Comment bien préparer la première expérience bancaire de mon enfant ?

Enfant : son 1er compte bancaire

Avoir son propre compte bancaire, c’est toute une expérience ! Mais tout vient à point à qui sait attendre ! Les produits d’épargne classiques peuvent tout aussi bien servir à stocker les étrennes reçues à Noël ou aux grandes occasions, apprendre à gérer ses dépenses…

Quelle banque choisir pour mon enfant ?

Les jeunes privilégient généralement la banque de leurs parents. L’avantage ? Ils bénéficient ainsi de leurs conseils pour bien utiliser leur compte et décrypter les offres bancaires qui leur sont proposées.

  • D’après une étude Exton Consulting, les 21-25 ans sont 71% à avoir conservé la même banque que leurs parents. (1) Les parents sont d’autant plus enclins à recommander leur propre banque qu’ils connaissent les conditions les plus avantageuses et peuvent ainsi les guider.
  • Bien souvent, cette première expérience bancaire participe d’un apprentissage. Les jeunes clients des banques demandent à être rassurés. « Par exemple, les jeunes sont sensibles à la sécurité de leurs données personnelles (sur le site bancaire online, lors de l’usage des moyens de paiement …) et pour l’instant, les banques gardent une vraie légitimité sur ces sujets, centraux dans leur relation à la banque », illustrent Sandrine Caloiaro et Marie-Laurence Guéna, auteures d’une enquête BVA sur les jeunes et la banque. (2)

En somme, soyez présent pour votre enfant et n’hésitez pas à le conseiller sur les choix bancaires qui s’offrent à lui. L’exercice n’en sera que plus facile si vous partagez la même banque.

À quel âge ouvrir un premier compte bancaire et avec quelles règles ?

L’ouverture du premier compte bancaire est un exercice très codifié :

  • Il est prévu par le législateur français que l’enfant puisse disposer d’un compte bancaire à son nom dès l’âge de 12 ans (3). Deux restrictions s’appliquent cependant. Primo, la signature des parents est requise uniquement pour les opérations de retrait. Secundo, le montant et la fréquence des retraits peuvent être limités. Les parents peuvent utiliser ces sommes à condition qu’elles bénéficient directement à l’enfant (entretien, éducation…).
  • Vous avez un enfant de moins de 16 ans, vous pouvez demander pour votre progéniture, l’ouverture d’un compte de dépôt sans moyen de paiement.
  • À partir de 16 ans, dans certaines banques, il devient possible d’ouvrir un compte bancaire avec un chéquier et une carte de paiement. L’enfant peut disposer librement des sommes stockées sur ce compte.

Dans un premier temps, privilégiez les livrets d’épargne (les livrets défiscalisés comme le livret A, puis les livrets de complément comme le livret + Enfant proposé par Fortuneo… ) s’il s’agit de déposer de petites sommes. L’ouverture d’un compte bancaire ne se justifie que dans certains cas, par exemple lorsque votre enfant parvenu à l’âge de la majorité a besoin d’effectuer des dépenses régulières et de disposer de moyens de paiement associés.

Quand donner à mon enfant sa première carte bancaire ?

Disposer d’une CB n’est pas un passage obligé pour pouvoir retirer des fonds. Les produits d’épargne réglementée et les super-livrets sont ainsi totalement « liquides », c’est-à-dire que votre enfant peut effectuer des retraits lorsqu’il en a envie.

Dès lors, l’ouverture d’un compte bancaire pour disposer de moyens de paiements (carte bancaire, chéquier…) n’a d’intérêt que lorsque votre enfant en a besoin pour les dépenses du quotidien. Autrement dit, vous pouvez conseiller à votre enfant de disposer d’une carte bancaire lorsqu’il est étudiant et/ou à la recherche de son premier emploi.

S’il perçoit une pension de votre part, il est tout à fait légitime de mettre en place certains garde-fous, tels que des alertes qui se déclenchent lorsque certains plafonds de dépenses sont dépassés ou bien encore une carte bancaire avec autorisation systématique.

Pourquoi anticiper la première expérience bancaire de votre enfant?

Si disposer d’un compte bancaire n’a rien d’obligatoire, cela permet de se constituer un historique :

  • Lorsqu’elle accorde un prêt, une banque s’intéresse à la capacité d’épargne de son client et à la bonne gestion qu’il fait de son argent.
  • Si votre enfant souhaite contracter un prêt étudiant ou un crédit immobilier pour acquérir son premier logement, montrer qu’il a dès son plus jeune âge fait bon usage de son épargne est incontestablement un plus !

Ce qu’il faut retenir

  • Privilégiez les livrets d’épargne dans un premier temps
  • Ouvrir un compte bancaire pour disposer de moyens de paiements est pertinent lorsque votre enfant en a besoin pour les dépenses du quotidien.
  • Disposer d’un compte bancaire permet de témoigner de sa capacité à bien gérer son épargne lors d’une demande de prêt

Source: YouLoveWords.com

Crédit visuel : Antonio Guillem /iStock

On vous conseille aussi...

N°1 du classement indépendant des meilleures banques
Classement fondé sur les frais bancaires réellement payés et la satisfaction clients de 300 000 utilisateurs de l'app Bankin'. (Bankin', juin 2017)