Comprendre les warrants en Bourse

Bien comprendre les warrants est essentiel avant d’inclure ces produits dans votre stratégie d’investissement. En effet, si les warrants peuvent vous permettre de dynamiser votre portefeuille boursier, ils sont très risqués.

Comprendre les warrants est essentiel pour bien utiliser ces instruments de spéculation en Bourse.

À retenir : Les warrants sont des produits de spéculation risqués. Ils ne répondent généralement pas à des besoins d’investissement de moyen ou long terme. Comprendre les warrants et leur fonctionnement est essentiel si vous souhaitez intégrer ces instruments financiers à votre stratégie d’investissement. En tout état de cause, vous ne devriez leur consacrer qu’une part réduite de votre portefeuille, et ne pas négliger les risques de pertes (qui ne peuvent toutefois pas excéder la mise de départ).

Les warrants sont des produits dérivés, une catégorie d’instruments financiers dont le cours suit celui d’actifs sous-jacents. Négociables sur les marchés boursiers, ils peuvent entrer dans une stratégie de dynamisation ou encore de couverture de votre portefeuille. Potentiellement très rémunératrices, ces valeurs mobilières sont toutefois assorties de risques. D’où l’importance de bien comprendre les warrants, leur principe et leurs possibilités d’utilisation avant de les intégrer à vos investissements.

Qu’est-ce qu’un warrant en Bourse ?

Un warrant est un titre coté en Bourse, qui donne le droit à son détenteur d’acheter ou de vendre un actif financier déterminé (« le sous-jacent »), à un prix (prix d’exercice ou strike) et jusqu’à (ou à) une date d’échéance (maturité) fixés à l’avance. L’actif financier lié au warrant est appelé le “ sous-jacent”, ou “support”. Celui-ci peut prendre la forme d’une action, d’une obligation, d’une matière première, d’une devise, d’un taux d’intérêt ou encore d’un indice boursier. Si le warrant donne le droit d’acheter le sous-jacent, on parle de ‘call warrant’. Lorsqu’il est question de vente du sous-jacent, on parle de ‘put warrant’.

En achetant un warrant, un investisseur essaie d’anticiper le sens de l’évolution du cours de l’actif sous-jacent.

Les warrants sont émis par des établissements financiers (généralement des banques), qui en assurent la cotation et la liquidité.

Les facteurs qui influencent la valeur d’un warrant

La valeur d’un warrant est influencée par plusieurs paramètres, dont le cours du sous-jacent, sa volatilité et le temps qui reste avant la maturité.

  • Elle suit l’évolution du cours du sous-jacent, mais avec un effet de levier. Ainsi, les variations de prix du sous-jacent sont amplifiées. Par exemple : pour un warrant disposant d’un effet de levier de 5, si le cours du sous-jacent gagne 1 %, le prix du warrant gagne 5 %.

  • Plus le sous-jacent est volatil, plus le warrant a de valeur. En effet, plus le sous-jacent a tendance à fluctuer, et plus le prix d’exercice a de chances d’être dépassé (à la hausse ou à la baisse).

  • Plus l’échéance approche, plus la valeur du warrant baisse. Ceci s’explique par les incertitudes quant à l’évolution du cours du sous-jacent qui se dissipent. Les warrants de courte durée seront beaucoup plus sensibles au temps que les warrants de longue durée. Une fois la maturité atteinte, le warrant perd toute sa valeur.

Le prix payé au moment de l’achat du warrant est appelé la ‘prime’. Celle-ci est, la plupart du temps, très inférieure au cours du sous-jacent.

Acheter des warrants dans le but de les exercer

Vous pouvez acquérir des warrants simplement dans le but d’exercer votre droit d’achat ou de vente. Si vous anticipez une hausse du cours du sous-jacent, vous vous positionnerez plutôt sur un call warrant. À l’inverse, si vous pressentez une baisse du prix du sous-jacent, vous opterez pour un put warrant.

Vous exercerez votre warrant lorsque le cours du sous-jacent dépassera le prix d’exercice à la hausse (pour un call) ou à la baisse (pour un put), ce qui vous permettra d’acquérir ou de céder le sous-jacent à un prix plus intéressant que celui du marché. Votre potentiel profit correspondra à la valeur intrinsèque du warrant (c’est-à-dire la différence entre le cours du sous-jacent et le prix d’exercice pour un call, inversement pour un put), moins le prix d’achat du warrant.

A noter : on distingue les warrants de style (ou type) américain et warrants de style (ou type) européen. Ces noms n’ont pas de lien avec le la provenance géographique du warrant. Les warrants de style américain sont exerçables à tout moment tandis que les warrants de style européen sont exerçables uniquement à l’échéance.

Spéculer sur le prix des warrants

Vous pouvez également acheter des warrants dans le but de revendre vos titres. Le plus souvent, les investisseurs ne conservent d’ailleurs pas les warrants jusqu’à leur échéance, et préfèrent en tirer leur valeur totale (qui inclut la valeur induite par l’effet de levier, la volatilité du sous-jacent, etc.), plutôt que seulement leur valeur intrinsèque.

En cas de parfaite anticipation de la variation d’un sous-jacent, les gains potentiels sont démultipliés. En revanche, si l’anticipation s’avère erronée, la prime peut fortement baisser en quelques heures ou quelques jours.

Investir dans des put warrants liés à des actions que vous détenez peut aussi vous permettre de couvrir votre portefeuille, si vous prédisez un retournement du marché. Ainsi, en cas de baisse des cours, vos actions perdront de la valeur. Néanmoins, ces pertes pourront éventuellement être compensées par la valorisation de vos warrants.

Des risques de perte limités, mais bien réels

Les warrants sont des produits potentiellement rémunérateurs, mais très risqués. Si le cours du sous-jacent évolue dans le bon sens (à la hausse pour un call et à la baisse pour un put), vous pourrez en tirer des gains importants. Cependant, si vos anticipations haussières ou baissières ne se réalisent pas :

  • vous n’aurez pas l’occasion d’exercer vos droits d’achat ou de vente, qui s’annuleront définitivement à la maturité de vos warrants, et vous aurez perdu la prime payée pour acquérir vos titres ;

  • la valeur de vos warrants diminuera fortement, et vous risquerez de les revendre avec une moins-value.

Les warrants sont des instruments financiers complexes et très risqués, qui sont assortis d’un risque de perte en capital. Les informations que contient cet article sont présentées de façon simplifiée et non exhaustive.

Cet article ne constitue ni un conseil en investissement ni un conseil d’ordre financier de la part de Fortuneo, et ne saurait engager la responsabilité de Fortuneo pour toute décision prise ou non sur cette base.

Fonctionnement du PEA

Bourse

Quel est le fonctionnement du PEA ?

Crowdfunding

Bourse

Crowdfunding : 6 choses à savoir

PEA, une fiscalité attractive

Bourse

PEA, une fiscalité attractive

Découvrez l'offre bourse Fortuneo

0

Découvrez l'offre Bourse Fortuneo

  • 0 € de droits de garde et tenue de compte.

  • Des frais de courtage réduits *.

  • Des outils de trading en temps réel gratuits pour tous.