Comment bien préparer la première expérience bancaire de mon enfant ?

Comment bien préparer la première expérience bancaire de mon enfant ?

Avoir son propre compte bancaire, c’est toute une expérience ! Les produits d’épargne classiques peuvent servir aux enfants à placer les étrennes reçues à Noël ou aux grandes occasions, apprendre à gérer ses dépenses… à condition de bien les accompagner.

Quelle banque choisir pour mon enfant ?

Sur le plan légal, il est possible de choisir n’importe quelle banque pour l’ouverture du premier compte bancaire de votre enfant. ^(1) Rien ne vous oblige à opter pour l’établissement qui abrite vos propres comptes, d’où l’intérêt de comparer différentes offres pour trouver celle qui correspond au mieux aux besoins et à la situation de votre enfant. Simplement, par souci de praticité, simplicité et aussi parce qu’une relation de confiance est souvent déjà établie, les jeunes privilégient généralement la banque de leurs parents. L’avantage ? Ils bénéficient ainsi de leurs conseils pour bien utiliser leur compte et décrypter les offres bancaires qui leur sont proposées.

D’après une étude Exton Consulting menée en 2017, les 21-25 ans étaient 71% à avoir conservé la même banque que leurs parents. Un chiffre qui reste stable année après année. Cela s’explique par le fait que les parents sont souvent plus enclins à recommander leur propre banque car ils connaissent les conditions les plus avantageuses et peuvent ainsi les guider. Pour autant, cela ne veut pas dire que les jeunes optent pour les mêmes produits bancaires que le reste de leur famille. À chaque âge ses produits adaptés et ses spécificités !

Bien souvent, la première expérience bancaire participe d’un apprentissage. Les jeunes clients des banques demandent à être rassurés et informés, pour pouvoir ensuite prendre progressivement leurs responsabilités et leur indépendance financière. Dès lors, en tant que parent, votre rôle est avant tout d’être à l’écoute des attentes et des besoins de votre enfant pour que cette initiation se passe au mieux. En somme, soyez présent pour votre enfant et n’hésitez pas à le conseiller sur les choix bancaires qui s’offrent à lui. L’exercice n’en sera que plus facile si vous partagez la même banque.

À quel âge ouvrir un premier compte bancaire et avec quelles règles ?

L’ouverture du premier compte bancaire est un exercice très codifié : Il est possible de demander l’ouverture d’un compte bancaire ou d’un livret A à son enfant dès sa naissance. Deux éléments généraux sont à connaître. Le compte fonctionne sous la signature et la responsabilité du/des représentants légaux jusqu’à la majorité pour toutes les opérations (sauf accord donné à la banque pour que le mineur puisse effectuer certaines opérations à partir d’un certain âge).

À noter : les parents peuvent utiliser ces sommes à condition qu’elles bénéficient directement à l’enfant (entretien, éducation…).

Vous avez un enfant de moins de 16 ans, vous pouvez demander pour votre progéniture, l’ouverture d’un compte de dépôt sans moyen de paiement.

À partir de 16 ans, dans certaines banques, il devient possible d’ouvrir un compte bancaire avec un chéquier et une carte de paiement. L’enfant peut alors disposer librement de l’argent sur ce compte, dans une certaine limite et certaines conditions.

Dans un premier temps, il peut être ainsi intéressant de privilégier les livrets d’épargne (les livrets défiscalisés comme le livret A, puis les livrets de complément comme le livret + Enfant proposé par Fortuneo… ) s’il s’agit de déposer de petites sommes telles que l’argent reçu à Noël, aux anniversaires ou à d’autres occasions particulières.

L’ouverture d’un compte bancaire ne se justifie que dans certains cas, par exemple lorsque votre enfant parvenu à l’âge de la majorité a besoin d’effectuer des dépenses régulières et de disposer de moyens de paiement associés.

Quand donner à mon enfant sa première carte bancaire ?

Disposer d’une carte bancaire n’est pas un passage obligé pour pouvoir retirer des fonds. Les produits d’épargne réglementée et les super-livrets sont ainsi totalement « liquides », c’est-à-dire que votre enfant peut effectuer, avec votre autorisation, des retraits lorsqu’il en a envie.

Dès lors, l’ouverture d’un compte bancaire pour disposer de moyens de paiements (carte bancaire, chéquier…) n’a d’intérêt que lorsque votre enfant en a besoin pour les dépenses du quotidien. Autrement dit, vous pouvez conseiller à votre enfant de disposer d’une carte bancaire lorsqu’il est étudiant et/ou adolescent et qu’il est confronté à des dépenses régulières et relativement importantes.

Il vous revient de juger quel est le meilleur moment pour donner sa première carte bancaire à votre enfant, gage du début de son autonomie financière. Mais n’oubliez pas que, jusqu’à sa majorité, vous êtes responsable, en tant que parent, des fonds et des mouvements sur les comptes de votre enfant.

Pourquoi anticiper la première expérience bancaire de votre enfant ?

Si le fait d’ouvrir un compte bancaire à son enfant n’a rien d’obligatoire, il est indéniable que cela constitue un jour ou l’autre une étape incontournable pour ce dernier. En l’accompagnant dans cette étape de sa vie, au-delà de lui permettre de se constituer une épargne, vous contribuez à le rassurer et vous l’aider à se constituer un historique qui peut faire la différence à moyen terme:

  • Lorsqu’elle accorde un prêt, une banque s’intéresse à la capacité d’épargne de son client et à la bonne gestion qu’il fait de son argent ;
  • Si votre enfant souhaite contracter un prêt étudiant ou un crédit immobilier pour acquérir son premier logement, montrer qu’il a dès son plus jeune âge fait bon usage de son épargne est incontestablement un plus !

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Webedia, Mars 2021

Crédit visuel : Halfpoint Images; Gettyimages.

On vous conseille aussi...

 
 
 
 
 
 

Qu'est ce qu'une dette perpétuelle ?

Tout savoir sur le paiement en espèces

Tout savoir sur l’encaissement d’un chèque en ligne ou en physique

DÉCOUVREZ L’OFFRE BANQUE EN LIGNE FORTUNEO

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.
  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.
  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.
Découvrir notre offre
Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)