Peut-on souscrire plusieurs crédits à la consommation ?

Le crédit à la consommation est un emprunt qui permet aux particuliers de disposer du budget nécessaire pour réaliser leurs petits et grands projets. Et lorsqu’il s’agit de financer plusieurs projets en même temps, on peut avoir besoin de cumuler plusieurs prêts à la consommation.

Valeur intrinsèque

Le crédit à la consommation, c’est quoi ?

Le crédit à la consommation, aussi appelé prêt à la consommation, est un contrat qui unit un prêteur, qu’il s’agisse d’une banque ou d’un établissement de crédit, à un emprunteur. Il donne la possibilité à ce dernier de pouvoir emprunter une somme d’argent qui peut aller de 200 à 75 000 euros (1) Une somme qu’il remboursera progressivement sur une période donnée selon un taux d’intérêt fixé au moment de la signature du prêt.

Bon à savoir : En étant client Fortuneo, vous bénéficiez d'une offre de prêt exclusive avec notre partenaire Younited Credit allant de 1 000 à 50 000 euros sous conditions. En savoir plus

En pratique, le crédit à la consommation, qui existe sous plusieurs formes, sert à couvrir tous types de dépenses privés, hors investissement immobilier. Il peut s’agir de l’achat de biens de consommation (voiture, électroménager, etc.) du règlement des prestations de services comme un mariage, un voyage ou encore des travaux ou des études. Il peut aussi être utilisé pour combler un défaut temporaire de trésorerie.

Ce type de crédit peut être affecté à l’achat d’un bien ou d’un service déterminé au moment de la souscription du contrat. Il sert uniquement à cette dépense qui se doit d’être justifiée auprès de l’organisme prêteur, en présentant des factures par exemple. Toutefois, généralement, le crédit à la consommation est non affecté. La banque ne demande pas de justificatifs de dépenses, ce qui offre une plus grande flexibilité à l’emprunteur.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Le cumul de crédits à la consommation, c’est possible

Certains particuliers ressentent le besoin de cumuler également les crédits à la consommation. D’un point de vue légal, il est tout à fait possible de souscrire plusieurs prêts à la consommation. D’ailleurs, il existe plusieurs types de prêts à la consommation, avec des modalités et des usages parfois très différents (1).
Par exemple, vous pouvez souscrire un crédit affecté pour l’achat d’un nouveau véhicule, tout en ayant d’ores et déjà contracté un prêt personnel afin de financer diverses dépenses.

La condition principale est que l’organisme prêteur juge que vous êtes suffisamment solvable. Autrement dit, il faut que vos revenus vous permettent de rembourser vos crédits. Si la banque estime que ce n’est pas le cas, alors votre dossier de demande de prêt sera rejeté. D’un point de vue social, l’idée est de combattre la spirale de surendettement qui peut survenir en cas de multiplication des crédits à la consommation.

Le prêteur décide de vous accorder ou non chaque crédit à la consommation selon des critères qui lui sont propres, notamment votre capacité de remboursement. Vous devez donc calculer la différence entre vos revenus et vos potentielles charges, avant de vous engager dans plusieurs crédits à la consommation.

Pour rappel, l’endettement correspond aux charges des crédits à rembourser par rapport aux revenus d’un ménage. En France, le taux d’endettement convenu et convenable est de 33 %. Vous (ou votre foyer) ne devez pas consacrer plus d’un tiers de vos rentrées d’argent à rembourser vos crédits. Si vous gagnez 3000 €/mois, la somme de vos mensualités ne doit pas dépasser 1000 €.

Évidemment, la part du crédit immobilier pèse plus lourd que celle associée aux crédits à la consommation… sauf si la machine s’emballe. Imposez-vous de respecter cette ligne de 33 % pour savoir où vous en êtes. En revanche, si vous ne dépassez pas la limite, l’accès au crédit à la consommation est ouvert sous réserve de l’accord du prêteur, car la réglementation n’impose aucune limite sur le nombre de prêts.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les points à surveiller

Comme tout emprunt, le crédit à la consommation vous engage à rembourser intégralement la somme empruntée. Même s’il est légalement possible de cumuler plusieurs prêts, et même si l’organisme de crédit valide votre demande, vous devez vous demander si vous êtes en capacité de supporter le poids des échéances de remboursement. Dans le cas contraire, vous risquez de tomber dans une situation de surendettement.

Et que se passe-t-il si je ne parviens pas à rembourser mes prêts à la consommation ? Dans le cas où vous ne pourriez pas payer vos mensualités de remboursement de crédit, le prêteur est en droit de vous réclamer le remboursement immédiat du capital restant dû. Mais ce n’est pas tout ! La banque peut appliquer une majoration des intérêts échus, mais non payés. Cette pénalité vous impose alors des dépenses supplémentaires, d’autant qu’elle peut aussi exiger une indemnité, afin de couvrir l’incident de paiement et le préjudice subi.

Difficultés à rembourser : les solutions

Vous avez des soucis d’argent, alors que vos mensualités continuent de courir. Vous avez peur de ne pas pouvoir faire face à vos obligations. Voyons les solutions qui s’offrent à vous.

Négocier les taux

L’un des premiers réflexes est de négocier les taux d’emprunt… sauf que dans le cadre d’un crédit à la consommation, cette option est impossible. La réglementation empêche de modifier le TAEG (taux annuel effectif global) du prêt conso, d’où l’importance d’être attentif au moment de sa souscription. Néanmoins, quelques marges de manœuvre pourraient vous permettre de retrouver un peu d’air dans vos finances personnelles. Rapprochez-vous de votre conseiller bancaire ou consultez vos contrats pour connaître les options envisageables.

Demander un report ou une suspension des mensualités

Certaines offres de prêt conso autorisent un report d’échéance (par exemple 2 fois dans l’année). C’est utile en cas de dépenses imprévues et ponctuelles qui vous placent en situation délicate. L’organisme prêteur vous accorde un décalage dans vos échéances. D’autres contrats incluent la possibilité de mettre en pause le remboursement des échéances. Attention, cette suspension ne dure qu’un temps, mais peut s’avérer précieuse en attendant de retrouver des revenus suffisants pour faire face à vos crédits.

Privilégier un rachat de crédits

Une autre alternative consiste à regrouper tous les crédits à la consommation contractés en un seul et unique emprunt. Cette opération s’appelle le rachat de crédits et peut notamment permettre de faire baisser le montant des mensualités en allongeant la durée d’emprunt, toujours sous réserve de l’accord d’un prêteur. Attention, cette solution vous coûtera plus cher que le coût initialement prévu de vos emprunts. En revanche, réunir tous ses crédits en une seule ligne apporte de la lisibilité dans vos finances personnelles. Vous n’avez plus qu’un seul interlocuteur, tout en ayant l’opportunité d’inclure une trésorerie supplémentaire à l’intérieur de ce nouveau prêt.

Les informations transmises dans cet article ont un caractère purement informatif et ne sauraient être considérées comme un conseil délivré par Fortuneo (juridique, fiscal, investissement ou autre).

Source: Jellyfish 2022

Crédit visuel : Xsandra, Gettyimages.

On vous conseille aussi...

Comprendre l'identification de votre compte, c'est simple comme bonjour !

Banque

Iban, bic : comprendre les numéros d'identification de votre compte

GettyImages-1168196659-garantie des virements1024x440

Banque

Les virements sont-ils couverts par une assurance ?

Etudiants et epargne

Banque

Étudiants : 3 conseils pour commencer à épargner !

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

0

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.

  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.

  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.


*La délivrance de la carte est soumise à l'acceptation de la demande par Fortuneo et sous réserve de remplir les conditions d'octroi en vigueur.

Gratuité sous réserve de remplir les conditions d'usage précisées dans les conditions tarifaires. En l’absence d’une opération carte par mois (pour les cartes CB Mastercard et Gold CB Mastercard) ou de non respect de la condition de flux mensuel (pour la CB World Elite Mastercard), des frais seront appliqués (voir Tarifs).

Fortuneo se réserve le droit de ne pas renouveler la carte. Fortuneo se réserve également le droit de modifier les conditions tarifaires applicables à la carte.

L'accord de montée en gamme ou l'ajout de carte sur compte pré-existant est subordonné à l'issue favorable d'une étude du fonctionnement du compte, incluant notamment une analyse des flux créditeurs minimum confiés.

** Gratuit en ligne, soumis à tarification selon conditions tarifaires en vigueur.

(1) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N96