Combien épargner pour la retraite ?

Combien épargner pour la retraite ?

Au moment de la retraite, c’est inévitable, les revenus baissent. C’est pourquoi il est important d’épargner en vue de la fin de votre vie professionnelle. Mais encore faut-il savoir quel montant mettre de côté.

Un calcul du montant de la retraite souhaitée qui est essentiel

Pour savoir combien vous devriez épargner en vue de la retraite, la première chose à faire est d’établir précisément le montant que vous aimeriez et que vous envisagez de toucher pendant cette période de votre vie. À titre d’information, sachez que, en France, en 2019, le montant moyen de la pension de retraite du régime général était de 1 099 euros par mois, selon des chiffres publiés par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (1). À cela, pour la quasi-totalité des retraités, s’ajoute au moins une autre pension de base ou complémentaire, en fonction des métiers exercés au cours de sa carrière. Pour estimer vos revenus pour la retraite, le plus simple est de réaliser une simulation en ligne sur les sites www.info-retraite.fr ou www.assuranceretraite.fr.

De manière générale, on estime que les retraités touchent entre 50% et 75% de leur dernier salaire en fonction du montant de celui-ci. Selon ce calcul, si vous avez bien compté, il vous faudrait donc générer entre 25% et 50% de revenus complémentaires pour maintenir votre niveau de vie d’avant retraite. En cela, il est capital de définir précisément le montant qui vous permettrait de vivre confortablement et que vous pensez effectivement pouvoir atteindre, de façon à savoir combien épargner pour être prêt au moment de la retraite.

Il faut bien garder en tête que chaque projet de retraite est unique et que chacun a des besoins et des envies différentes. C’est pourquoi, pour calculer le montant idéal de votre retraite, vous devez tenir compte de la manière dont vous souhaitez la dépenser et lister précisément les autres ressources financières dont vous disposez (investissement immobilier, placements financiers, etc.). Tous ces éléments influencent le montant d’épargne dont vous aurez besoin pour une retraite aussi sereine que possible.

Un plan d’épargne pour la retraite qui dépend de votre situation

Une fois que le coût de la retraite a été déterminé et que les différents revenus ont été calculés, vient le temps de déterminer le montant à épargner personnellement pour atteindre l’objectif en vue et améliorer son pouvoir d’achat au moment de la retraite. Cela passe par la mise en place d’un plan d’épargne. Qu’est-ce que cela signifie? Il s’agit de vous fixer des objectifs d’épargne annuels en fonction du revenu complémentaire visé, de votre âge, de votre situation financière, du rendement fixé et de l’âge auquel vous souhaitez prendre votre retraite.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que l'effort d'épargne varie grandement selon l'âge auquel vous commencez à épargner mais aussi selon le rendement de votre épargne. Par exemple, pour vous constituer un complément de revenu de 1 000 euros par mois pendant votre retraite, à 65 ans, vous devez épargner les sommes suivantes :

  • À 30 ans : 800 euros par mois avec un taux de rendement de 1,80% ou 450 euros par mois avec un taux de rendement de 4% ;
  • À 40 ans : 1 000 euros par mois avec un taux de rendement de 1,80% ou 750 euros par mois avec un taux de rendement de 4% ;
  • À 50 ans : 1 800 euros par mois avec un taux de rendement de 1,80% ou 1 500 euros par mois avec un taux de rendement de 4% ;

C’est en créant plusieurs scénarios d'épargne annuelle selon votre capacité actuelle et projetée que vous serez en mesure de déterminer comment répartir vos efforts dans le temps pour aboutir à l’épargne visée.

Les clés pour maximiser ses chances de bien épargner

La meilleure façon d’épargner pour sa retraite est de commencer le plus tôt possible, de façon à réduire l’effort et à profiter au maximum du rendement de cette épargne dans le temps. C’est simple, le montant à mettre de côté chaque mois augmente au fur et à mesure que le nombre d’années nécessaires à la constitution du capital visé diminue.

Ensuite, plusieurs options s’offrent à vous, en fonction du rendement que vous visez et des risques que vous êtes prêts à prendre. Investir dans une assurance-vie, alias le placement préféré des Français, est une possibilité en vous permettant une sortie en capital (en une ou plusieurs fois) ou des retraits programmés au moment de la retraite. En marge de cela, le PER, nouveau Plan Epargne Retraite, simplifié l’épargne retraite en misant sur des règles communes plus favorables aux épargnants et sur un régime fiscal harmonisé et attractif. Enfin, investir dans l’immobilier locatif est une autre option pour vous assurer des revenus chaque mois pendant la retraite.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Webedia, Janvier 2021.

Crédit visuel : PixelsEffect; Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Tout savoir sur le paiement en espèces

Banque : Pension de réversion, tout comprendre de ce dispositif

Proposition d’achat : comment en faire une ?

Choisissez Fortuneo pour une gestion de l'épargne sans frais et libre.

Aucuns frais


0

  • 0 € frais d'ouverture.
  • 0 € frais sur versements.
  • 0 € frais de retraits.
  • 0 € frais de tenue de compte.
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)