Alors que 223 000 dossiers de surendettement ont été déposés auprès de la Banque de France en 2013, le surendettement n'est pas une fin. Tour d’horizon des portes de sorties.

1ère solution : ne laissez pas la situation pourrir, revoyez vos crédits

Dès que vous rencontrez les premières difficultés, rapprochez-vous des organismes auprès desquels vous avez souscrit des crédits et essayer de renégocier avec eux la possibilité de faire baisser vos mensualités en jouant sur la durée de remboursement. Les prêts coûteront peut-être plus cher, mais cela pourra vous éviter une situation plus délicate. Pour vos créanciers, trouver une solution de remboursement amiable est toujours une meilleure issue que de risquer un prêt bloqué ou effacé par la Banque de France : ne partez pas perdant !

2ème solution : faites un rachat de vos prêts

Toutes les banques et les sociétés de crédits proposent ce service. Vous pouvez vous faire aider par un courtier indépendant, spécialisé dans ce domaine. Préparez votre dossier et prenez rendez-vous. Les interlocuteurs que vous rencontrerez sont rompus à cet exercice et leur but est de racheter tous les crédits afin de n'en faire plus qu'un seul. Votre crédit, alors allongé dans la durée, vous coûtera certes plus cher mais le montant diminué de vos mensualités vous permettra de faire face à votre remboursement.

Il existe bien entendu certains frais :

  • l'indemnité de remboursement anticipé de votre ancien prêt plafonné à 3 % de votre capital restant dû,
  • des frais de dossier de l’ordre de 700 € suivant les organismes,
  • les frais de caution.

Ces montants seront intégralement intégrés dans votre nouvel emprunt et seront remboursés au même titre que le capital qui vous est nécessaire.

3ème solution : déposer un dossier de surendettement

La troisième solution consiste à déposer un dossier auprès de la commission de surendettement de la Banque de France. Une fois rempli, votre dossier retiré auprès des organismes sociaux passera devant une commission qui étudiera votre situation. La Banque de France peut proposer trois solutions :

  • le gel de toutes vos créances pour une durée donnée, le temps de vous permettre de trouver une meilleure situation avec néanmoins l'interdiction de contracter de nouvelles dettes,
  • la réduction de votre dette globale avec la mise en place d'un échéancier de remboursement,
  • l'effacement total de votre dette mais avec des contraintes lourdes.

--

Faire face à une situation de surendettement est donc possible même s’il vous faudra vous armer de courage et de patience !

Source : YouLoveWords.com