Paiement dématérialisé : une solution de plus en plus plébiscitée

Carte bancaire avec ou sans contact, paiement en ligne ou paiement mobile… Les modes de paiement dématérialisés se diversifient et sont de plus en plus plébiscités. Pratiques, sûrs et rapides, ils présentent divers avantages pour les consommateurs.

Un moyen de paiement dématérialisé, c’est une solution qui permet de régler un bien ou un service sans utiliser d’argent liquide. Amorcée il y a plusieurs décennies avec l’apparition de la carte bancaire, la tendance à la dématérialisation des paiements s’est accélérée ces dernières années. Pratiques, sûrs et rapides, les modes de paiement dématérialisés entrent dans les usages grâce à leurs nombreux avantages.

Le paiement dématérialisé permet de régler des achats de façon pratique, rapide et sécurisée.

La carte bancaire, pionnière du paiement dématérialisé

L’apparition de la carte bancaire en France en 1967 a constitué une étape décisive dans la dématérialisation de la monnaie. De nos jours, la CB est le moyen de paiement dématérialisé le plus connu et le plus utilisé. En 2019, la carte bancaire a servi à régler 35 % des transactions réalisées dans l’Hexagone (1), ce qui représente plus d’un tiers des paiements. D’après le Groupement des Cartes Bancaires CB, sur la même année, plus de 12 milliards d’opérations par carte ont été enregistrées sur le territoire français.

L’avènement du paiement sans contact

Intégré à partir de 2012 aux cartes bancaires, le paiement sans contact a marqué une nouvelle progression en termes de dématérialisation. Cette option vous permet de régler vos achats en approchant simplement votre CB d’un terminal de paiement, sans avoir à l’insérer et à composer votre code secret (avec un plafond de 50 € par opération). En quelques années, ce moyen de paiement s’est imposé dans les pratiques de paiement. En France, la barre du milliard de transactions effectuées par sans contact a été franchie en 2017, puis les limites des 2 et 3 milliards ont été dépassées en 2018 et 2019 (3). En 2020, dans un contexte de crise sanitaire et d’application des gestes barrières, ce sont 4,6 milliards de transactions en CB sans contact qui ont été comptabilisées.

Le paiement en ligne, pour les achats sur Internet

Le paiement en ligne correspond à des systèmes de paiement électronique qui permettent de régler des transactions sur Internet. Il connaît un essor croissant, qui va de pair avec celui du e-commerce. En 2019, 1,7 milliard de transactions en ligne ont été dénombrées (+15,7 % par rapport à 2018), entraînant autant de paiements sur Internet. (4)

Les achats en ligne restent classiquement réalisés par carte bancaire, ou via sa variante, carte virtuelle ou la e-carte bleue. Cette carte virtuelle, issue de la dématérialisation de la carte bancaire, possède un numéro à 16 chiffres, un code de vérification (CVV) et une date d’expiration valables uniquement pour finaliser un achat en cours.

Toutefois, il existe aujourd’hui une diversité de solutions de paiement sur Internet, dont les portefeuilles électroniques. Reliés à votre compte courant ou à votre CB, ceux-ci vous permettent de payer des achats en ligne sans avoir à saisir vos données bancaires. En 2018, ils ont été utilisés pour régler 11,5 % du chiffre d’affaires de la vente de produits sur Internet (contre 80,1 % pour la carte bancaire).

Payer avec son smartphone grâce au paiement mobile

La dématérialisation des moyens de paiements vous permet de payer un café, une baguette de pain, et même vos courses ou votre restaurant à l’aide de votre smartphone ou de votre montre connectée. Pour cela, si votre appareil mobile est compatible, une fois l'application téléchargée, il vous suffit d’approcher votre appareil équipé de la technologie NFC d’un terminal ou d’une borne de paiement (*). Le montant correspondant à l’achat est alors débité par le biais de l’application liée à votre carte bancaire ou à un porte-monnaie électronique.

Même s’il demeure moins prisé dans l’Hexagone que dans d’autres pays comme la Chine ou les États-Unis, le paiement mobile s’imprime lentement, mais sûrement dans les habitudes des Français. D’après le Baromètre paiement mobile Kantar pour Paylib, en 2018, seulement 18 % des utilisateurs déclarent avoir déjà eu recours à une application de paiement mobile. En 2019, ce pourcentage est monté à 28 %. En 2020, il a atteint 38 %. (5)

Les jeunes générations sont les plus enclines à régler leurs transactions avec leur téléphone. Cependant, cela n’empêche pas les tranches d’âge supérieures de manifester un intérêt grandissant envers le paiement mobile. En effet, 50 % des plus de 55 ans déclarent avoir confiance en ce mode de paiement en 2021 (contre 41 % en 2019). (6)

Et le saviez-vous ? Avec le paiement mobile, vous pouvez profiter de tous les avantages de votre carte bancaire sur ces appareils, sans limite de plafond (si ce n'est ceux de votre carte bancaire).

Payer avec son smartphone grâce au paiement mobile

Les moyens de paiement dématérialisés offrent plusieurs avantages qui participent certainement à expliquer leur succès.

Le paiement dématérialisé est pratique et flexible. Un paiement en ligne, par exemple, peut être effectué depuis n’importe où, n’importe quand, et peut être libellé dans n’importe quelle devise. De plus, les dispositifs comme les portefeuilles électroniques peuvent être employés dans un contexte privé, hors achat de biens ou de services, pour transférer facilement de l’argent à des proches.

La sécurité et la traçabilité au rendez-vous. Le code des cartes bancaires, l’identification par empreinte digitale des smartphones, le système d’authentification forte des paiements en ligne sont autant d’éléments qui permettent de sécuriser les transactions. Par ailleurs, avoir recours au paiement dématérialisé vous permet d’éviter de vous déplacer avec d’importantes sommes en liquide sur vous.

Le paiement dématérialisé est synonyme de rapidité et d’efficacité. Que vous utilisiez le sans contact ou un mode de paiement en ligne, vous pouvez régler vos achats en quelques secondes ou en quelques clics. En magasin, nul besoin de chercher des pièces au fond de votre poche, de compter des billets et d’attendre le rendu de la monnaie.

Qu’en est-il des perspectives d’évolution du paiement dématérialisé ? Boostée par la crise sanitaire, l’utilisation des moyens de paiement sans liquide est maintenant ancrée dans les mœurs de nombreux Français. Elle devrait continuer de croître, alors que les acteurs de la banque réfléchissent à des outils de dématérialisation toujours plus perfectionnés et sécurisés (carte bancaire biométrique, identification mobile par reconnaissance faciale, etc.). Preuve supplémentaire de l’engouement pour la dématérialisation de la monnaie : la Banque centrale européenne (BCE) étudie actuellement la possibilité de créer un euro numérique, qui serait l’équivalent des billets en circulation, mais sous forme électronique.

*Dans la limite des plafonds de la carte bancaire et sous réserve de compatibilité du terminal de paiement.

Source: Jellyfish, 2021

Crédit visuel : Jack Sparrow, Pexels

On vous conseille aussi...

immobilier neuf vs ancien

Credit immobilier

Investir dans l'immobilier ancien vs neuf

comment choisir sa banque

Banque

Comment choisir sa banque ?

Crowdfunding

Bourse

Crowdfunding : 6 choses à savoir

Découvrez l'offre banque en ligne Fortuneo.

0

Vos opérations courantes en ligne sont gratuites*

  • Pour l’ouverture, la tenue et la clôture de compte.

  • Cartes bancaires * , chéquiers, bordereaux de remise de chèques **, virements et prélèvements SEPA **.

  • Paiements et retraits illimités dans toute la zone euro - dans la limite des plafonds de la carte bancaire.


(1) https://www.ouest-france.fr/economie/au-moment-de-payer-l-argent-liquide-est-de-moins-en-moins-plebiscite-en-france-7071915

(2) https://www.cartes-bancaires.com/wp-content/uploads/2021/02/Rapport-Activite-2019-light_web.pdf

(3) https://www.lsa-conso.fr/les-bons-chiffres-du-paiement-sans-contact,349344
https://publications.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/820281_bdf232-4_repli_especes_vf0112v2.pdf

(4) https://www.fevad.com/bilan-du-e-commerce-en-france-le-e-commerce-franchit-le-cap-des-100-milliards-deuros-en-2019/

(5) https://www.paylib.fr/wp-content/uploads/2021/04/CP_Kantar-Paylib-16042021.pdf

(6) https://www.mobilemarketing.fr/barometres/55-pourcent-des-francais-ont-confiance-dans-le-paiement-mobile/

https://www.cartes-bancaires.com/wp-content/uploads/2021/02/Rapport-Activite-2019-light_web.pdf

https://www.cartes-bancaires.com/wp-content/uploads/2021/06/Rapport_Activite_2020_CB.pdf

https://www.fevad.com/wp-content/uploads/2020/07/FEVAD-RA-2020-CHIFFRES-CLE%CC%81S-V7-min.pdf

https://www.paylib.fr/wp-content/uploads/2021/04/CP_Kantar-Paylib-16042021.pdf

https://www.ecb.europa.eu/paym/digital_euro/html/index.fr.html

  • La délivrance de la carte est soumise à l'acceptation de la demande par Fortuneo et sous réserve de remplir les conditions d'octroi en vigueur.

Gratuité sous réserve de remplir les conditions d'usage précisées dans les conditions tarifaires. En l’absence d’une opération carte par mois (pour les cartes CB Mastercard et Gold CB Mastercard) ou de non respect de la condition de flux mensuel (pour la CB World Elite Mastercard), des frais seront appliqués (voir Tarifs).

Fortuneo se réserve le droit de ne pas renouveler la carte. Fortuneo se réserve également le droit de modifier les conditions tarifaires applicables à la carte.

L'accord de montée en gamme ou l'ajout de carte sur compte pré-existant est subordonné à l'issue favorable d'une étude du fonctionnement du compte, incluant notamment une analyse des flux créditeurs minimum confiés.

** Gratuit en ligne, soumis à tarification selon conditions tarifaires en vigueur.