Les taux de crédit aux particuliers sont au plancher et motivent pour se lancer dans l'investissement locatif. Le moment est propice, d’autant qu’il s'agit là d'un bon moyen de réduire son imposition, tout en se constituant un patrimoine.

Tour d'horizon du locatif privé

Aujourd’hui, 55 % des appartements locatifs du secteur privé français se situent dans des villes de plus de 100 000 habitants. La majorité de ces investissements sont effectués sur des studios ou 2 pièces dont la taille moyenne est de 41 m².

Les acheteurs sont principalement des couples avec enfants dont les membres ont en moyenne 46 ans. Ce marché est stable depuis plusieurs années. Le prix moyen des investissements a légèrement augmenté depuis 3 ans pour atteindre 160 000€. Les taux de crédit à moins de 3 %, voire 2 % n’y sont pas étrangers.

Trois conseils avant d'arrêter votre choix

  1. Validez l'emplacement. L'objectif est que votre bien se loue facilement. Pour cela, prêter attention à son environnement : proximité des commerces, des moyens de transports en commun, des stationnements, du cadre de vie. Mais intéressez-vous également aux nombres d'offres de locations disponibles sur le quartier. Renseignez-vous à la mairie afin de savoir si des modifications ou aménagements sont prévus dans le quartier.

  2. Calculez juste. N'oubliez pas qu'en plus du prix d'acquisition vont s'ajouter des frais de dossier, d'hypothèque, de notaire, d'agence, d'enregistrement. Renseignez-vous sur le montant de la taxe foncière, prenez en compte les charges de copropriété et rapprochez-vous du syndic pour savoir si des travaux ou des mises aux normes écologiques doivent être entrepris dans l’immeuble objet de votre recherche.

  3. Prenez votre temps. Vous n'avez pas de contraintes. Visitez le maximum d'appartements en prenant en compte tous les paramètres. Votre investissement vous engage sur la durée, l'acte doit donc être réfléchi. Trouvez le bien qui aura le maximum de chance de trouver locataire et surtout ne signez pas sur un coup de cœur. C'est à un potentiel locataire que votre bien doit plaire, pas à vous.

Source : YouLoveWords.com