Assurance-vie en unité de compte, les critères à prendre en compte

Assurance-vie en unité de compte, les critères à prendre en compte

Vous souhaitez dynamiser votre contrat d’assurance vie et peut-être songez-vous à investir dans des unités de compte. Mais comment les choisir, quels critères devez-vous prendre en compte ? Quel est le coût des unités de compte ? Beaucoup de questions qui méritent des réponses.

Les unités de compte présentent un risque de perte en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Mais qu’est-ce qu’une assurance-vie en unité de compte ?

Vous avez investi votre capital dans un fonds en euros ce qui offre l’avantage de garantir le capital. Pour dynamiser votre investissement, vous êtes prêt à prendre plus de risque : étudiez de près l’assurance vie en unités de compte aussi appelée contrat multisupport.

Les réflexes à avoir en amont de votre investissement :

  • Comparer les unités de compte disponibles sur des sites spécialisés ou sur le site de votre banque.

  • Définir votre niveau de risque : vos versements sont soumis aux aléas des marchés financiers et comprennent un risque réel de perte en capital. Votre part investie en UC dépend principalement de votre profil investisseur.

- Opter pour une stratégie d’investissement à long terme avec pour objectif de lisser les effets de marché et réaliser de potentielles plus-values lors du rachat de votre contrat.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Comparer et analyser avant de construire sa stratégie.

Qu’on se le dise les unités de compte sont soumises aux variations des marchés, prenez le temps de vérifier :

  • La typologie d’investissement : immobilier, actions, obligations, high yield, etc.

  • Les effets de marché : la volatilité des unités de compte est variable, alors un conseil, comparez les performances des UC sur plusieurs années mais gardez à l’esprit que les unités de compte présentent un risque de perte en capital et que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

  • Le choix des unités de compte : certaines sont plus offensives que d’autres et donc plus risquées.

A noter : en 2018, le rendement moyen des fonds en euros atteignait son plus bas niveau à 1,6 % selon le cabinet Good Value for Money (1) . Chez Fortuneo, les fonds en euros Suravenir Rendement et Suravenir Opportunités ont surperformé par rapport à ce rendement moyen. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

Gare aux frais

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie pour éviter les mauvaises surprises, vous devez vérifier les frais. Ils impactent la rentabilité de votre assurance-vie. Voici les principaux frais :

  • Les frais sur versement ou d’entrée : appliqués dès que vous effectuez un versement sur votre contrat, ils sont plafonnés à 5 % du montant du versement.

  • Les frais d’arbitrage : appliqués lorsque l’allocation de vos fonds est modifiée, ils sont généralement inférieurs à 1 % du capital arbitré. Notez toutefois que ces frais peuvent être nuls pour les arbitrages réalisés en ligne dans certaines banques : raison de plus pour bien comparer !

  • Les frais de gestion : la méthode de calcul varie selon qu’il s’agisse d’un fonds en euros ou d’unités de compte, mais ils sont généralement plus élevés sur les UC.

  • Les frais de sortie : Souvent faibles et parfois même offerts, ils sont toutefois appliqués sur les rachats.

Les montants des frais varient d’un assureur à l’autre, alors n’hésitez pas à comparer les contrats, il est peut-être venu le temps de sauter le pas du digital.

Source: Webedia, mars 2019.

Crédit visuel : Gettyimage.

DÉCOUVREZ L’ASSURANCE-VIE FORTUNEO VIE **

Des frais réduits


0

  • 0 € de frais d'entrée et de sortie (hors option pour la remise de titres).
  • 0 € de frais sur versements.
  • 0 € de frais pour les arbitrages en ligne. 28 € pour les autres types d'arbitrage y compris options de gestion *.

Hors frais spécifiques aux SCPI, SCI, OPCI et ETF.

Pour les autres frais, consulter la notice du contrat Fortuneo Vie

Fortuneo désignée Banque la moins chère
Pour les profils « jeune », « employé », « cadre », « cadre supérieur », « commerçant » et « chef d’entreprise ». (Capital/Panorabanque.com, n°1 ex-aequo, septembre 2020)