Frais d’agence : combien ça coûte de louer son logement ?

Frais d’agence : combien ça coûte de louer son logement ?

Vous avez beau posséder l’appartement parfait (résidence calme proche toutes commodités, terrasse plein sud, tout juste rénové), vous n’en tirerez des revenus que s’il est habité. C’est là qu’entre en jeu l’agent immobilier : il installe un locataire dans votre logement sans même que vous n’ayez à vous déplacer. La contrepartie ? Le règlement de frais d’agence.

Faire appel à un agent immobilier permet de louer son logement en toute facilité.

Vous pouvez mettre vous-même votre appartement en location. Vous pouvez aussi choisir de confier cette tâche à un agent immobilier. Diffusion d’annonces, visites, étude de dossiers, rédaction du bail : il prend tout en charge, vous ne perdez pas votre temps. Mais au fait combien ça coûte exactement de faire louer votre logement ?

La mise en location d’un bien, un travail qui mérite salaire


Quand l’agent immobilier met votre logement en location, il vous fournit un service. Suite à cette opération, il vous facture des frais d’agence. Quoi de plus normal : tout travail mérite salaire. Dans les faits, ces montants correspondent à la rémunération de tâches comme :

  • la rédaction et la diffusion de l’annonce sur différents supports et au sein du réseau de l’agence ;

  • la rencontre avec les candidats à la location et les visites du logement ;

  • l’étude des dossiers et le choix d’un locataire sérieux et solvable ;

  • la rédaction et la signature du bail ;

  • la remise des clés ;

  • l’établissement de l’état des lieux d’entrée ;

  • etc.

Répartition des frais d’agence entre bailleur et locataire


Bonne nouvelle pour votre trésorerie. En vertu de la loi du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové et du décret du 1er août 2014 relatif au plafonnement des honoraires imputables aux locataires et aux modalités de transmission de certaines informations par les professionnels de l’immobilier, vous pouvez partager une partie des honoraires de l’agent immobilier avec votre locataire.

Quelques règles toutefois. Seule est concernée la rémunération de quatre prestations :

  • la visite du bien immobilier ;

  • la constitution du dossier du locataire ;

  • la rédaction du contrat de location ;

  • la réalisation de l’état des lieux.


Vous ne pouvez pas payer moins que le locataire, et sa part est soumise à un plafond. Pour les trois premières prestations (visite, dossier, rédaction du bail), la limite dépend de la ville où se situe le logement depuis le vote de la loi Alur.

  • Votre bien est localisé à Paris ou dans une autre zone très tendue ? Les frais d’agence demandés au locataire ne peuvent être supérieurs à 12 € TTC par m² de surface habitable. Soit, pour un appartement de 24,5 m², 294 €.

  • Si votre logement se trouve en zone tendue (Bordeaux, Strasbourg, Nice, Lille ou toute autre grande ville au marché immobilier saturé), les frais du locataire sont plafonnés à 10 € TTC par m² de surface habitable (245 € pour un appartement de 24,5 m²).

  • Partout ailleurs, votre locataire peut régler au maximum 8 € TTC par m² de surface habitable (196 € pour 24,5 m²).

Quant à l’état des lieux établi par l’agent immobilier, il ne peut être facturé plus de 3 € TTC par m² de surface habitable au locataire (73,50 € pour 24,5 m²).

Hormis ces montants imputables au locataire, les honoraires des agents immobiliers ne sont pas réglementés. Ce qui veut dire ? Que vous avez tout intérêt à comparer les frais de différentes enseignes avant de vous engager avec l’une d’elles. Et surtout, à négocier les prix !

Comment obtenir les tarifs des agences immobilières ? Vous pourrez facilement les consulter en boutique, où ils doivent être affichés de manière visible et lisible (sur la vitrine et à l’entrée des locaux, notamment).

Qu’en est-il des honoraires de gestion locative ?


En plus de mandater un agent immobilier pour trouver un locataire et de l’installer dans votre logement, vous pouvez choisir de recourir à une prestation de gestion locative complète :

  • encaissement des loyers ;

  • envoi des quittances ;

  • organisation des travaux d’entretien ;

  • révision annuelle du loyer ;

  • régularisation des charges ;

  • etc.

Au final, l’agence s’occupera de la gestion de votre bien au jour le jour. Les honoraires relatifs à la gestion locative ne sont pas non plus réglementés et varient énormément d’une agence à l’autre. Une fois encore, négociez, négociez, négociez ! Suivant l’agence et le nombre de biens que vous proposez de lui confier, vous pourrez faire baisser la note.

On récapitule...

Avec l’aide d’un agent immobilier, vous êtes plus serein au quotidien. Vous profitez aussi de conseils éclairés. Vous passer des services d’une agence ? Pourquoi pas, si vous voulez rester maître du choix de vos locataires et garder la main sur votre investissement immobilier.

Source: Webedia, mars 2019.

Crédit visuel : Steve Debenport, iStock.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Immobilier : investir dans le neuf ou dans l'ancien ?

Bord de mer : les villes où acheter pour maximiser son investissement

Immobilier : pourquoi acheter maintenant ?

Découvrez l'offre de crédit immobilier Fortuneo


  • Des taux fixes compétitifs de 7 à 25 ans pour un montant emprunté entre 100 000 € et 1 000 000 €
  • Aucuns frais de dossier.
  • Pas d'indemnité de remboursement anticipé *.
Fortuneo désignée Banque la moins chère en 2019
Pour le profil cadre supérieur avec une carte World Elite (Challenges/Meilleurebanque.com, janvier 2019).