire une demande en ligne pour obtenir un remboursement.

La prime à la conversion pour les véhicules polluants


Si vous souhaitez vous débarrasser d’un ancien véhicule considéré comme polluant (diesel ou essence) pour acheter ou louer avec option d’achat pour une durée d’au moins 2 ans un véhicule « plus propre », neuf ou d’occasion, vous pouvez bénéficier d’une prime particulière. Baptisée « Prime à la conversion », son montant varie de 1 000 à 5 000 euros en fonction du véhicule acheté et de votre revenu fiscal et est cumulable avec le bonus écologique.

Pour prétendre à cette aide, plusieurs conditions sont à respecter en ce qui concerne le véhicule dont vous vous débarrassez. Aussi, les règles permettant de profiter de la prime à la conversion ont évolué le 1er août 2019. Désormais, le montant de la prime est défini en fonction du revenu fiscal de référence, qui ne doit pas dépasser 13 489 euros pour une part(2). Par ailleurs, les émissions de CO2 par kilomètre du nouveau véhicule économe en énergie ne doivent pas dépasser 117 grammes, contre 122 auparavant. En marge de cela, ce type de véhicule coûtant plus de 60 000 euros à l’achat ne peuvent plus vous donner le droit à la prime à la conversion.(2)

Comme pour le bonus écologique, la prime à la conversion peut être déduite du prix d’achat par le concessionnaire ou remboursée si la demande est effectuée après l’achat dudit véhicule.

Les aides locales à chercher autour de chez vous


Si le bonus écologique et la prime à la conversion constituent aujourd’hui les deux aides principales pour financer un véhicule hybride ou électrique en France, d’autres initiatives existent en région. Par exemple, plusieurs régions proposent un avantage sur la carte grise pour les voitures économes en énergie. Aussi, des aides à l’achat d’un véhicule électrique sont parfois proposées. Il est donc dans votre intérêt de vous renseigner auprès de votre commune, de votre département et de votre région pour savoir si de telles actions sont éventuellement mises en place près de chez vous pour vous aider à rouler plus vert à moindre prix.

Source: Webedia, octobre 2019.

Crédit visuel : Adamo Di Loreto, Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Epargne solidaire : les raisons du succès

Frais bancaires : toujours trop lourds dans le budget des français

Faut-il investir dans la transition écologique ?

DÉCOUVREZ L’OFFRE BANQUE EN LIGNE FORTUNEO

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients (Bankin’, n°1 ex aequo, septembre 2019).